Elle est pas belle la vie ...

Bienvenue sur notre blog de randonnée

 

CALENDRIER DES RANDONNÉES ET NOTES DIVERSES

A la demande de quelques adhérents vous trouverez ci-dessous le lien permettant d'imprimer le calendrier des randonnées 2017

CALENDRIER 2ème TRIMESTRE 2017

LETTRE VISITE MÉDICALE

BULLETIN D'ADHÉSION 2016-2017

---------------------------------------------------

----------------------------------------------------

L'affichage des notes longues ayant été modifié, pour voir la note en entier il suffit de cliquer sur le lien "Lire la suite ..." situé sous la photo.

Bonne nouvelle: la fonction Diaporama est de retour ! Pour avoir l'accès à cette fonction ...

  • un clic sur l'image ouvre l'album
  • un clic sur les 3 points situés en haut à droite ouvre une fenêtre
  • un clic sur la touche "Diaporama" l'affiche à l'écran
  • pour quitter, un petit clic sur le signe en bas à gauche suffit

 ----------------------------------------------------

Calendrier des randonnées

 

Notre ancien blog de randonnée mais nouvel hébergeur

un clic sur l'image



Publié à 14:14, le 1 janvier 2018, dans Accueil,
Mots clefs :


Espiet en passant par Dardenac et Daignac

Dimanche 18 juin 2017

 

Le peu de fraîcheur matinale sera vite dissipée : le soleil brillera, le ciel sera d'un bleu lumineux et le mercure ne cessera de grimper au fil des heures. Une belle journée donc pour notre déplacement à Espiet, village viticole de l'Entre-Deux-Mers situé entre Créon et Branne. Malgré la marche soutenue de la veille, nous serons 19 marcheurs frais et dispos réunis sur le parking de l'église Notre-Dame ... mais qui le seront beaucoup moins à la fin de la randonnée !!!

Petite visite : l’église Notre-Dame d’Espiet trouve ses origines au XIème siècle. Elle est à l’origine de la prospérité du village, puisqu’elle est rapidement fréquentée par les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle. Edifice roman presque entièrement reconstruit au XVIème siècle, suite aux guerres de Religion, l’église Notre-Dame d’Espiet appartient dès le XIème siècle à l’abbaye de la Sauve Majeure. Son plan est simple et se compose d’une nef unique, prolongée d’un chevet droit à l’est et d’un clocher-mur à deux baies à l’ouest. Sur le flanc sud, le portail s’ouvre sur un large porche. Ses colonnes apportent deux voussures semi-cylindriques nues. L’archivolte présente quant à elle un décor sculpté qui semble représenter des perles sous des arcades ornées de fruits. Des restes de polychromie, retrouvés sur les ornements du portail, nous permettent de mieux imaginer l’église Notre-Dame telle qu’elle était à l’origine, avec son décor peint.   Source  site d'Espiet

Lire la suite...

Quelques info avant de démarrer ...

... d'un bon pas ... en suivant la route traversant Espiet

Au panneau, nous virons dans les vignes contournant une partie du lac, gagnons la Panneterie ...

... grimpons une petite côte et retrouvons avec bonheur la fraîcheur d'un sous-bois après avoir franchi le ruisseau de Trousse-Paille. Le chemin rocailleux est agréable et réaménagé avec quelques mains courantes (par le Conseil Général) et débouche à Dardenac

C'est sur l'aire de pique-nique où trône le lavoir, que nous faisons la pause. Un AR nous permettra de (re)découvrir l'église romane St-Clément, la croix du cimetière, le vieux château fortifié de Gaufreteau et le pigeonnier

Toujours à la recherche du moindre coin d'ombre, nous repartons en direction de Daignac en comptant quelques arrêts. Devant un étrange tombeau : héros de l’épopée napoléonienne, le général Toussaint Darmagnac repose dans le cimetière de Daignac. Sa tombe rappelle les exploits égyptiens qui ont fait sa renommée militaire. La tombe du vicomte Jean-Barthélémy Claude Toussaint Darmagnac confère de singuliers airs d’Egypte au paysage de Daignac. Elle est en effet surmontée d’un imposant obélisque. Rien d’étonnant toutefois pour ce militaire qui s’est brillamment illustré lors de la Bataille des Pyramides en 1798 ...

... puis le château de Laborde propriété créée en 1610 dans une ancienne demeure ayant appartenu au Général d’Armagnac à l’époque Napoléonienne. Aujourd’hui la bâtisse reste belle avec ses murs en pierres de taille et moellons surmontée par une tour. L’actuel propriétaire est Monsieur Alain DUC qui gère l’exploitation de plus 12 hectares en vignes blanches et pour terminer l'église romane St-Christophe et la croix de cimetière sculptée

Nous longeons la passante départementale sur environ 600m avant de retrouver le calme des vignes ...

... gagnons Lavergne, descendons vers la Canaudonne que nous traversons sur un pont de pierre à 2 arches et grimpons la côte offrant un beau point de vue sur le donjon de Curton et qui nous a valu une belle suée !!! Retour à la civilisation à Robin puis Gombaud ... et aux voitures ...

... après 14km et 200m de dénivelé, terminés sous une chaleur écrasante. Un petit groupe s'est installé sur l'unique table de pique-nique (fort heureusement ombragée) et le plus gros de la troupe a regagné son domicile. A noter que depuis cette journée, le département de la Gironde, comme beaucoup d'autres, est placé en vigilance canicule.

 

plus de photos dans l'album

Un grand merci à Andrée, Eliane et Alain pour cet agréable circuit



Publié à 19:00, le 20 juin 2017, dans Randonnee, Espiet
Mots clefs :


Loupiac ... entre coteaux et Garonne

Mardi 13 juin 2017

 

L'été semble avoir pris ses quartiers, la journée sera chaude et ensoleillée. 25 marcheurs ont répondu présent pour arpenter les vignes de Loupiac, village des Coteaux de Garonne célèbre pour la qualité de son vin blanc liquoreux. Le territoire fortement vallonné offre de très beaux points de vue sur la Garonne y compris la rive gauche et sur les coteaux environnants. C'est sur le parking ombragé que nous nous retrouvons ...

Lire la suite...

... avant de nous rassembler devant le portail de l'église St-Pierre pour écouter Marc : L’église de Loupiac était une dépendance de Sainte-Croix de Bordeaux. La tradition veut qu’elle ait succédé à un temple païen. De nombreuses restaurations, en particulier suite à l’incendie de 1655, ont profondément modifié l’aspect de l’église :1720 reconstruction du mur sud, 1843 reconstruction de la partie orientale, 1850-1853 reprise de l’édifice. Le plan "bénédictin" du chevet et les bandeaux de la façade couverts d’une riche ornementation démontrent l’importance de l’église. Le fronton montre une frise représentant : à gauche le pêché originel, à droite l’Adoration de l’Agneau, au centre le Christ au milieu des 11 apôtres (Saint Jean appuyant sa tête sur l’épaule du Maître, thème suffisamment rare pour le souligner). L’église a bénéficié d’un vaste plan de rénovation communal en 2003. En 2009, un chantier Concordia a rénové et nettoyé les abords.   Source : site de la commune de Loupiac

Nous attaquons par le chemin grimpant à travers vignes ... mais la vue qui s'offre à nous valait bien qu'on souffre un peu ! Profitons quelques instants de l'ombre des chênes ...

... avant de retrouver les vignes puis la route ...

... à nouveau les vignes et un magnifique panorama sur Monprimblanc et Gabarnac

Nous poursuivons ...

... jusqu'au château du Cros : La construction du château aurait débuté en 1155 ; il fut cependant reconstruit et aménagé au fil des siècles. Le site présente d’intéressants vestiges datant des XVIIe et XVIIIe siècles. Sa situation sur les hauteurs de Loupiac, dominant la vallée de la Garonne, explique sa vocation guerrière et défensive. Pendant la Guerre de 100 ans, les seigneurs du Cros, alliés des Anglais, s’opposèrent avec virulence à leurs proches voisins, les seigneurs de Benauge, fidèles aux Rois français. Une partie de la bâtisse fut habitée jusqu’à la Seconde guerre mondiale, mais très endommagé par des essais de tirs durant le conflit, le château sera abandonné par la suite. Cette position géographique pour motif guerrier explique, en grande partie, l’état dans lequel nous le découvrons aujourd’hui. Toutefois, ce promontoire offre toujours un panorama exceptionnel sur les 5 prestigieuses appellations de vins blancs liquoreux : Loupiac, Sainte-Croix-du-Mont, Cérons, Barsac, Sauternes. Le site est classé à l’inventaire des monuments historiques depuis 1997. La propriété du Château du Cros, acquise en 1921, représente aujourd’hui un vignoble de 90 hectares. La création de l’association "Les amis du Vieux Château du Cros" en 2008 et la signature d’un bail emphytéotique avec les propriétaires donnent un nouvel élan à la sauvegarde et la valorisation de ce patrimoine culturel et historique de Loupiac (chantier de bénévoles, projets de rénovation...) La mission de l’association est d’empêcher que le site ne se dégrade davantage en freinant les dégâts du temps, voire d’envisager la reconstruction du château.  Source : site de la commune de Loupiac

C'est à l'ombre de l'aire de pique-nique que nous ferons la pause après avoir visité les lieux

Repartis, nous passons au pied de l'antique éolienne dans le même état qu'en 2010 ...

... quittons les vignes à Larrivat et gagnons Ste-Croix-du-Mont par la route

Nous traversons la très passante D10 pour récupérer le chemin balisé longeant la Garonne . Passant devant l'ancienne maison du passeur (Restaurant "Au fil de l'eau") face au port de Preignac ...

... nous le suivrons jusqu'à notre retour à Loupiac

Un petit groupe restera pique-niquer sur l'espace ombragé au pied de l'église

Après avoir savouré ce grand moment de détente chacun a regagné ses pénates.

 

d'autres photos dans l'album

Un très grand merci à Monique, Marc, Arlette et Guy pour ce très agréable circuit vallonné de 12km 



Publié à 01:05, le 18 juin 2017, dans Randonnee, Loupiac
Mots clefs :


Les Lèves-et-Thoumeyragues: randonnée en "Pays Foyen"

Mardi 30 mai 2017

 

Une heure de route sera nécessaire pour gagner le petit village des Lèves-et-Thoumeyragues situé entre Pellegrue et Ste-Foy-la-Grande, à proximité des départements de la Dordogne et du Lot-et-Garonne. Un petit mot sur l'histoire de cette commune : Le Pays Foyen étant très tôt devenu un bastion protestant, la religion réformée est présente aux Lèves dès 1561 et s’y développe rapidement. À la Révolution, la paroisse Saint-Pierre des Lèves forme la commune des Lèves et la paroisse Notre-Dame de Thoumeyragues la commune de Thoumeyragues. En l'an X, la commune de Thoumeyragues est rattachée à celle des Lèves qui devient Les Lèves-et-Thoumeyragues. L’unification des deux anciennes paroisses permet d’attribuer un édifice à chaque communauté religieuse. De ce fait, l’église de Thoumeyragues est attribuée aux catholiques et celle des Lèves aux protestants. Un nouveau temple est finalement construit en 1827, ce qui permet de rétrocéder l’église des Lèves aux catholiques.    Sources: Wikipédia

C'est à Jean-Marie que l'on doit le circuit d'aujourd'hui : natif des Lèves, il connait le coin comme sa poche et pratiquement tous ses habitants ... Notre sympathique barbu, ami de longue date de Gérard et Alain est aussi un sacré boute-en-train ! Pas de pluie (il n'y en aura pas), une relative douceur sans soleil (qui fera une timide apparition au moment du repas) pour cette randonnée sur chemins balisés (entretenus) et chemins ruraux alternant vignes, bois et cultures, traversant de coquets hameaux et propriétés viticoles, offrant de très beaux points de vue sur les coteaux environnants. Nous verrons des moulins, apercevrons quelques châteaux, visiterons 2 églises et ferons une halte au château Petit Roc pour une dégustation des produits de la propriété (et plus si affinité) où nous serons accueillis avec beaucoup de gentillesse par Mme et Mr Richard. Et n'oublions pas toutes les variétés d'orchidées que nous avons pu observer tout au long des chemins et dans les prairies.

C'est un petit groupe de 14 marcheurs qui se retrouve sur le parking face à l'école

Lire la suite...

Nous démarrons par une côte, courte mais raide ...

... cheminement le long des cerisiers jusqu'à Bidet ...

... traversée du hameau Le Peyrail agréablement mis en valeur ...

... et nous gagnons les Carris  et ses plans d'eau

Les kilomètres défilent ... nous faisons la pause entre Billouquet et La Tour ...

... poursuivons jusqu'à Lafon ...

... et Les Ballues, deux magnifiques propriétés viticoles et leur plan d'eau

Peu après, nous virons sur un chemin passant devant une maison ruinée dont subsiste un puits profond ... sur environ 2km500 nous cheminerons en même temps sur le GR6 et en limite du Lot-et-Garonne ...

... avant de rejoindre le Pré du Roc et de chercher un coin ombragé pour la pause repas. Pour l'ombre on repassera, ce coin de vignes à Péneteau fera l'affaire

Bien reposés et les sacs allégés, nous reprenons notre cheminement des Péneteaux à les Maillets en passant par les Petits Sivadons, les Sivadons et le Terrier, après avoir traversé la Gravouse

Au débouché du bois, le moulin de la Roche se dresse tel une vigie offrant un magnifique point de vue sur les coteaux et la petite église de Thoumeyragues ...

... où nous attend Mme Richard pour une visite guidée. A l'intérieur, un tableau classé de l'Ecole de Rubens représente le Christ apparaissant aux apôtres

Le chemin du retour passant devant le château Petit Roc(clic), nous y posons les sacs et profitons d'un grand moment de détente à la boutique bio. Quelques info sur cette stèle commémorative érigée en souvenir du passage de Jean Mermoz venu visiter ses amis aux Lèves et qui a atterri sur le domaine en juillet 1931 (après que la maman de Mme Richard ait "balisé" le pré avec des draps de lit)

Une visite de l'église des Lèves plus tard, nous retrouvons les voitures et pour terminer cette longue journée, levons nos verres à mon année supplémentaire !

Retour sans histoire en fin de journée avec 20km dans les jambes et 200m de dénivelé ... et un circuit qui a enchanté notre groupe.

 

plus de photos dans l'album

Un très grand merci à Eliane et Andrée, Gérard et Alain sans oublier Jean-Marie 

et à Mme Richard pour sa disponibilité



Publié à 18:40, le 10 juin 2017, dans Journee entiere, Les Lèves-et-Thoumeyragues
Mots clefs :


Camarsac ... faudrait pas partir en vacances !

Dimanche 21 mai 2017

 

Vous ne verrez pas de randonneurs dans ce reportage, ni le beau soleil qui nous a accompagnés. Le photographe avait oublié son appareil dans le coffre de la voiture ... la fatigue sans doute! Cependant au cours de la reconnaissance, des photos avaient été prises. Nous vous les montrons aujourd'hui pour vous rappeler la balade.

24 marcheurs ce matin par un début de journée frais (mais ça ne va pas durer). L'herbe est gorgée de rosée et les guides, trompés par la poussée printanière, ont eu quelques difficultés parfois, à retrouver leur chemin. Belle balade entre forêts, vignes, plans d'eau et villages.

Départ de la gare de Camarsac. Eh oui il y a une gare à Camarsac ... à une autre époque où les trains faisaient de la fumée et roulaient à 20km/h. Un tram partant de Bordeaux rejoignait le village. Il y avait également des trains de marchandises. Tout a disparu, reste le site de la gare transformé en salle polyvalente.

Dès le départ on mouille chaussures et pantalons en longeant les plans d'eau

Lire la suite...

Passage sur une passerelle puis un bois humide. On prend de la hauteur pour admirer de loin le château de Camarsac ...

... et le château Joncquère

Le lever de soleil est d'une autre saison

Le Gestas se franchit sur une passerelle appelant à la modestie en obligeant à courber l'échine pour la franchir

La déambulation se fait ensuite dans les bois sur plusieurs kilomètres avec quelques beaux arbres et lavoirs au programme

Nous sortons, comme le loup, du bois vers le château La Tour au milieu des vignes ...

... nous sommes sur la commune de Sallebœuf : de l'eau, des vignes et une croix probablement en cours de restauration

Après un court arrêt pour voir le tombeau d'une partie de la famille Eiffel, nous devons emprunter la route pendant quelques hectomètres n'ayant pas trouvé de meilleure solution. Retour en forêt, mais une forêt dévastée par un chantier de débardage où, à la difficulté due au sol tourmenté s'ajoute celle du repérage. Heureusement une palombière est là pour nous servir de balise

Reste à revenir sur Camarsac. L'hiver sera rude ... l'homme blanc fait du bois

Nous empruntons le dernier tronçon de ce qui était la ligne de tram. Transformé en chemin de randonnée, il permet de regagner la gare dans la verdure avec une belle maison tournante au passage

Il est l'heure de penser à se remplir la panse. Quelques uns resteront piqueniquer au bord de l'eau profitant du soleil pour lézarder un moment, pendant que d'autres feront la même chose à la maison.

 

d'autres photos dans l'album

Merci à nos guides Alain et Gérard à qui l'on doit aussi le texte et les photos



Publié à 19:36, le 6 juin 2017, dans Randonnee, Camarsac
Mots clefs :


Parsac: dans le vignoble de Montagne _ St-Emilion

Mardi 16 mai 2017

 

La météo a prévu une journée estivale: grand soleil et déjà 19° à 8h, les 30° prévus devraient être atteints sans problème. Nous prenons la route pour la petite commune de Parsac où 3/4 d'heure plus tard, nous nous garons en bordure de vignes ... le parking de l'église ne pouvant accueillir qu'un nombre limité de voitures.

Lire la suite...

Les deux retardataires ayant enfin trouvé l'église, c'est vers cette dernière que nous nous dirigeons avec un arrêt pour quelques info : des XIe et XIIe elle est de style roman et dédiée à Notre-Dame. Elle fut désaffectée à la suite de la Révolution française puis rouverte au culte à une date incertaine. La commune de Parsac n'existe plus aujourd'hui: elle est rattachée en 1973 à la commune de Montagne

Construite au sommet d'un rocher elle offre un magnifique point de vue sur le vallon de la Barbanne (ruisseau de 23km500 affluent de l'Isle et donc sous-affluent de la Dordogne)

On commence par descendre le chemin caillouteux (qu'il faudra remonter au retour !) ...

... et par la route gagner Farguet où nous découvrons un ancien four à pain dit "à gueulard" qui possède des pièces en fonte ouvragées, entourées de briques réfractaires

Une succession de vignes, de montées et descentes nous mène à Cantin puis au Grand Treuil : nous profitons de l'ombre bienfaisante de quelques arbres pour faire une petite pause boisson ...

... avant de retrouver un peu de route à Jaumat et quelques beaux points de vue

Une série de zigzags plus tard à travers vignes, nous traversons le bois des moines ...

... et faisons la pause à Berlière au bord d'un plan d'eau

A la manière SNCF, Marc siffle l'heure du départ ... vignes, montées, descentes ... nous passons à Maison Neuve, Langlade, Piron, Vigne Blanche, la Rue et devant un tombeau ...

... et débouchons face au château Coucy

Nous poursuivons sous une chaleur de plus en plus forte vers le château des Laurets du XIXe siècle, à l'architecture atypique avec sa tour centrale octogonale, ses vieilles écuries, sa bergerie, son lac ou encore ses coteaux exposés plein sud qui s'étalent d'un seul tenant autour du parc propriété du Baron Benjamin de Rothschild ...

... que nous contournons pour emprunter l'interminable allée qui nous ramène sur la route et à Parsac par la même occasion

Arrivée aux premières maisons du village que nous traversons et retour aux voitures par le chemin pris à l'aller

Nous serons un petit groupe de 6 à pique-niquer au bord du plan d'eau du Champ de Binet : merci à la propriétaire pour son autorisation exceptionnelle (propriété privée)

 

plus de photos dans l'album

Merci à Marie-Claude, Christiane, Marc, Arlette et Guy pour ce magnifique circuit vallonné que nous avons redécouvert et arpenté avec beaucoup de plaisir, sans oublier les 26 courageux marcheurs qui ont fait le déplacement.



Publié à 11:02, le 18 mai 2017, dans Randonnee, Parsac Montagne
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 42 } { Page suivante }


Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


La carte des lieux visités



«  Juin 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Espiet en passant par Dardenac et Daignac
Loupiac ... entre coteaux et Garonne
Les Lèves-et-Thoumeyragues: randonnée en "Pays Foyen"
Camarsac ... faudrait pas partir en vacances !
Parsac: dans le vignoble de Montagne _ St-Emilion
Weekend en Périgord Noir du 28 au 30 avril 2017
Weekend en Périgord Noir du 28 au 30 avril 2017
Weekend en Périgord Noir du 28 au 30 avril 2017
Weekend en Périgord Noir du 28 au 30 avril 2017
Castelviel / Gornac ... villages en Entre-Deux-Mers
Bommes ... de châteaux en châteaux chemin faisant
Balade à Le Tourne
Margaux ... vignes, châteaux et marais
Laroque ... comme des montagnes russes

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email