Elle est pas belle la vie ...

Bienvenue sur notre blog de randonnée

 

CALENDRIER DES RANDONNÉES ET NOTES DIVERSES

A la demande de quelques adhérents vous trouverez ci-dessous le lien permettant d'imprimer le calendrier des randonnées 2018

CALENDRIER 2ème TRIMESTRE 2018

LETTRE VISITE MÉDICALE

BULLETIN D'ADHÉSION 2017-2018

---------------------------------------------------

----------------------------------------------------

L'affichage des notes longues ayant été modifié, pour voir la note en entier il suffit de cliquer sur le lien "Lire la suite ..." situé sous la photo.

Bonne nouvelle: la fonction Diaporama est de retour ! Pour avoir l'accès à cette fonction ...

  • un clic sur l'image ouvre l'album
  • un clic sur les 3 points situés en haut à droite ouvre une fenêtre
  • un clic sur la touche "Diaporama" l'affiche à l'écran
  • pour quitter, un petit clic sur le signe en bas à gauche suffit

 ----------------------------------------------------

Calendrier des randonnées

 

Notre ancien blog de randonnée mais nouvel hébergeur

un clic sur l'image



Publié à 01:14, le 1 janvier 2019, dans Accueil,
Mots clefs :


Balade à Cabara

Jeudi 12 avril 2018

 

Retour à Cabara pour une balade tranquille de 8km. Le village se situe en rive gauche de la Dordogne, rivière (ou fleuve ... c'est vous qui voyez) qui enserre la commune dans une boucle en "épingle à cheveux". C'est par le charmant petit port que nous arrivons mais c'est à l'église Notre-Dame que nous avons rendez-vous. Et les jours se suivant, c'est sous la grisaille et un peu de fraîcheur que 23 courageux sont heureux de se retrouver. Un clic ICI pour voir l'histoire rocambolesque de cette église et ses habitants !

Lire la suite...

Quelques petites info avant de partir ...

... et nous attaquons par l'unique côte de tout le circuit qui nous hisse jusqu'au point de vue ... la Dordogne, le village et les coteaux de St-Emilion.

Après un bref cheminement sur la route passant devant cette belle demeure ...

... nous gagnons les vignes où fleurissent quelques orchidées.

C'est par la route et une belle descente, que nous entrons dans Branne ...

... petit arrêt pour parler avec le pêcheur qui est en plein raccommodage (ou ramendage) de son filet de pêche à l'aide de son aiguille (ou navette).

C'est au port de Branne, à côté de l'OT que nous ferons la pause accompagnée de quelques gouttes d'eau.

Il nous faudra ensuite longer sur environ 500m la très passante départementale pour retrouver enfin la tranquillité au bord du plan d'eau ...

... puis suivre la petite route qui traverse les palus et longe la Dordogne ...

... passe devant cette éolienne à axe vertical et offre une belle vue sur Cabara que nous regagnons après quelques zigzags à travers vignes.

Sur une des maisons du village sont placardées quelques affichettes peu encourageantes (5 au total !!!) du style ...

... et par une rue bordée de belles maisons, nous gagnons le port où est amarrée la gabare restaurant "La lamproie".

Nous avons ensuite flâné le long du quai jusqu'à la sortie du village, découvrant au passage de très anciennes maisons et 2 maisons jumelles datées 1901 et 1904, anciennes caves à vin rouge et à vin blanc de la maison Brisson-Meyton (initiales B et M)

Le retour à l'église par une petite rue où passe le balisage, nous a réservé son lot de surprises: une grande bâtisse en cours de restauration avec fronton sculpté, mascarons et frises; un ancien pigeonnier reconverti en habitation; une maison rouge qui ne passe pas inaperçue; une ancienne boulangerie et sa cheminée ...

... les douze coups de midi ont sonné la fin de cette très agréable balade.

un très grand merci à Jean-Pierre, Philippe et Michel

 

d'autres photos dans l'album



Publié à 01:30, le 17 avril 2018, dans Balade du jeudi, Cabara
Mots clefs :


Audenge ... Domaine de Certes et Graveyron

Dimanche 8 avril 2018

 

Malgré une météo pessimiste, nous avons tout de même pris la route pour le bassin d'Arcachon et le charmant petit port d'Audenge (ostréicole et plaisance). Du gris tout au long du trajet ... toujours du gris en arrivant au parking où quelques courageux sont déjà en place. Au final ce sera une joyeuse équipe de 19 marcheurs qui va s'égailler sur les chemins du domaine de Certes et Graveyron. Au programme un circuit de 21km400 : 2 boucles balisées d'Audenge à Lanton avec un AR prévu au port de Cassy (pour pique-nique et selon météo).

Lire la suite...

Avant de démarrer, un petit mot sur cet espace naturel: le Conservatoire du littoral est devenu propriétaire du Domaine de Certes en 1984 puis du Domaine de Graveyron en 1998. Les 2 domaines réunis forment depuis un espace naturel exceptionnel de 531 hectares gérés par le département de la Gironde.

La boucle de Graveyron (6km200) du port à la ferme de Graveyron : direction donc le port ostréicole en longeant la plus grande piscine d'eau de mer d'Europe (fermée l'hiver). Ce bassin, créé en 1894 était à l'origine un réservoir fonctionnant comme "une chasse d'eau" pour nettoyer le port ostréicole. Le système de pompe derrière l'écluse qui ferme le bassin n'a pas changé. Elles se déclenchent à marée haute et recrachent de l'eau nouvelle durant 4h alors que l'eau du bassin se vide par ailleurs. On l'appelle tout simplement "bassin de baignade": il est divisé en 3 piscines de taille et profondeur différentes et l'eau de mer est renouvelée à chaque marée soit 2 fois par jour. Il dispose d'une plage ombragée avec sable; d'un poste de secours avec horaires des marées, T° de l'air et de l'eau; d'un drapeau de baignade; de douches et sanitaires et l'eau est analysée toutes les semaines. 5 surveillants de baignade donnent aussi des cours de natation.    Article du SO 24.08.17 ...

... puis l'ancien port de plaisance où nous retrouvons le sentier du littoral qui serpente entre bassin et anciens réservoirs. Vu l'état des lieux, certains d'entre nous préfèrent longer la plage pour profiter du paysage ...

... mais il faudra bien vite nous résoudre à revenir patauger dans la gadoue !!!

Nous suivons ensuite le chenal de Certes jusqu'à la ferme de Graveyron, quittons la boucle et après avoir emprunté la passerelle ...

... récupérons le circuit de Certes (9km200 + 3km600 pour la boucle). Le sentier suit le chenal de Certes jusqu'à son embouchure, contourne le Bassin et longe la baie de Lanton.

Côté anciens réservoirs et marais nous observerons et entendrons de nombreux oiseaux ... hérons en chasse ou sur les nids dans les arbres, cygnes blancs, tadornes de Belon, spatules, mouettes rieuses (les plus bruyantes!), poules d'eau, colverts, barges à queue noire, cormoran ... et nous verrons de nombreuses écluses, passerons près d'anciennes cabanes de garde-chasse et pêche ...

Petite pause après l'écluse avec un point de vue sur la dune du Pilat ...

... avant de filer droit vers le mauvais temps. Le long du sentier côté Bassin on observe de nombreuses cabanes de chasse appelées "tonnes". Ce mode de chasse est spécifique sur le Bassin pour la chasse aux canards ou poules d’eau. "La tonne" est une installation fixe, au bord d'un plan d'eau appelée "mare de tonne" ou "lac à tonne", dans laquelle le chasseur passe la nuit. A l'aide d'appelants vivants disposés stratégiquement et judicieusement sur la mare, le chasseur guette la pose d'un ou plusieurs canards.

L'averse fut de courte durée et l'abri providentiel un peu juste pour nous accueillir tous ! Nous n'irons pas au port de Cassy et poursuivons notre chemin en direction du bourg de Lanton ...

... pour nous installer sous le porche du centre d'animation ... pas très confortable enfin pas pour tout le monde !!!

C'est ensuite par la piste cyclable que nous gagnons l'espace muséographique et le château de Certes. Arrêt prolongé pour une visite du lieu, lire et comprendre l'histoire du site de son origine à nos jours ...

... puis il sera temps de se remettre en route ...

... quelques mètres plus loin, nous avons assisté à la remise en liberté d'un milan noir : celui-ci percuté par une voiture, a été soigné au centre de la LPO, remis sur "pied" et n'ayant aucune séquelle, il a pris son envol devant une nuée de photographes tel une vedette !

Nous avons rejoint la ferme de Graveyron (laissée le matin) et terminée la boucle.

Après avoir déposé sacs et bâtons dans les voitures, nous partons flâner dans le port et les boutiques ouvertes ...

... et clôturons cette journée par un pot bien mérité (avec tout de même 19km au compteur)

Nous avons retrouvé la pluie, qui jusque là nous avait épargnés, à notre arrivée à la maison.

 

 beaucoup d'autres photos dans l'album

Un très grand merci à Maria, Gérard et Michel pour cet agréable circuit nature qui aurait mérité un peu plus de soleil 



Publié à 01:30, le 16 avril 2018, dans Journee entiere, Audenge
Mots clefs :


Sadirac ... ♪♪ La Gadoue ♪♫ ♫

Mardi 28 mars 2018

Une à une les gouttes d'eau ♪ ♫

Nous dégoulinent dans le dos ♪♪

Nous pataugeons dans la gadoue ♪ ♫ ♫

Hou la gadoue, la gadoue ♫ ♫ ♪♪♪

 

Mais que sommes nous donc venus faire dans cette galère !!! Par cette journée grise, pluvieuse et venteuse, vous l'aurez compris ... il fait un temps de chien. Et pourtant, à notre arrivée, le parking de l'ancienne gare de Sadirac est déjà bien rempli, les coffres ouverts et certains déjà en tenue !!!

Lire la suite...

Après quelques info sur cette commune que nous connaissons par cœur ou presque ...

... nous démarrons sans tarder par la piste cyclable et le chemin balisé longeant la Pimpine, nous passons à proximité du lavoir aux salamandres et ne tardons pas à patauger dans la traversée de la forêt toujours en vrac.

Allez ... un petit effort pour monter sur le talus mais attention ça glisse ...

... et un gros pour escalader le raidillon glissant à souhait mais des mains secourables ont aidé les dames en difficulté.

Nous suivons le sentier longeant la clôture de la propriété du château de Belloc (autrefois ferme des Légumes oubliés) : à droite un troupeau d'aurochs et leurs petits nous observent de loin ...

... et à gauche les chevaux trop occupés à manger leur foin nous ignorent complètement.

Sur la route nous serons un peu au sec mais ce sera de courte durée ...

... ça bouchonne plus loin dans la grimpette pour franchir l'obstacle et éviter les glissades.

Regroupement avant de quitter la forêt, de traverser les vignes ...

... et de nous installer pour la pause ... un grand merci à Marcel pour ses douceurs de Pâques chocolatées.

Avant de redémarrer, nos guides ont prévenu "le pire est à venir" ... il a fallu s'adapter ...

... puis nous avons rejoint sans encombre le chemin emprunté jeudi qui débouche face au gîte du vélo vert.

Ce fut encore la galère dans la montée du chemin balisé ... elle prendra fin dans la traversée de la grande prairie ...

... terminé la boue ... bonjour la pluie et les bourrasques dans la traversée de Calamiac !!! A l'arrière des habitations on aperçoit des panneaux solaires.

Nous traversons ensuite les vignes du château Tustal, empruntons la grande allée qui longe les prairies et le château. Ayant eu par le passé des soucis avec le propriétaire qui ne souhaitait pas que l'on prenne des photos, je vous laisse consulter le site de la DRAC(clic) (avec historique et photos). Un petit mot tout de même sur les mérinos présents sur les lieux : c'est à Tustal que furent fixés par Mr le sénateur Journu-Aubert, les premiers mérinos introduits dans la Gironde. A lire aussi le Troupeau de TUSTAL(clic)

C'est sur la route que nous effectuons les derniers kilomètres ...

... qui nous ramènent à notre point de départ.

La boue, la pluie, le vent ... n'ont pas entamé le moral de la troupe, bien au contraire. Nous sommes revenus trempés, crottés, le brushing en bataille mais nous avons passé un très agréable moment . Ah j'oubliais l'essentiel ... nous étions 34 à avoir quitté notre lit pour retrouver les copines et les copains.

 

beaucoup d'autres photos dans l'album

Un grand merci à nos guides du mardi qui ont eu beaucoup de mérite à préparer ce circuit en cette semaine perturbée ... la prochaine fois, commandez le soleil !



Publié à 01:10, le 30 mars 2018, dans Randonnee, Sadirac
Mots clefs :


Marathon de Bordeaux 2018

Voici les 13 valeureux volontaires de Chemin Faisant pour être "signaleurs" sur le marathon de Bordeaux du samedi 24 mars 2018, prêts à partir en tenue vers leurs postes de travail sur le parcours aux environs des onzièmes et douzièmes kilomètres vers le quartier Tauzin.



Publié à 22:45, le 28 mars 2018, dans Divers, Bordeaux
Mots clefs :


Balade à Madirac

Jeudi 22 mars 2018

 

Une température négative au lever du jour mais du soleil et du ciel bleu ... vive le printemps qui fait sortir les randonneurs! Car nous avons pris d'assaut le petit parking de l'école de Madirac. Et nous avons presque battu le record d'octobre 2014 (33) avec 31 marcheurs. Nous accueillons 2 nouveaux (futurs) adhérents venus pour faire connaissance en un premier temps et retrouvons avec beaucoup de plaisir certains de nos marcheurs tenus éloignés des chemins pour problèmes de santé.

Lire la suite...

Madirac est une petite commune (226 habitants) qui ne possède ni église, ni cimetière. Il existe cependant une rue de l'église et l’Histoire de la Sauve relate qu’au XIe siècle, "saint Gérard, Abbé de la Sauve, convertit Raymond de Mângot, seigneur de Madirac, en fit un moine et sa seigneurie passa dans les mains de l’Abbé qui y établit un prieuré, lequel devint la maison seigneuriale de Madirac". Église, presbytère et cimetière sont démolis et revendus lors de la réunion des paroisses de Saint-Caprais et de Madirac entre 1815 et 1825. La cloche de l'ancienne église Saint-Jean se trouve dans le clocher de l'église de St-Caprais, élevé au XVIIIe : elle en est le dernier vestige.

La commune est traversée par une boucle balisée de 8 km empruntant chemins et routes que nous avons arpentés à de multiples reprises. Sans surprise, nous quittons la civilisation par le chemin gagnant la forêt ...

... et qui conduit à la palombière.

Nous nous arrêtons  pour voir un bâtiment en ruine et envahi par les ronces: Gérard nous explique que ce sont les vestiges d'un four de potier, la commune voisine de Sadirac comptait autrefois 150 potiers. Pour tout savoir sur la poterie, un clic sur le site Maison de la poterie de Sadirac

Les chemins comme partout ailleurs sont humides et boueux ...

... mais après avoir traversé un ru et la Pimpine, nous nous retrouvons au sec sur la piste cyclable face au gîte du "Vélo vert".

Quelques mètres plus loin, nous quittons la piste pour suivre un autre chemin ...

... et trouvons un coin tranquille pour la pause.

C'est par la route ...

... puis à nouveau la forêt que nous regagnons Madirac.

 

d'autres photos dans l'album

Un grand merci à nos guides Eliane, Jean-Pierre et Michel pour cet agréable parcours



Publié à 23:30, le 23 mars 2018, dans Balade du jeudi, Madirac
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 49 } { Page suivante }


Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


La carte des lieux visités



«  Avril 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Balade à Cabara
Audenge ... Domaine de Certes et Graveyron
Sadirac ... ♪♪ La Gadoue ♪♫ ♫
Marathon de Bordeaux 2018
Balade à Madirac
Léognan ... de château en château chemin faisant
Sur les chemins boueux de Croignon, Cursan et Baron
Balade à La Sauve
Saint-Macaire ... entre Garonne et coteaux
Lignan-de-Bordeaux ... dans la vallée de la Pimpine
Camblanes-et-Meynac ... avec la galette
Randonnée galette à Targon
Balade et galette ... à Lormont
Capian ... dernière de l'année 2017

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs