Elle est pas belle la vie ...

Balade à Frontenac

Jeudi 14 juin 2018

 

La commune actuelle de Frontenac est issue de la fusion en 1965 des communes de Sallebruneau et de Frontenac. L’ancienne commune de Sallebruneau est née à la Révolution de la réunion des paroisses de Sainte-Présentine et de Sallebruneau. Cela explique la présence de trois églises sur le territoire communal, mais celles de Sallebruneau et Sainte-Présentine sont des ruines. Vous l'aurez compris c'est au parking de l'église St-Paul à Frontenac que le groupe se retrouve pour un circuit tranquille de 8km au faible dénivelé. Nous serons 22 après l'arrivée des retardataires perdues sur les petites routes de l'Entre-Deux-Mers !

Lire la suite...

C'est par la route traversant le village puis l'Engranne que nous gagnons l'ancienne gare ...

... très long cheminement sur la piste cyclable Roger Lapébie que nous laissons pour suivre une route calme puis traverser vignes et champ.

Au bout dudit champ nous découvrons un large chemin boueux qui nous mène aux carrières (à ciel ouvert, hors d'eau et en gradins successifs de quelques mètres de haut) en activité de Pique-Poche ...

... puis au site des anciennes carrières où nous ferons la pause.

Un petit coup d'œil à l'intérieur de l'une d'entre elle, nous fait découvrir des stalactites et stalagmites en formation.

Après avoir traversé la forêt, nous débouchons à la "Maison de La Lirette" ...

... et quelques mètres plus loin nous pénétrons sur le site des falaises d'escalade ... celui de la Salamandre est fermé (danger d'éboulement).

Retour vers celui de La Lirette toujours en activité ...

... et qui reçoit aujourd'hui des scolaires ... que nous nous contenterons de regarder !

5 minutes plus tard, nous étions de retour au parking où seul un petit groupe de trois est resté pique-niquer.

 

d'autres photos dans l'album

Merci à Philippe et Jean-Pierre pour ce très agréable circuit



Publié à 21:10, le 20 juin 2018, dans Balade du jeudi, Frontenac
Mots clefs :


Balade à Baron

Jeudi 3 mai 2018

 

Au moment où j'écris cette note, le soleil est enfin revenu. Mais c'était loin d'être le cas en ce jeudi matin qui fut très, très arrosé ... pas par des trombes d'eau mais par une pluie fine et tenace qui s'infiltre partout. Rien n'arrêtant les marcheurs de Chemin Faisant nous nous retrouvons sur le parking face à l'église de Baron en même temps que l’Association Rando Escargot de Ste-Eulalie (de circonstance) !!! Chacun ayant retrouvé et compté ses ouailles et après quelques info ...

Lire la suite...

... c'est une troupe de 22 randonneurs dissipés qui s'élance sur la route conduisant à la croix de carrefour et son Christ brillant de mille feux.

Les chemins ne sont pas loin et nous mènent au hameau de Signoret ...

... que nous traversons.

Aïe ... les ennuis commencent !!! ...

... et continuent dans la déviation improvisée !!!

Tout le monde ayant échappé à un éventuel bain de boue ...

... c'est vers la forêt que nous nous dirigeons ...

... où nous ferons une pause méritée.

Ici aussi le chemin est dans un triste état ...

... nécessitant de contourner l'obstacle et surtout l'aide de mains secourables pour descendre le talus glissant !

Nous quittons la gadoue à Biron, saluons au passage les ânes Capucine, Fred et Danis ...

... croisons  le groupe "Rando Escargot" de Ste-Eulalie et suivons le chemin balisé qui nous ramène sur une route ...

... où nous découvrons une ancienne pompe et de vieux camions à l'abandon.

Par un petit chemin fleuri longeant l'arrière des habitations ...

... nous arrivons sur la route que nous suivrons ...

... jusqu'à notre arrivée à Baron.

 

plus de photos mouillées dans l'album

Merci à nos guides Jean-Pierre et Philippe

et à tous les courageux qui ont fait le déplacement malgré une météo pessimiste! 



Publié à 22:20, le 8 mai 2018, dans Balade du jeudi, Baron
Mots clefs :


Balade à Cabara

Jeudi 12 avril 2018

 

Retour à Cabara pour une balade tranquille de 8km. Le village se situe en rive gauche de la Dordogne, rivière (ou fleuve ... c'est vous qui voyez) qui enserre la commune dans une boucle en "épingle à cheveux". C'est par le charmant petit port que nous arrivons mais c'est à l'église Notre-Dame que nous avons rendez-vous. Et les jours se suivant, c'est sous la grisaille et un peu de fraîcheur que 23 courageux sont heureux de se retrouver. Un clic ICI pour voir l'histoire rocambolesque de cette église et ses habitants !

Lire la suite...

Quelques petites info avant de partir ...

... et nous attaquons par l'unique côte de tout le circuit qui nous hisse jusqu'au point de vue ... la Dordogne, le village et les coteaux de St-Emilion.

Après un bref cheminement sur la route passant devant cette belle demeure ...

... nous gagnons les vignes où fleurissent quelques orchidées.

C'est par la route et une belle descente, que nous entrons dans Branne ...

... petit arrêt pour parler avec le pêcheur qui est en plein raccommodage (ou ramendage) de son filet de pêche à l'aide de son aiguille (ou navette).

C'est au port de Branne, à côté de l'OT que nous ferons la pause accompagnée de quelques gouttes d'eau.

Il nous faudra ensuite longer sur environ 500m la très passante départementale pour retrouver enfin la tranquillité au bord du plan d'eau ...

... puis suivre la petite route qui traverse les palus et longe la Dordogne ...

... passe devant cette éolienne à axe vertical et offre une belle vue sur Cabara que nous regagnons après quelques zigzags à travers vignes.

Sur une des maisons du village sont placardées quelques affichettes peu encourageantes (5 au total !!!) du style ...

... et par une rue bordée de belles maisons, nous gagnons le port où est amarrée la gabare restaurant "La lamproie".

Nous avons ensuite flâné le long du quai jusqu'à la sortie du village, découvrant au passage de très anciennes maisons et 2 maisons jumelles datées 1901 et 1904, anciennes caves à vin rouge et à vin blanc de la maison Brisson-Meyton (initiales B et M)

Le retour à l'église par une petite rue où passe le balisage, nous a réservé son lot de surprises: une grande bâtisse en cours de restauration avec fronton sculpté, mascarons et frises; un ancien pigeonnier reconverti en habitation; une maison rouge qui ne passe pas inaperçue; une ancienne boulangerie et sa cheminée ...

... les douze coups de midi ont sonné la fin de cette très agréable balade.

un très grand merci à Jean-Pierre, Philippe et Michel

 

d'autres photos dans l'album



Publié à 01:30, le 17 avril 2018, dans Balade du jeudi, Cabara
Mots clefs :


Balade à Madirac

Jeudi 22 mars 2018

 

Une température négative au lever du jour mais du soleil et du ciel bleu ... vive le printemps qui fait sortir les randonneurs! Car nous avons pris d'assaut le petit parking de l'école de Madirac. Et nous avons presque battu le record d'octobre 2014 (33) avec 31 marcheurs. Nous accueillons 2 nouveaux (futurs) adhérents venus pour faire connaissance en un premier temps et retrouvons avec beaucoup de plaisir certains de nos marcheurs tenus éloignés des chemins pour problèmes de santé.

Lire la suite...

Madirac est une petite commune (226 habitants) qui ne possède ni église, ni cimetière. Il existe cependant une rue de l'église et l’Histoire de la Sauve relate qu’au XIe siècle, "saint Gérard, Abbé de la Sauve, convertit Raymond de Mângot, seigneur de Madirac, en fit un moine et sa seigneurie passa dans les mains de l’Abbé qui y établit un prieuré, lequel devint la maison seigneuriale de Madirac". Église, presbytère et cimetière sont démolis et revendus lors de la réunion des paroisses de Saint-Caprais et de Madirac entre 1815 et 1825. La cloche de l'ancienne église Saint-Jean se trouve dans le clocher de l'église de St-Caprais, élevé au XVIIIe : elle en est le dernier vestige.

La commune est traversée par une boucle balisée de 8 km empruntant chemins et routes que nous avons arpentés à de multiples reprises. Sans surprise, nous quittons la civilisation par le chemin gagnant la forêt ...

... et qui conduit à la palombière.

Nous nous arrêtons  pour voir un bâtiment en ruine et envahi par les ronces: Gérard nous explique que ce sont les vestiges d'un four de potier, la commune voisine de Sadirac comptait autrefois 150 potiers. Pour tout savoir sur la poterie, un clic sur le site Maison de la poterie de Sadirac

Les chemins comme partout ailleurs sont humides et boueux ...

... mais après avoir traversé un ru et la Pimpine, nous nous retrouvons au sec sur la piste cyclable face au gîte du "Vélo vert".

Quelques mètres plus loin, nous quittons la piste pour suivre un autre chemin ...

... et trouvons un coin tranquille pour la pause.

C'est par la route ...

... puis à nouveau la forêt que nous regagnons Madirac.

 

d'autres photos dans l'album

Un grand merci à nos guides Eliane, Jean-Pierre et Michel pour cet agréable parcours



Publié à 23:30, le 23 mars 2018, dans Balade du jeudi, Madirac
Mots clefs :


Balade à La Sauve

Jeudi 22 février 2017

 

Un peu de fraîcheur étant tout de même plus agréable que la pluie, profitons de cette courte accalmie pour filer à La Sauve. Cette balade a réuni 25 marcheurs en pleine forme sans oublier Mathis notre plus jeune randonneur. Mais ce jour là sur le parking, un autre groupe de marcheurs de St-Caprais avait eu la même idée de départ que nous ... ce qui a donné lieu à quelques moments savoureux où les nombreux participants des deux bords se sont un peu mélangés !!!

Lire la suite...

Chacun ayant enfin rejoint son groupe et après une petite annonce faite par Gérard, il est temps de démarrer et de gagner la campagne, plus exactement les bois et les chemins boueux .

Arrivés sur la route et au sec, nous filons vers le château Camiac ... Mathis en tête ...

... petit arrêt devant les écuries et le chapiteau (en cours de démontage) ...

... avant de faire la pause un peu à l'écart du château et près du champ où évoluent des vanneaux huppés (Michel avait raison et de bons yeux !).

Après ce petit intermède, nous poursuivons notre chemin entre vignes puis à travers bois ...

... chemin qui nous ramène au parking après avoir franchi le ruisseau de Vayres.

Après ces 2h de marche tranquille, nous avons regagné nos pénates ... chaussures et pantalons auront encore besoin d'un bon nettoyage!

 

d'autres photos dans l'album

Un grand merci à Jean-Pierre, Philippe et Michel pour ce retour sur les chemins de La Sauve



Publié à 20:50, le 3 mars 2018, dans Balade du jeudi, La Sauve
Mots clefs :


Balade et galette ... à Lormont

Jeudi 4 janvier 2018

 

Du gris, du vent, de l'eau, de la douceur pour commencer cette année 2018 et 19 marcheurs heureux de se retrouver après ces quelques jours de vacances. Une reprise en douceur au départ du château des Iris de Lormont pour une balade très agréable d'environ 6km. Tout d'abord sur les sentiers aménagés du parc de l'Ermitage d'où nous pourrons admirer les nombreux points de vue sur Bordeaux et au-delà. Nous descendrons ensuite dans le Vieux Lormont et c'est au pied du pont d'Aquitaine que nous ferons la pause galette ... bien arrosée au propre comme au figuré! Après avoir longé une petite portion de Garonne, c'est par le site de l'ancienne cimenterie Poliet et Chausson (dont l'activité a cessé en 1985) et le lac artificiel aux eaux vertes que nous rejoindrons, après avoir grimpé quelques marches, notre point de départ.

Le jour peine à se lever ...

Lire la suite...

... nous démarrons par la ferme des Iris ...

... et traversons le parc ...

... pour rejoindre le chemin en balcon et ses points de vue : sur la voie ferrée en contrebas, la Garonne, le pont levant, la Cité du vin ...

... et le pont d'Aquitaine.

Sortis du parc, nous retrouvons les rues du Vieux Lormont ...

... et la Garonne

La pluie s'est invitée pendant notre pause ... nous avons tranquillement dégusté la galette et trinqué à la nouvelle année ...

... avant de longer la Garonne ...

... et passer sous la voie ferrée ... un panneau à l'entrée du site interpelle mais en y regardant de plus près, quelques petits malins ont enlevé le "NON" ... pas malin !!!

Nous longeons le plan d'eau où quelques colverts évoluent sous l'œil d'un héron impassible, les copines quant à elles sont intéressées par le refuge périurbain "le nuage" (ouvert du 1er mars au 30 novembre) ...

... sur l'autre petit plan d'eau, nous avons découvert ces 2 canards colorés appelés "Nette rousse (clic)" ... canards plongeurs mâles

Le sentier se poursuit par des escaliers métalliques (équipés de plateformes) puis des dalles cimentées

Un peu de lecture et une petite pause plus tard ...

... retour dans le parc du château que nous contournons ...

... avant de franchir la grande grille et retrouver les voitures

 

d'autres photos dans l'album

Un très grand merci à Philippe, Eliane et Michel pour ce circuit refait avec beaucoup de plaisir et que certaines copines ont découvert pour la première fois aujourd'hui.



Publié à 15:30, le 5 janvier 2018, dans Balade du jeudi, Lormont
Mots clefs :


Balade à Bouliac

Jeudi 9 novembre 2017

 

Du gris, quelques averses et 28 participants pour cette balade tranquille sur les coteaux de Bouliac. Cette commune proche de notre domicile est traversée par de nombreux chemins de randonnées (30km cumulés) très bien balisés et jalonnés de panneaux explicatifs. Par son environnement préservé, Bouliac est qualifiée de "ville à la campagne".

Nous avons RV sur le parking du stade ...

Lire la suite...

... et c'est vers l'église et le point de vue que nous nous dirigeons alors que l'averse nous oblige à mettre les ponchos. L'horizon est un peu bouché mais on aperçoit la nouvelle salle de spectacle "Arena", la passerelle Eiffel et le pont de pierre

Nous passons devant le restaurant le Saint-James ...

... et par des chemins tranquilles, gagnons le parc de Loc Boué

Nous le traversons, le chemin s'élève offrant un point de vue sur un château et l'église ...

... et ça continue de grimper jusqu'à Brousse où une petite pause s'impose. Le balisage a inspiré Gérard ... "c'est pas sérieux de dormir à la belle étoile dans la brousse" !!! ...

Sur ce jeu de mots, nous attaquons la descente en prenant garde à ne pas glisser sur les feuilles et les glands ...

... une nouvelle montée et un bout de route plus tard ...

... nous passons dans un des quartiers huppés de la ville

A gauche vue sur le château du Pian et à droite petit détour vers le château Malakoff, restauré et devenu résidence avec appartements de luxe

Retour vers un quartier plus modeste où l'on rejoint le chemin du Pian pour la pause ...

... long cheminement sur chemins parfois boueux ...

... en suivant le ruisseau de Vergne jusqu'à la ferme

Au tourniquet nous retrouvons le parc de Loc Bouée ...

... et la dernière côte nous ramène aux voitures

Une matinée un peu fatigante pour un jeudi et celles et ceux qui ont quelques difficultés avec les dénivelés.

 

plus de photos dans l'album

Merci à Philippe et Michel pour cette balade entre ville et campagne



Publié à 20:30, le 12 novembre 2017, dans Balade du jeudi, Bouliac
Mots clefs :


Balade à Daignac

Jeudi 26 octobre 2017

 

C'est aujourd'hui la petite commune de Daignac qui accueille notre groupe de marcheurs du jeudi. Malgré la fraîcheur, normale pour cette fin d'octobre, nous serons 19 au rendez-vous tout comme le soleil. C'est avec plaisir que nous retrouvons les copines perdues de vue depuis un moment ... tout le monde est en forme et de bonne humeur!

Lire la suite...

Démarrage tranquille derrière l'église en suivant la route qui nous mène au château de Pressac. Propriété privée, nous avons l'autorisation de nous avancer jusqu'à l'entrée du château (même si la propriétaire croisée devant le portail n'est pas trop d'accord ...) ...

... les info données par Philippe nous apprennent que ... La richesse et la beauté du site de Daignac attirent des hommes puissants et influents. Au XIVe siècle, le château de Pressac est construit pour les propres cousins du pape Clément V. Au début du XIVe siècle, le roi d’Angleterre tient à récompenser les seigneurs valeureux qui lui permettent de remporter des victoires significatives pendant la guerre de Cent Ans. Parmi eux, il distingue particulièrement Thibaud et Bernard-Arnaud de Pressac ... cousins du pape Clément V. Ils obtiennent donc les très vastes terres de Pressac afin d’y faire édifier une maison forte. La famille de Segur possédait la seigneurie de Pressac jusqu’à ce qu’elle soit vendue à la famille de La Chassaigne, belle-famille de Montaigne. C’est cette famille de Segur, qui a fait construire la chapelle dite de Pressac dans l’église Saint-Christophe de Daignac, qui leur servit de sépulcre.

La maison forte domine la commune de Daignac du haut de l’éperon rocheux triangulaire sur lequel elle est construite. Derrière un premier fossé se développent une enceinte basse du XVIe siècle, munie d’échauguettes, de mâchicoulis et d’archères, ainsi que la basse-cour qu’elle protège. Un second fossé délimite la haute cour entourée elle aussi par une enceinte. Elle comprend deux tours et un magnifique châtelet d’entrée à deux tours rondes. Pressac constitue donc à la fois un refuge sûr et un habitat raffiné.

Après avoir traversé la cour, nous nous dirigeons vers le pigeonnier (encore appelé fuie ou colombier) ...

... ces constructions, destinées à recevoir des nichoirs, permettent d’entretenir des pigeons ramiers, plat particulièrement apprécié aux XVe et XVIe siècles. Ils présentent également l’avantage de conserver les déjections des oiseaux, appelées colombine, dont on se sert comme fumier. Pigeonnier monumental, la fuie de Pressac est protégée par un dôme soigneusement appareillé et s’orne de lucarnes décorées. Les pigeonniers cylindriques, que l’on appelle fuies ou colombiers, sont l’apanage des familles nobles, ils marquent le rang social de leurs propriétaires. On peut lire la date de 1574

C'est juste avant le pont que nous quittons la route pour grimper l'unique raidillon de tout le circuit ...

... pour atteindre la piste cyclable sur laquelle nous croiserons peu de cyclistes. Nous virons à gauche aux premières vignes en nous délestant de quelques pelures

Les vignes se succèdent jusqu'à l'heure de la pause que nous ferons après la cabane de vigne ...

... sous le noyer maigrelet plutôt que sous l'imposant chêne ...

Repartis, les couches tombent toujours car le soleil chauffe ... encore quelques vignes qui vont céder la place à des chemins longeant des prés, des bois ou des clôtures ...

... puis la route pour notre retour à Daignac

Nous ne serons que trois à avoir fait suivre le pique-nique ... Andrée et nous deux. Mais comme il est beaucoup trop tôt pour manger Andrée propose de faire un tour supplémentaire en attendant l'heure ! Nous sommes passés à l'église (fermée) mais dans le cimetière se trouve une croix richement sculptée, ce qui lui vaut d’être inscrite à l’inventaire des Monuments historiques. La croix de Daignac se dresse sur un fût torsadé et ornée de fleurs. Son décor présente plusieurs personnages : sur une face on peut voir le Christ en croix, sur l’autre face on reconnait le saint patron de l’église, Saint-Christophe portant l’Enfant Jésus sur son épaule. Des esses historiées supportent les bras de la croix. Saint Christophe est ainsi sans doute entouré par saint Sébastien à sa gauche et par un cardinal à sa droite. Au Moyen-Âge, les représentations de Saint-Christophe sont fréquentes. On pense alors qu’il suffit d’en regarder une pour être préservé des accidents toute la journée.

Nous avons suivi la même route qu'au départ mais tourné à gauche dans un large chemin débouchant dans les vignes avec un point de vue sur le château Laborde et le tombeau (randonnée au départ d'Espiet) ...

... pris en sens inverse le même chemin et la piste cyclable empruntés un peu plus tôt puis traversé la Canaudonne

Nous avons tourné à droite au croisement de la route avec la piste, remonté la route longeant les maisons d'Espiet et récupéré la départementale qui nous ramène à Daignac ...

... rajoutant ainsi 5km à la boucle de 7km500. Nous nous sommes installés à l'ombre et comme rien ne nous pressait ... nous avons pris tout notre temps!

 

plus de photos dans l'album

Un grand merci à Jean-Pierre, Philippe et Michel pour cette balade ensoleillée



Publié à 01:15, le 2 novembre 2017, dans Balade du jeudi, Daignac
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 7 } { Page suivante }


Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


La carte des lieux visités



«  Août 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
St-Félix-de-Foncaude / Moulin de Pinquet
Blasimon sous le soleil
Balade à Frontenac
Weekend montagne en Val d'Azun du 1er au 3 juin 2018
Weekend montagne en Val d'Azun du 1er au 3 juin 2018
La Sauve ... de vignes en vignes
Civrac-sur-Dordogne ... entre Dordogne et coteau
Séjour à Guérande du 14 au 18 mai 2018 / J1
Séjour à Guérande du 14 au 18 mai 2018 / J2
Séjour à Guérande du 14 au 18 mai 2018 / J3
Séjour à Guérande du 14 au 18 mai 2018 / J4
Séjour à Guérande du 14 au 18 mai 2018 / J5
Laissez-vous conter les moulins
Vérac ... dans le Fronsadais chemin faisant

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs