Elle est pas belle la vie ...

Bienvenue sur notre blog de randonnée

 

CALENDRIER DES RANDONNÉES ET NOTES DIVERSES

A la demande de quelques adhérents vous trouverez ci-dessous le lien permettant d'imprimer le calendrier des randonnées 2021

CALENDRIER 1er TRIMESTRE 2021

LETTRE VISITE MÉDICALE

BULLETIN D'ADHÉSION 2020-2021

----------------------------------------------------

L'affichage des notes longues ayant été modifié, pour voir la note en entier il suffit de cliquer sur le lien "Lire la suite ..." situé sous la photo.

 ----------------------------------------------------

Notre ancien blog de randonnée mais nouvel hébergeur

un clic sur l'image



Publié à 23:58, le 31/12/2020, dans Accueil,
Mots clefs :


Dans la vallée de l'Engranne à Bellefond

Mardi 16 février 2021

 

Ne parlons plus de la pluie mais du beau temps. Ne parlons plus de la boue et des chaussures trempées mais de chemins agréables et secs ainsi que de chaussures à ranger en l’état en arrivant à la maison. Ça fait du bien !!! Les dernières virées nous ont donné du fil à retordre, aujourd’hui c’est pain béni !! 21 marcheurs pour cette balade à Bellefond avec une surprise imprévue ... la visite d’une champignonnière.

Le soleil levant donne le ton de la journée.

Lire la suite...

Départ de l’église de Bellefond (le nom signifie "belle fontaine". La commune est née autour de la fontaine de la Goilane) et passage par le village bien restauré.

On descend vers la vallée de l’Engranne, petite rivière rejoignant la Dordogne par une vallée superbe ...

... avec les églises de Bellefond ...

... et Courpiac de chaque côté.

On arrive à "Les Gourdins" et ses vieux outils .

Le château Roquefort nous a donné l’autorisation de pénétrer sur la propriété afin de rejoindre l’allée couverte.

L’allée couverte, probablement des tombeaux anciens, actuellement lieu de fouilles à comparer avec notre passage en 2016.

Un château féodal occupait les lieux, il n’en reste qu’une partie bien abîmée.

On traverse le parc et ses sources.

C’était la Saint-Valentin chez les amphibiens.

Quelques beaux arbres mais aussi des fleurs ...

... et la pause bienvenue dans ce décor champêtre.

L’église de Lugasson au loin ...

... et on sort du parc au niveau d’une peupleraie ...

... pour monter vers Lugasson et continuer vers le village de Charron sous l’œil curieux d’un âne .

Arrêt devant une rivière souterraine et l’entrée d’une champignonnière (sous les voûtes de la carrière vivent 3 espèces de chauves-souris protégées).

Les propriétaires sont là. Ils ont fait récemment la couverture du supplément samedi du journal Sud-Ouest et accueillent avec plaisir les visiteurs. Nous visiterons donc les carrières souterraines transformées. Ils sont présents sur le marché de Créon tous les mercredis matin face à l’église, avis à la population !!!

NB : pas de problème pour mettre les photos sur le blog. Votre guide Yannis m'a avoué avec un grand rire que c'était la première fois qu'il recevait autant de monde d'un coup !!! Il sera encore présent sur le marché jusqu'à fin mars. La carrière ferme pour quelques mois (septembre) car avec son collègue Emilian (déjà parti au Congo) ils sont tous deux engagés humanitaires en Afrique.

Une boite aux lettres à Charron ...

... et nous voilà sur le plateau dans les vignes pour rejoindre Bellefond parmi les fleurs.

Le menhir de Bellefond, l’ancienne chapelle, le coq, le chat ...

... et c’est l’arrivée, par le côté lavoir en contrebas, à l’église de Bellefond.

Il est 12h30, retour à la maison tout propre et tout sec !!!

 

d'autres photos à voir dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos



Publié à 17:45, le 16/12/2020, dans Rando du mardi, Bellefond 33
Mots clefs :


Marche soutenue à Saint-Léon

Samedi 13 février 2021

 

Le ciel nous est clément pour cette balade du samedi. Il n’en est pas de même pour le sol !! Gorgé, saturé d’eau, rien ne nous sera épargné au cours de cette randonnée. Les guides avaient légèrement modifié le tracé pour éviter les endroits les plus à craindre mais les pluies de la veille ont transformé le parcours en pataugeoire.

Comme rien n’arrête le marcheur, nous étions une vingtaine à prendre le départ à 9h00 sur le parking de la mairie de Saint-Léon.

Lire la suite...

Passage devant l’église du village, puis le château ...

... jusque là tout va bien, nous sommes sur la route.

Tout se gâte dès que nous empruntons les allées de vignes, nos pas font des bruits spongieux ...

... malgré le printemps qui pointe le bout de son nez .

Nous passerons ensuite sous le tunnel de La Sauve, hélas sans éclairage celui-ci ayant été détruit. S’en suit un long cheminement sur la piste Roger Lapébie ...

... jusqu’à Trousse Paille où nous prendrons la pause accompagnée des chocolats de Marcel (ce sont les derniers nous a-t-il dit).

Passage au moulin d’Audigey où une charmante chèvre nous accueille.

Une occasion à saisir, des ânes, un champignon jaune et un pigeonnier plus tard ...

... nous arrivons à Blésignac avec son église et son château.

Landrau, belles maisons et gentil cheval.

On retrouve notre terrain favori ... les vignes sont taillées.

Les chemins dans les bois sont dans le même état qu’en plaine.

Le printemps sera jaune (pas de politique !!!) et revue des chaussures !

Montestruc, moutons et indienne ...

... puis retour humide vers Saint-Léon en compagnie des troupeaux de moutons et vaches.

Au passage le château Canadonne dans le village.

Dérangé par le piétinement, un lombric est sorti de terre pour voir ce qui se passe ... il chausse du 43 !

Terminé pour aujourd’hui. Prochaine mission : décaper les grôles et les pantalons. Il y a du travail !!

 

retrouvez d'autres photos dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos



Publié à 17:40, le 16/12/2020, dans Marche soutenue, Saint-Léon
Mots clefs :


Les pieds dans la boue à Lignan-de-Bordeaux

Dimanche 7 février 2021

 

Les dernières consignes restant en vigueur nous pouvons continuer notre activité, toujours avec rigueur. 27 marcheurs pour une balade de 12km et un dénivelé de 233m. L’état des chemins nous a fait penser en avoir monté au moins 5 ou 600m. Il faut rester vigilant sur ces sentiers détrempés et glissants. Une seule chute à déplorer, en toute fin de parcours, sans gravité sinon pour la tenue vestimentaire. Ça, cela se soigne facilement.

Lignan, sa gare, sa piste cyclable et son petit rayon de soleil pour commencer dans la joie.

Lire la suite...

Rayon vite disparu pour laisser place à un gros nuage de triste physionomie. Un petit bout de piste cyclable et on attaque le "dur" pour monter vers le château Pugerin.

Les chevaux prennent des bains de boue ...

... Pugerin se dresse sur son promontoire.

L’avance vers le petit Tourmalet se fait masquée ...

... quelquefois ça marche et la grenouille se fait aussi grosse que le bœuf.

On descend vers la vallée de la Bouteronde dans un chemin en mauvais état.

Nous entrons dans un parc déjà parcouru récemment avec King Kong entre autre. Ce sera l’heure de la pause.

Etape suivante : château Carignan. Mais la liaison laissera des traces. Parcours particulièrement acrobatique, il faut jouer du bâton pour rester en équilibre.

Enfin le château Carignan et du bitume solide.

De nouveau une descente, longer la route passante entre Lignan et Carignan où un conducteur particulièrement hargneux nous causera quelques frayeurs ignorant ce que l’expression "lever le pied" veut dire.

Nous traversons la Pimpine sur un pont fatigué ...

... puis la piste Roger Lapébie, remontons vers le lieu-dit Berduquet et passons par Mons et Le Basque .

Au loin l’église de Fargues-Saint Hilaire ...

... et un dernier chemin boueux pour arriver à Lignan avec au passage un salto compliqué exécuté de fort belle manière par Nathalie!

Le château Laligne à Lignan ...

... le printemps en avance, l’église du village, le lavoir, un dernier passage court sur la piste cyclable ...

... et nous voilà de retour sur le parking de la gare de Lignan tout près de la Pimpine qui ne demande qu’à s’étaler.

 

d'autres photos à découvrir dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos

et une mention spéciale à tous les courageux qui ont pataugé dans la boue des chemins!



Publié à 17:35, le 16/12/2020, dans Rando du dimanche, Lignan-de-Bordeaux
Mots clefs :


Saint-Germain-du-Puch ... le retour du froid

Mardi 26 janvier 2021

 

Le sujet de conversation du matin ... "Alors, on re-re-confine ou non"? Les rumeurs contradictoires courent. Chemin Faisant va-t-il devoir arrêter de nouveau ou pouvoir continuer ses activités ? Tout le monde comprend les difficultés de la vie actuelle mais une certaine lassitude se fait jour sur les sentiers. Nous étions 27 marcheurs ce matin à Saint-Germain-du-Puch. Bien emmitouflés dans les doudounes, sous les bonnets et derrière les masques, allez reconnaître quelqu’un avec cet harnachement ! Difficile de voir tout le monde avec le mode de marche en groupe ou échelonnés sur les chemins.

7h30, le lever de soleil donne le ton et signal la température du petit matin.

Lire la suite...

Rendez-vous au pied de l’église du village de Saint-Germain-du-Puch.

Cet hiver est le premier depuis longtemps à sembler normal : il fait froid et il gèle.

Le groupe, tantôt au milieu des vignes, tantôt dans les sous-bois, avance en se frottant les mains

De l’autre côté de la vallée du Gestas, le coq du château La France Quinsac, sur la commune de Beychac, nous snobe en regardant de l’autre côté.

On lui tourne le dos également pour se diriger vers le lieu de pause. Pause…chocolatée grâce à Marcel qui semble avoir un deal avec le Père Noël!

Servanton, La Lande, Marcillac, Le Pistouley, Barreyre, les villages traversés ...

... avant d’arriver au château du Grand Puch. Lieu incontournable de St-Germain, ses murs datent du XIIIeme siècle.

Petit Bois, Capmartin, Le Genestas, Maurat, pour continuer. On retiendra un élevage (un peu serré).

Le retour vers le centre village se fait par la rue de la Souleyre, de quoi faire plaisir à Françoise! Arrivés à l’église on se sépare pour regagner nos domiciles et reprendre une vie normale de pré-confinés … ou pas !

 

d'autres photos à découvrir dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos



Publié à 17:23, le 16/12/2020, dans Rando du mardi, Saint-Germain-du-Puch
Mots clefs :


Balade à Latresne

Jeudi 21 janvier 2021

 

Le temps n’est guère encourageant ce matin de janvier. Il tombe un crachin désagréable, le ciel est bouché et la météo n’est pas optimiste pour la journée. Nous étions 27 tout de même au départ de cette petite balade du jeudi. Les photos sont en noir et blanc pour coller au mieux à la couleur du temps.

Départ du parking de la Salargue. La pluie ne durera que le temps de se préparer laissant place à un ciel plus lumineux. On ne la reverra pas de la matinée. Nous ne nous en plaindrons pas ! Parapluies et masques .

Lire la suite...

L’ancienne maison de retraite et son église transformés en résidence, un joli dessin sur le mur d’une garderie et Aérocampus dans un mirage!

Passage sur la piste Roger Lapébie et arrivée à l‘étang des Sources dont nous ferons le tour sur un terrain boueux.

Un ragondin a pris la pause un long moment devant l’objectif.

On remonte vers l’église Saint-Aubin où nous ferons la pause goûter en couleur.

Le retour au parking se fait par les rives de la Pimpine, la mairie du village, le passage des Arts nouvellement ouvert ...

... et le château de la Salargue terme du voyage.

Il est toujours désagréable de marcher avec le masque sur le nez ou à proximité immédiate, mais cela n’empêche pas les conversations d’aller bon train. Il faut aller avec prudence en gardant nos distances. On y arrive.

 

d'autres photos à voir dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos



Publié à 17:20, le 16/12/2020, dans Balade du jeudi, Latresne
Mots clefs :


Marche soutenue à Carignan-de-Bordeaux

Samedi 16 janvier 2021

 

Il a fallu gratter les pare-brises ce matin. Le thermomètre était au-dessous de zéro. 21 marcheurs bien emmitouflés se sont présentés au parking de la mairie de Carignan pour cette marche du samedi. Du beau temps, de belles vues, des curiosités au programme de la matinée.

C’est parti depuis le PK de la mairie sous un timide soleil.

Lire la suite...

Passage au milieu de lotissement et devant une enseigne connue(!) avant d’apercevoir le château Baritault. Cette énorme tour de guet est en fait un château d'eau alimenté par une éolienne Bollée. En 1904, une tour carrée de 20 m de hauteur fut construite avec un bassin à son sommet qui se remplissait d’eau et qui permettait ainsi d’obtenir de l’eau sous pression pour tout le domaine.

Notre chemin, bordé de belles maisons, descend vers le lieu-dit la Marmette.

Un lavoir et des poissons rouges au frais ...

... le château Baritault sous un autre angle et une prise d’eau avec source. Entre les arbres on devine l’éolienne Bollée du château Baritault de plus en plus détériorée. Cette curieuse et magnifique éolienne était donc utilisée pour pomper l'eau du ruisseau et la remonter jusqu'au château d'eau du domaine Baritault situé dans la tour "donjon", en contre-haut de la colline.

Nous faisons ensuite notre entrée dans un parc étrange.

En sortant, passage sur la Bouteronde ...

... pour remonter vers Fargues St-Hilaire. Le sentier longe le château La Fraise, lycée privé et le Clos Lucas. Grande descente du petit Tourmalet et arrivée dans les faubourgs de Lignan par le moulin d’Escorgeboeuf et la retenue de la Pimpine permettant de gérer les arrivées brusques de l’eau pour éviter l’inondation de Latresne. Nous voilà sur la piste Roger Lapébie  et son célèbre poulailler avec télévision.

Il gèle toujours.

Au-dessous de Pugerin, halte au pied d’un ancien moulin sur la Pimpine pour la pause sans galette, COVID oblige, mais avec les chocolats de Marcel ce qui nous permet de conserver l’ambiance de Noël.

Cheminement le long de la piste puis montée, rude, vers le château Léon transformé en appartements, le Château Carignan et ses vignes puis Baritault dont nous aurons fait tout le tour .

Rencontre avec un cheval et sa cavalière aux couleurs de Chemin Faisant.

Une dernière difficulté saisonnière avant d’en terminer avec la randonnée.

 

d'autres photos à découvrir dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos



Publié à 17:10, le 16/12/2020, dans Marche soutenue, Carignan-de-Bordeaux
Mots clefs :


Sadirac ... le retour !

Dimanche 10 janvier 2021

 

Enfin Chemin Faisant est de retour sur les chemins ! Partis en 2020, nous voilà revenus en 2021. Quelques mois … une éternité ! Entre temps ... la bestiole, le confinement ... deuxième édition. Espérons que ce sera la dernière malgré les bruits qui courent. Laissons-les courir et profitons du bonheur de se retrouver.

Nous étions 30 marcheurs plus ou moins reconnaissables sous les masques. Difficile de faire respecter la distanciation tant nous avions de choses à nous dire, mais nous y sommes parvenus tout de même. Compliqué également de faire des photos: le photographe étant en tête de file, le reportage sera succinct.

9h00, le soleil se lève avec un vent du nord piquant et moins deux degrés au thermomètre. Joli lever de soleil et départ de l’église de Sadirac.

Lire la suite...

On déambule dans les rues du village avant de filer par les bois et chemins creux pour la matinée.

Après la traversée de la forêt de Sadirac nous en sortons à Madirac. On entre sur une petite route désaffectée servant uniquement aux pompiers et aux marcheurs mais néanmoins étroitement surveillée par "Arthur le gardien de la nature" .

Cette petite route utilisée, hélas, souvent de déchèterie et faisant double emploi avec une autre parallèle a été fermée à la circulation. La nature environnante reprend petit à petit sa place. Un lavoir la borde témoin d’une activité passée.

Arrivés au Pont de la Soye c’est l’heure de la pause, éparpillés dans le bois.

Le Père Noël, alias Marcel , a porté des chocolats délicieux (il n’en est pas resté !).

Sortie du bois au lieu-dit Les Reynauds et la rue de l’Eglise qu'il est inutile de chercher, disparue depuis longtemps.

Retour en forêt de Sadirac alors que le soleil a de la peine à dégeler les bas-côtés.

Longue balade entre la forêt et la piste cyclable Roger Lapébie ...

... avec au passage le gîte du "Vélo Vert" .

Tout proche de la gare de Sadirac une maison au jardin particulièrement soigné et original.

Passage par la gare puis sur la Pimpine que nous longerons pour remonter vers l’église fin de la randonnée.

Nous avons fait onze kilomètres et espérons en faire encore beaucoup plus dans les jours, semaines et mois qui viennent.

BONNE ANNÉE À TOUS LES MARCHEURS DE CHEMIN FAISANT ET À TOUS LES VISITEURS DU BLOG DE NOTRE ASSOCIATION

d'autres photos à découvrir dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos sans oublier celles de Nicole qui se sont glisées dans l'album



Publié à 17:00, le 16/12/2020, dans Rando du dimanche, Sadirac
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 4 } { Page suivante }

Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Mars 2021  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Marche soutenue
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Dans la vallée de l'Engranne à Bellefond
Marche soutenue à Saint-Léon
Les pieds dans la boue à Lignan-de-Bordeaux
Saint-Germain-du-Puch ... le retour du froid
Balade à Latresne
Marche soutenue à Carignan-de-Bordeaux
Sadirac ... le retour !
Les Choraleurs
Balade au parc de La Burthe à Floirac
Sainte-Terre ... une histoire d'eau
Castets-en-Dorthe ... marchons sous la pluie
Balade à Latresne
Weekend Aveyron du vendredi 18 au dimanche 20 septembre 2020
Weekend Aveyron du vendredi 18 au dimanche 20 septembre 2020

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs