Elle est pas belle la vie ...

Omet ... comme des montagnes russes

Mardi 19 novembre 2019

 

Enfin une belle journée où nous profiterons du soleil et du ciel bleu ! C'est la petite commune d'Omet qui nous accueille aujourd'hui : 304 habitants, entourée de vignobles et de châteaux viticoles. Le thermomètre affiche un petit -2° au lever du jour mais le parking regroupant la mairie, l'église et le monument aux morts a été pris d'assaut par 23 marcheurs et ... un chien habitué à suivre les randonneurs.

Lire la suite...

Quelques info plus tard ...

... nous démarrons sans trop tarder, par la route ensoleillée offrant une belle vue sur le vallon

Après avoir traversé Donzac, nous virons à droite, descendons vers le bois ...

... filons sur un chemin humide à travers vignes et prairies gelées ...

... jusqu'à l'heure de la pause (toujours en compagnie du chien!).

C'est ensuite par le chemin humide à travers bois que nous rejoindrons la route empruntée un peu plus tôt ...

... pour effectuer la deuxième boucle qui va nous conduire au château de Benauge. Le Château occupe une position stratégique. Au sommet d’une colline de 122m d’altitude, un des points culminants de la Gironde, il surveille les voies de communication N/S et E/O. De l’époque gallo-romaine rien de certain ne nous est parvenu, mais sa position dominante et la résurgence d’un cours d’eau souterrain laissent à penser que cet emplacement a été utilisé dès la protohistoire. Au cours des siècles, il a servi de refuge aux populations locales, ce qui explique l’importance de la double enceinte fortifiée. Il s’agit là d’un rare exemple de forteresse du XIIIe siècle ayant conservé son système défensif pratiquement intact.  Source Site du château de Benauge. Un clic sur le lien suivant Video-Château de Benauge pour voir le petit film tourné avec un drone.

Après avoir dépassé Domingue puis L'Hermitagenous arrivons au pied dudit château ...

... et contournons les remparts.

Nous gagnons ensuite les cabanes des Benauges, un chemin à travers bois puis la route offrant un point de vue sur le monastère du Broussey ...

... route qui nous ramène à notre point de départ après 11km500 dans un magnifique paysage vallonné.

 

d'autres photos à consulter dans l'album

Un grand merci à notre équipe du mardi



Publié à 19:05, le 2 décembre 2019, dans Rando du mardi, Omet 33
Mots clefs :


Saint-Maixant ... entre Garonne et coteau

Mardi 15 octobre 2019

 

Il fallait être un peu "zinzin" pour faire le déplacement vers Saint-Maixant tant la pluie tombait dru ce mardi matin aux aurores. Mais il en fallait plus pour arrêter les marcheurs de Chemin Faisant qui se présentent à 19 au point de départ. La pluie a été bonne fille et la randonnée s'est déroulée sous un temps agréable et ensoleillé.

Saint-Maixant est un petit village sans attrait particulier si ce n'est la Garonne et le site de Malagar célèbre pour y avoir servi de domicile à François Mauriac. 12km et 170m de dénivelé au programme ce matin.

Rituel habituel avant départ : bonjour, la bise, comment ça va ? ... les parapluies en plus.

Lire la suite...

On quitte le village pour se diriger vers la Garonne ...

... la pluie finie, la vigne vierge montre ses belles couleurs automnales et les cagouilles s'en donnent à cœur joie.

Le soleil nous rejoint pour la montée vers Malagar où nous prenons un peu de temps pour admirer le paysage et prendre une pause bien méritée.

En passant par les vignes, nous rejoignons le moulin de Cussol, le calvaire de Verdelais et son église.

Si la météo s'est calmée, il n'en était pas de même les dernières heures.

Descente vers la Garonne en traversant les vignes.

Bonjour à la chenille ...

... et retour au fleuve sous le soleil.

La marée est haute et le Galouchey a fait le plein.

Un passage dans une peupleraie et nous voilà de retour à Saint-Maixant ...

... où un jambon accroché à un arbre n'attend plus que nous !

Quelques giboulées sur le retour mais on s'en moque, nous sommes en voiture !!!

 

d'autres photos à découvrir dans l'album

Merci à notre équipe du mardi Marie-Claude, Christiane, Guy et Marc pour ce beau parcours sans oublier Gérard pour le texte et les photos.



Publié à 21:00, le 19 octobre 2019, dans Rando du mardi, Saint-Maixant
Mots clefs :


Vignonet ... en longeant La Dordogne

Mardi 24 septembre 2019

 

C'est à l'église St-Brice de Vignonet que nous nous retrouvons. Et malgré la grisaille et la pluie nous serons 20 marcheurs parfois difficiles à reconnaitre sous les ponchos !

Lire la suite...

L'église étant fermée, nous passons tout de suite aux choses sérieuses avec quelques info sur ce petit village situé sur les berges d'une boucle de la Dordogne et dans le vignoble de St-Emilion. Plusieurs hameaux sont dispersés dans la plaine et l'église excentrée possède un mobilier intérieur original pour la région et des fresques (historique dans l'album).

C'est par les bords de Dordogne que nous démarrons, longeons de très belles demeures et observons la marée descendante qui découvre l'îlot où on peut apercevoir un héron.

Nous arrivons au port de Vignonet au lieu-dit La Cale situé sur la rive extérieure de la basse vallée de la Dordogne depuis au moins le début du XVIIe siècle. Parmi les marchandises débarquées ou embarquées figurent les pierres. Un chargement de pierre de Saint-Émilion est attesté en janvier 1620 pour la construction de l'Hôtel Pichon, cours de l’intendance à Bordeaux. Des travaux d'amélioration pour faciliter le débarquement sur les pavés de La Cale des marchandises, furent réalisés au port en 1929. Le port de Vignonet devient ainsi un point de vue panoramique exceptionnel sur le demi-cercle que décrit la rivière dans ce paysage.   Site St-Emilion Tourisme

C'est ici que nous quittons le fleuve (ou rivière telle est la question !) pour filer entre vignes et maïs jusqu'à l'heure de la pause. L'accalmie fut de courte durée ...

... et le paysage environnant identique ...

... jusqu'à notre arrivée à Lacayot où la machine à vendanger est en cours de nettoyage (pause de midi oblige).

Face à nous le château Montlau (Moulon, rive gauche) surplombant la Dordogne ...

... quelques carrelets (Un mât métallique supporte une poulie par laquelle passe le câble qui maintient le cadre du filet. Ce cadre, qui peut être rond ou carré, est retenu par des tirants pour éviter d’être entraîné par le courant) ...

... cheminement agréable entre terre et eau ...

... point de vue sur les coteaux de St-Emilion et le château Pavie ...

... et Branne face à nous.

Nous passons sous le pont métallique ...

... suivons le chemin longeant les habitations puis vignes et maïs ...

... chemin qui nous ramène à notre point de départ.

Retour à la maison sous quelques trombes d'eau !

 

plus de photos à voir dans l'album

Merci à Arlette, Guy et Marc pour cette belle balade entre terre et eau



Publié à 17:30, le 28 septembre 2019, dans Rando du mardi, Vignonet
Mots clefs :


Sallebœuf ... vignes, bois et châteaux

Mardi 28 mai 2019

 

29 participants pour notre 5ème rendez-vous à Sallebœuf, commune que nous connaissons bien pour avoir parcouru ses chemins même sous la neige (février 2012) ! Rien de bien nouveau, le village restant intimement lié à Gustave Eiffel qui séjourna régulièrement au château Vacquey, demeure acquise au XIXe et qu'il transforma. Et comme toujours, nous n'avons pas de chance avec la météo ... mais cela aurait pu être pire. Du gris dans le ciel mais de la couleur vestimentaire pour égayer cette matinée!

Lire la suite...

Après quelques info, nous démarrons ...

... par le chemin longeant le cimetière d'où l'on aperçoit le tombeau de la famille Eiffel (lui est enterré à Paris) ...

... et partons découvrir les vestiges de la motte féodale de la Tour (la dernière existante sur les 5 que comptait la commune).

Descente dans les vignes du château La Tour ...

... passage près du plan d'eau et traversée du petit bois qui débouche sur la route ...

... que nous suivons sur quelques mètres. Un lavoir un peu envahi puis les vignes se succèdent jusqu'à notre arrivée au château Lafite Monteil.

Au loin, la tour du château de Camarsac émerge des arbres ...

... et quelques minutes plus tard après avoir longé une route, nous trouvons un endroit agréable pour la pause.

Dans le lointain ... le château du Grand-Puch (Saint-Germain-du-Puch) ...

... et plus près de nous, le château de Villepreux (Beychac-et-Caillau).

Repartis, nous quittons les vignes ...

... pour effectuer un long cheminement dans une forêt où poussent des eucalyptus.

Au chemin ombragé, nous prenons la direction du château Vacquey ... la chaise commande l'ouverture du portail (et ça fonctionne depuis des années!!!) , nous traversons la propriété ...

... chartreuse du XVIIIe siècle construit par Victor Louis (architecte du Grand Théâtre de Bordeaux), elle fut l’ancienne demeure de Gustave Eiffel. Pour en savoir plus, voir le lien suivant Histoire de Vacquey

C'est dans la traversée du parc, qu'une averse aussi brutale que fugace nous est tombée dessus ...

... et c'est par la route et sous le soleil revenu, que nous regagnons le bourg.

Un grand merci à nos guides du mardi.

 

retrouvez plus de photos dans l'album



Publié à 19:00, le 2 juin 2019, dans Rando du mardi, Salleboeuf
Mots clefs :


Randonnée nature autour de Montignac

Mardi 16 avril 2019

 

Matinée frisquette et ensoleillée pour cette randonnée au départ de Montignac. Pour cause de vacances scolaires, c'est un petit groupe de 20 marcheurs qui se retrouve au pied de l'église et du monument aux morts.

Lire la suite...

Après quelques info sur ce village viticole relativement étendu compte tenu du nombre d'habitants (146), nous démarrons sans tarder ...

... par la route pour rejoindre un chemin humide traversant un agréable bois ...

... et déboucher dans les vignes offrant un beau panorama sur les coteaux.

Après les vignes, c'est à nouveau dans un bois à palombières que nous nous enfonçons ...

... d'où, après avoir quelque peu "baragné" au milieu des branches cassées et des piquants du houx ... nous ressortons enfin à l'air libre !!!

Laissant Montignac à notre gauche ...

... nous suivons un nouveau balisage et s'est en rase campagne que nous faisons la pause ... merci à Marcel pour les "douceurs de Pâques"!

Repartis, ça bouchonne un peu pour passer le gué du ruisseau de Machique (6km500 et affluent du ruisseau de l'Euille / traverse Cantois - Ladaux - Montignac - Soulignac - Targon) ...

... et nous ne quitterons plus les vignes ...

... jusqu'à la traversée boueuse du bois.

C'est par une petite route calme que nous regagnons Montignac et le parking après 10km700 de marche (pour les 2 boucles).

 

d'autres photos à découvrir dans l'album

Merci à Christiane, Marie-Claude, Arlette et Guy.



Publié à 15:40, le 21 avril 2019, dans Rando du mardi, Montignac 33
Mots clefs :


Saint-Aubin-de-Branne en passant par Branne et Cabara.

Mardi 26 mars 2019

 

C'est la petite commune de Saint-Aubin-de-Branne qui nous accueille aujourd'hui (369 habitants répartis sur le bourg et une dizaine de hameaux). Soleil et ciel bleu ont encouragé 34 marcheurs à quitter leur lit douillet pour envahir les 2 parkings ... de et en face de la mairie ! Après quelques annonces puis des info sur le village ...

Lire la suite...

... et en possession de la clef de l'église aimablement prêtée par le maire, nous en profitons pour la visiter. Des XIe, XIIe et du XIVe au XVIe siècles et inscrite aux Monuments Historiques en 1925, elle abrite un imposant retable et une vierge orante du XVIIIe. Sous le badigeon des murs de la nef, on a récemment découvert un ensemble important de fresques datant du XVIe siècle.

Départ ensuite par la petite route contournant le château de l'Heyrisson : XVIe et XVIIe siècles. La tour polygonale renferme un escalier à vis. Des vignes de part et d'autre ...

... un plan d'eau en contrebas ...

... et nous voici arrivés à La Hage et Julian, 2 sympathiques hameaux aux belles maisons restaurées ...

... avec en prime un point de vue sur Branne et les coteaux de St-Emilion.

Nous poursuivons en direction du moulin de Lagut situé sur le plateau portant le nom de Mont Tremblant ...

... et après la maison à la glycine ...

... nous entamons la descente sur Branne.

C'est en bord de Dordogne à proximité du pont métallique que nous faisons la pause.

Après avoir longé la passante départementale sur environ 700m, nous retrouvons avec soulagement le calme des palus ...

... et une belle vue sur les coteaux de St-Emilion et le château Pavie (terrasses à droite).

Nous avons rejoint la Dordogne à Cabara ...

... ses maisons du port, son bateau restaurant et apprécié la tranquillité des lieux.

La route s'écarte ensuite de la rivière ...

... croise une départementale que nous traversons pour gagner la grange de Lourme ...

... et la vallée de l'Engranne.

C'est par une route agréable et une côte que nous effectuons le chemin du retour ...

... avec de nombreux arrêts pour papoter et profiter des paysages ...

... jusqu'à notre arrivée aux voitures ...

... où un petit groupe restera pique-niquer.

 

d'autres photos sont à découvrir dans l'album

Un grand merci à l'équipe du mardi pour ce circuit qui reste très agréable quel que soit le point de départ ou le sens dans lequel on l'effectue.



Publié à 23:50, le 5 avril 2019, dans Rando du mardi, Saint-Aubin-de-Branne
Mots clefs :


Sur les chemins de Cursan et Croignon

Mardi 12 mars 2019

 

Nous voici de retour sur les chemins de Cursan accompagnés par un petit vent frisquet. Du vent certes mais aussi du soleil entre deux journées de giboulées ... alors profitons du temps présent. Nous avons rempli le parking et après avoir écouté quelques info sur la commune ...

Lire la suite...

... nous démarrons par le sentier herbeux puis traversons la départementale. Nous attaquons la grimpette ...

... sur le sentier humide et creusé d'ornières (il a été bien pire à certaines périodes très très pluvieuses !). Un petit passage sous la barrière ...

... nous permet d'apercevoir un peu plus loin au fond du vallon et dissimulé par la végétation le château Barrault datant de 1336. C'était autrefois une petite forteresse. Il fut agrandi au début du XVe siècle et construit par Bertrand de Bordas. Le comte de Fumel le fit restaurer au XIXe siècle. La famille Blanchy en devient propriétaire au XIXe siècle. Il présente un corps de logis en équerre à trois niveaux à toits presque plats, l'édifice est accolé de tours rondes en encorbellement, toits en poivrières et terrasses côté parc. Il est vide et inhabité depuis la fin des années 80 et géré par la SARL château Barrault dont le siège se situe à Bayonne.  Lire l'article du SO du 25 février 2019

Retour sur le chemin passant au pied de la palombière ...

... pour arriver sur une route conduisant à l'entrée de Croignon pour la pause.

C'est dans un décor printanier que nous reprenons notre cheminement avant de retrouver le bitume dans la traversée du village ...

... un œil sur les châteaux de Camarsac et Rivalan (Le Pout).

Nous empruntons ensuite le chemin de Vireli entre bois et prairies ...

... qui nous ramène à notre point de départ.

 

d'autres photos à découvrir dans l'album

Merci aux 32 participants et à l'équipe du mardi



Publié à 16:15, le 14 mars 2019, dans Rando du mardi, Cursan
Mots clefs :


Lestiac ... entre coteaux et Garonne

Mardi 5 février 2019

 

De l'eau ... pas des trombes mais une bruine tenace qui ne nous lâchera pas. Du brouillard ... tenace lui aussi puisque nous ne verrons pas grand chose des paysages alentour. Telle sera cette matinée pour les 19 courageuses et courageux qui ont fait le déplacement à Lestiac-sur-Garonne! C'est à l'église que nous avons rendez-vous ...

Lire la suite...

... et que nous démarrons sans tarder après quelques info sur la commune et son patrimoine architectural.

Nous passons devant le château Marsan et suivons la petite route en surplomb avec vue sur les jardins (c'est tout ce que nous apercevrons) ...

... qui nous mène au lavoir du Pied-du-Château.

Une légère montée plus tard, nous voici au pied du château de Langoiran, château médiéval qui domine le hameau du Pied-du-Château. Construit par Bernard d’Escoussan à la fin du XIIIe siècle, le château passe au XIVe siècle entre les mains de la famille d’Albret puis par mariage dans celles des Montferrand. Il fut une forteresse royale sous le règne de Charles VII et de Louis XI. Détruit durant la Fronde en 1650 le château de Langoiran tomba en ruine pour des siècles … Classé monument historique en 1889. Il est acheté en 1972 par M et Mme Bibonne, sur un coup de coeur. Grâce à l’association des Amis du Château, et à l’aide de nombreux bénévoles, la restauration et l’animation du château ont pu commencer rapidement. Cette œuvre de passionnés continue aujourd’hui … Après en avoir fait le tour ...

... nous filons à travers vignes pour gagner Tanesse et le Haut-Langoiran ...

... et l'église St-Pierre-ès-Liens. (explication des modillons au dessus du portail dans l'album)

Puis, long cheminement sur de petites routes tranquilles ...

... jusqu'à la pause.

La pluie persiste et on se refroidit ... inutile de s'éterniser. Nous suivons la route de Ste-Catherine (ancienne chapelle reconvertie en maison d'habitation) ...

... puis le ruisseau de Laubès.

Nous abandonnons la route pour zigzaguer à travers vignes ... ça grimpe, ça glisse, ça colle aux chaussures ...

... quand enfin on en voit le bout avec le château de Paillet et un peu de Garonne à l'horizon!

Que du plat (et un peu de boue) pour terminer ce circuit en longeant l'île Raymond ...

... puis le bras mort de la Garonne autrefois appelé la Petite Rivière. Dans le temps navigable (5m de large) il est aujourd'hui encombré de vase et de végétation (arbres et branches). Nous traversons Paillet en suivant l'allée du Bord de l'eau, bordée de maisons de pêcheurs où chaque demeure dispose d'embarcadères privés, mobiles et flottants.

Nous traversons le ruisseau de l'Artolie (qui se jette dans le bras mort) sur une passerelle ...

... et à la pointe de l'île Raymond nous avons franchi le port de la Prade ou du Cap Horn ! Ici point de tempêtes, pas un bruit ...

... pas même le clapotis de la Garonne qui file dare dare vers l'estuaire.

Dernier arrêt à la cale pavée de Lestiac ...

... avant de traverser les palus ...

... et de regagner notre point de départ après 12km et 200m de dénivelé.

Inutile de préciser que nous étions trempés jusqu'aux os et qu'il y a eu du boulot en rentrant !!! Car entre les chaussures crottées et humides qu'il a fallu nettoyer, les vêtements qui ont fini à la machine et tout le matériel du parfait randonneur qu'il a fallu mettre à sécher ... la journée est vite passée !

Un grand merci à l'équipe du mardi et à toutes celles et ceux qui ont répondu présent malgré ce temps exécrable.

 

d'autres photos sont à découvrir dans l'album



Publié à 00:30, le 9 février 2019, dans Rando du mardi, Lestiac-sur-Garonne
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 9 } { Page suivante }


Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Décembre 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Téléthon 2019
Balade à Cabara
Omet ... comme des montagnes russes
Saint-Germain-de-Grave ... de coteaux en coteaux
Bourg ... entre Dordogne et coteaux
Balade à Croignon
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Cubjac
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Antonne-et-Trigonant
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Saint-Maixant ... entre Garonne et coteau
Loupes ... entre bois et vignes
Vignonet ... en longeant La Dordogne
Gujan-Mestras ... du port de La Hume au port de Larros

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs