Elle est pas belle la vie ...

Séjour à Guérande du 14 au 18 mai 2018 / J2

Mardi 15 mai

La presqu'île de Le Croisic et Batz-sur-Mer 16km

 

C'est au port du Croisic que nous nous retrouvons, après une bonne nuit de sommeil, sous un magnifique ciel bleu et un petit vent frisquet. Quelques info avant départ ...

Le port : aujourd'hui les pêcheurs se sont diversifiés et plusieurs métiers cohabitent. Le port de pêche compte une vingtaine de navires. La flottille est composée de chalutiers du large, de chalutiers côtiers, de caseyeurs, fileyeurs et ligneurs polyvalents dans les mêmes proportions. Pêche de poissons dits "nobles" : 1 la langoustine 2 l’araignée 3 la seiche 4 le merlu et aussi la sole, les crabes, la crevette rose. Le Port du Croisic, long de 2 km, est un port à marée doté d'une configuration spécifique en terre-pleins et bassins nommés localement jonchères et chambres. Il fut aménagé avec le lest contenu dans les navires marchands à compter du XVème siècle. Auparavant, port de commerce, très vite port de pêche aux crustacés et à la sardine principalement. Le Croisic devient un important port de pêche grâce aux nombreux finistériens effectuant la "transhumance" de mai à septembre pour suivre la sardine de St-Jean-de-Luz à Douarnenez qui finissent par s'installer au Croisic. Une des activités principales était la transformation des sardines sur place dans une des 5 conserveries de la commune (Joseph Colin, inventeur de la sardine à l’huile, 1ère conserverie). Un marché couvert et une criée deviennent très vite nécessaires pour compléter les conserveries qui se sont établies dans la ville. L'ancienne criée fut jusqu'en 1982 le lieu central de l'activité des quais. Alignement sur les quais de belles demeures construites au XVIIème siècle quand la pêche à la morue à Terre Neuve faisait la fortune des armateurs croisicais.

Lire la suite...

... vers le Mont Lénigo et son point de vue : le Port est abrité d'un côté par la digue de Pen Bron construite début XVIIIème et de l'autre par la jetée du Tréhic début XIXème refermant l’entrée d’eau du Traict, éthier qui alimente au sud les marais salants de Guérande. En face, la pointe de Pen Bron, Centre médical hélio marin, créé au début du XXème dans les locaux d’une conserverie de sardines créée en 1824. Est aujourd’hui un centre de rééducation et réadaptation fonctionnelles.

Du Mont Lénigo à la Pointe du Croisic : le chemin longe la résidence St-Goustan et ses belles demeures cachées (merci à Corinne notre photographe équilibriste !!!) ...

... puis la plage de St-Goustan : une construction cylindrique en pierre interpelle le marcheur sur la plage. Cette structure correspond au puits de visite des prises d’eau de mer qui permettaient d’alimenter les marais salants de Saint-Goustan (ferme marine actuelle). Pour compenser l’ensablement de la plage, du fait de la construction de la jetée du Tréhic, une seconde prise d’eau de mer est construite plus à l’ouest au milieu du XIXème siècle. La plus ancienne fonctionne toujours depuis le XVème siècle ...

... port aux Rocs ...

 ... et petite pause dans les rochers au pied de l'ancien fort de la pointe.

De la Pointe du Croisic à la Vigie de la Romaine : avançant dans la mer, la Pointe du Croisic a de tout temps joué un rôle stratégique qui justifie la présence d’un site militaire. Les modestes défenses d’antan ont été remplacées au XIXème siècle par un fort carré standardisé qui devient bientôt villa d’agrément lorsque les anglais furent plus pacifiques avec la France. C’est aujourd’hui un hôtel-restaurant.

De la vigie de la romaine : cet ancien corps de garde est construit au XVIIème siècle, sur le point le plus haut du littoral, pour surveiller les côtes. La construction ruinée sera rénovée et rétablie dans les années 1930 par un architecte un peu original qui en fit une vigie moderne, qui n’a de Romaine que le nom. Le bâtiment actuel est une reconstruction de l’Après-guerre, celle des années 1930 ayant été rasée pendant le conflit ...

... au menhir de la pierre longue : ce mégalithe du Néolithique se situait initialement sur la hauteur derrière les immeubles actuels et constituait un amer (point de repère) pour la navigation. Abattu pendant la Seconde guerre mondiale et cerné de blockhaus, le monument fut replacé et mis en valeur dans les années 1960 le long du littoral ...

... et au moulin de Bauvran : peu d’anciens moulins à vent subsistent sur le territoire du Croisic. Le propriétaire du Parc de Penn Avel sauva celui dit de Bauvran en rachetant les pierres et en remontant l’ensemble sur le littoral à quelques encablures de son site originel. Le moulin désormais sans ailes devint alors belvédère d’agrément.

Passage devant la croix de la baie de Jumel : cette croix commémore la noyade d’une jeune fille dans la baie de Jumel en Août 1845. Initialement placé de l’autre côté de la route, le petit monument prend place au bord de la mer en 1895 grâce à l’initiative du propriétaire du parc de Penn Avel, M. Levesque ...

... puis la plage de Port Lin ...

... et trouvons un coin un peu abrité du vent pour la pause repas.

C'est sous le soleil que nous reprenons notre cheminement sur la plage en direction de Batz-sur-Mer ...

... passage à côté de l'ancien bassin des sardines ...

... arrivée au port St-Michel et au menhir de la pierre longue : ce mégalithe du Néolithique se situait initialement sur la hauteur derrière les immeubles actuels et constituait un amer (point de repère) pour la navigation. Abattu pendant la Seconde guerre mondiale et cerné de blockhaus, le monument fut replacé et mis en valeur dans les années 1960 le long du littoral.

Nous quittons alors la côte pour gagner et traverser le village de Batz-sur-Mer ...

... petit arrêt à la chapelle Notre-Dame du Mûrier construite par des paludiers au XVème à la suite d'une épidémie de peste ...

... puis à l'église St-Guénolé pur style gothique breton et une tour lanterne du XVIIème haute de 70m.

... et devant cet édifice en pierres de granit et briques appelé "cathédrale".

C'est par les marais salants ...

... et un œil sur le moulin de la falaise : il revient de loin car il a été sauvé des ruines au début du XXème, puis abandonné, puis incendié. Entièrement rebâti en respectant les plans et matériaux. Il fonctionne avec son mécanisme à l’ancienne et moud du blé noir bio. On peut le visiter et y acheter sa farine de sarrasin ...

... que nous regagnons Le Croisic. Montée au belvédère Yves Chelet pour profiter de la vue et prendre quelques photos souvenirs.

Visite rapide de la ville ...

... retour au camping ... douche, apéro ...

... avant de rejoindre Guérande et le restaurant "Le vieux logis" où nous avons passé une excellente soirée.

 

de nombreuses autres photos sont à découvrir dans l'album


Publié à 16:20, le 3 juin 2018, dans Court sejour, Le Croisic
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 10 sur 314 } { Page suivante }


Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


La carte des lieux visités



«  Août 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
St-Félix-de-Foncaude / Moulin de Pinquet
Blasimon sous le soleil
Balade à Frontenac
Weekend montagne en Val d'Azun du 1er au 3 juin 2018
Weekend montagne en Val d'Azun du 1er au 3 juin 2018
La Sauve ... de vignes en vignes
Civrac-sur-Dordogne ... entre Dordogne et coteau
Séjour à Guérande du 14 au 18 mai 2018 / J1
Séjour à Guérande du 14 au 18 mai 2018 / J2
Séjour à Guérande du 14 au 18 mai 2018 / J3
Séjour à Guérande du 14 au 18 mai 2018 / J4
Séjour à Guérande du 14 au 18 mai 2018 / J5
Laissez-vous conter les moulins
Vérac ... dans le Fronsadais chemin faisant

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs