Elle est pas belle la vie ...

De Sainte-Croix-du-Mont à Verdelais

Dimanche 10 février 2019

 

Déjà une année de passée et c'est aujourd'hui "L'Auberge Girondine" de Ste-Croix-du-Mont qui nous accueille pour cette randonnée vallonnée de 12km suivie du repas. Mais avant, passons aux choses sérieuses et retrouvons nous sur le parking du stade ... au milieu des flaques d'eau ! Car depuis des jours et des jours il n'en finit plus de pleuvoir. Malgré une météo pessimiste, 31 courageuses et courageux sont venus braver les éléments ... le vent qui n'a pu venir à bout de toute cette grisaille, la pluie qui nous a trempés jusqu'aux os l'espace d'un moment et enfin une petite accalmie pour terminer le circuit.

Lire la suite...

Nous démarrons sans tarder par la traversée de la départementale pour emprunter le sentier balisé humide, pierreux et glissant qui nous hisse au sommet du coteau jusqu'au château de Tastes et l'église ...

... belle vue sur la vallée de la Garonne rive gauche ...

... passage devant le site des grottes d'huitres fossiles (panneaux info dans l'album) ...

... puis le château de Tastes ...

... et enfin l'église Ste-Croix et son belvédère.

Accompagnés par le chant du coq ...

... et un vent contraire décoiffant, nous traversons Ste-Croix-du-Mont sans croiser âme qui vive (à part un groupe de randonneurs bordelais dans la descente vers les grottes).

Beaux points de vue sur les coteaux ventés jusqu'au château Lafüe ...

... la basilique de Verdelais en point de mire.

Nous descendons le vallon à travers vignes ...

... et par la route gagnons le site du "Pas de la mule" pour la pause, bien installés sous l'abri.

Le site se situe au lieudit Le Luc : on y trouve la fontaine votive ...

... et le groupe commémoratif : L'an 1295, Les Anglais menaçant d'envahir la Guyenne, la statue de N. D. de Verdelais fut cachée dans un trou maçonné. L'an 1390, Isabelle Comtesse de Foix, traversant cette contrée, voit tout à coup sa mule s'arrêter, un pied enfoncé dans une pierre ; on lève cette pierre et on découvre la statue de N. D. de Verdelais. L'aménagement du site en lieu de pèlerinage cultuel a lieu en 1895 : une fontaine votive est construite et un ensemble de six statues en grès céramique exécutées par le sculpteur Clerc en 1860.

En bordure coule Le Galouchey que nous traversons pour quitter les lieux alors que tombent les premières gouttes ...

... et c'est sous les bourrasques (un certain parapluie n'a pas résisté !!!) et une pluie soutenue que nous passons près du moulin de Cussol et descendons le calvaire de Verdelais.

Merci à Françoise et Jean-Paul qui ont fait le détour par le cimetière et la tombe de Toulouse-Lautrec.

C'est par une ruelle, après une courte traversée du village, que nous rejoignons Le Galouchey et quittons les lieux ...

... pour retrouver les chemins et les vignes.

Par la route, nous nous dirigeons vers le port de la Garonnelle : petit arrêt à l'ancienne église St-Maurice d'Aubiac : XIème et XIIème siècles. L'église paroissiale est transférée de Saint-Maurice d'Aubiac à Notre-Dame de Verdelais au lendemain de la Révolution, en raison notamment des inondations. Le port de la Garonnelle continue cependant de connaître l'influence des pèlerins qui arrivent par bateau durant tout le XIXème siècle. Vendue en 1835, l'église Saint-Maurice est transformée en étable, puis sa décoration sculptée est transférée aux Etats-Unis. Aujourd’hui restaurée avec soin dans son intégralité par ses propriétaires, elle offre l'exemple d'un édifice sobre et émouvant du premier art roman.

Ci-joint un article de 2005 qui nous a permis de faire connaissance avec ce charmant monsieur rencontré par hasard à Verdelais (depuis décédé). Pour une visite de l'église faite en 2010 voir le lien ST-MAIXANT

Depuis le port de la Garonnelle, nous suivons le chemin de halage humide et boueux, bordé de carrelets ... jusqu'à "la guinguette au fil de l'eau" ...

... la pluie s'en est allée et c'est sous un fugace rayon de soleil que nous effectuons les derniers mètres ...

... avant d'aller nous mettre les pieds sous la table où nous attend le reste du groupe.

Nous serons installés dans 2 salles ... pas évident de caser 50 personnes autour d'une même table ... Entre 2 plats nous plancherons sur le quiz  proposé par Gérard and Co : 3 jeux au programme 2019 :

  • jeu des proverbes et citations à retrouver à l'aide de rébus (20 dessins)
  • origine des noms de rues de Bordeaux (20 noms de rues / 3 réponses proposées pour chacune)
  • jeu des 7 erreurs avec 2 photos (La 1ère avec Mr Macron et la 2ème une photo prise lors d'une randonnée)

Un tee-shirt à gagner pour celle ou celui qui donnera le plus de bonnes réponses (j'ai gagné) et une casquette pour le second en cas d'ex æquo ... bravo Marie-Paule. Nous nous sommes séparés aux alentours de 16h, certains étant pressés d'aller voir le match de rugby ... on ne parlera même pas de la déculottée subie par les Français !!!

Pour terminer un aperçu du repas

 

retrouvez plus de photos dans l'album

Merci à nos guides Dominique, Christophe, Gérard et Philippe pour cette excellente journée



Publié à 21:45, le 17 février 2019, dans Rando repas, Sainte-Croix-du-Mont
Mots clefs :


Saint-Macaire ... entre Garonne et coteaux

Dimanche 11 février 2018

 

De la pluie au réveil et tout au long du trajet qui nous conduit au pied des remparts de Saint-Macaire, lieu de rendez-vous de la randonnée suivie du repas au restaurant. Pas de quoi perturber Gérard l'optimiste qui nous prédit très vite le retour du soleil !!! Mais en attendant enfilons les ponchos, ouvrons les parapluies et couvrons les sacs à dos.

Lire la suite...

Fin prête, c'est une joyeuse équipe de 36 marcheurs qui prend la direction de la Garonne ... Et là, à peine avons nous mis un pied hors du village que le soleil fait son apparition !!! Nous suivons un  chemin herbeux ... mais ne pas se fier aux apparences car nous avons pataugé dans la gadoue ...

... belle vue sur Langon et une petite explication sur la pile esseulée au milieu de l'eau : un premier ouvrage, un pont suspendu, est édifié en 1831 pour franchir la Garonne à cet endroit. Il est remplacé par un pont métallique de type Eiffel. Des deux piles, vestiges du pont "Eiffel", une a été détruite pour améliorer les conditions de navigation sur la Garonne, en particulier pour l’acheminement des pièces de l’A380.

Nous passons sous les ponts routier et ferroviaire ...

... et afin d'éviter la boue, c'est sur la digue offrant de beaux points de vue sur les coteaux, que nous poursuivons notre chemin.

Il est temps maintenant de gagner lesdits coteaux sur lesquels se dressent le calvaire de Verdelais et le moulin de Cussol : ce moulin-tour à farine, construit au XVIIe siècle par les moines célestins, a fonctionné jusqu'à la fin du XIXe siècle. Propriété de la commune depuis 1997, le moulin a été restauré par l'association Les Amis du Moulin de Cussol. Une petite grimpette plus tard ...

... c'est la propriété de Malagar qui nous accueille pour la pause ... agréable et ensoleillée au point de vue. Sur les coteaux du Sauternais on aperçoit les châteaux Yquem, Rabaud-Promis et Malle.

Après avoir fait un tour rapide de la propriété ...

... nous filons à travers vignes vers la croix de Bord ...

... puis redescendons vers Saint-Macaire ... des vignes émerge la statue Notre-Dame de la basilique de Verdelais.

Nous traversons le village ...

... puis filons nous mettre en tenue pour regagner le restaurant "Le Médiéval" où nous attend le reste du groupe qui n'a pas marché.

Nous nous retrouvons 54 convives autour d'un bon repas à réfléchir aux questions du traditionnel Quiz concocté par Corinne et Gérard. Au programme un quiz photos assez facile, un quiz sur "Les Vieilles canailles" facile pour les fans mais plus ardu pour les autres et en hommage à France Gall, un petit texte à écrire à l'aide de 27 titres sélectionnés.

La journée était bien avancée lorsque nous avons regagné nos pénates.

 

plus de photos dans l'album

Un grand merci à Philippe et Gérard pour cette belle randonnée et le choix du restaurant



Publié à 23:00, le 16 février 2018, dans Rando repas, Saint-Macaire
Mots clefs :


Sainte-Eulalie ... pointe de l'Entre-Deux-Mers

Dimanche 12 février 2017

 

Février arrive avec le traditionnel repas au restaurant. Notre choix s'est porté cette année sur "La P'tite adresse" à Ambarès: bon choix avec un accueil sympa et une cuisine à la hauteur de nos espérances dans un joli cadre au milieu des vignes alors que l'urbanisme galopant est tout autour.

35 marcheurs au départ du parking du cimetière de Sainte-Eulalie

Lire la suite...

Une boîte aux lettres pour commencer ...

... passage par le Gardérat avant d'arriver au château de la Tour Gueyraudune noria située dans le parc permettait autrefois de mener l'eau au château; un écrivain à la recherche de son style et un lavoir abandonné

On contourne le château pour ensuite traverser le ruisseau du Gréseau et arriver au lieu-dit La Brède où un arbre nous accueille

Fin de la première boucle en revenant vers les dépendances du château de Gueyraud ...

... où nous faisons la pause au cours de laquelle Claude nous fera déguster un délicieux gâteau à la citrouille

Vue du lieu et de l'ancienne porte d'entrée du parc du château

C'est reparti sous les couleurs du mimosa en fleur vers le ruisseau du Moulin que nous longeons jusqu'à l'ancienne entrée du château Montjeon

L'allée qui suit est superbe, bordée d'arbres tous plus beaux les uns que les autres

Nous retrouvons les rives du Gréseau et découvrons un peuplier majestueux

Passage à l'Oumeune girouette franc-maçonne indique le sens du vent

Un chemin entre 2 prairies à l'abandon qui semblent attendre de nouveaux lotissements, des chèvres, des bâtiments agricoles transformés en habitations ...

... et nous arrivons au presbytère et à l'église du village

Un monument surprenant à proximité: il semble qu'il s'agisse de commémorer le jumelage de la ville

Retour au parking. Vite, vite ... on se fait beau et après un petit déplacement, nous voilà à table à "La P'tite adresse" pour un repas convivial. Des jeux ont permis cette année encore d'animer ce moment apprécié de tous

C'est tard dans l'après-midi que chacun est rentré chez soi reprendre une vie normale.

 

plus de photos dans l'album

Merci à Eliane, Dominique et Philippe pour le circuit et à Gérard pour le texte et les photos



Publié à 16:45, le 23 février 2017, dans Rando repas, Sainte-Eulalie
Mots clefs :


Bazas ... entre deux eaux !

Dimanche 7 février 2016

 

Drôle de titre pour cette matinée rando me direz vous ! Janvier a été pluvieux, février n'est guère mieux, conséquence ... les ruisseaux ont allègrement quitté leur lit transformant les chemins en pataugeoire. Aujourd'hui encore il a plu, un vrai temps de giboulées, nous avons pataugé dans l'eau et la gadoue ... mais revenons au point de départ. 36 marcheurs se sont retrouvés sur le parking du lac de la Prade à la sortie de Bazas, pour une matinée de marche suivie du repas à la Brasserie du lac.

Un coup d'oeil sur le panneau ...

Lire la suite...

... pendant que le groupe se prépare

Nous démarrons par les bords du lac en même temps qu'une averse de grêle

Petit arrêt au point de vue ...

... avant de suivre le chemin entre lac et prairie ...

... et bifurquer dans le sentier conduisant à l'observatoire: humide et glissant, une chute sans gravité sera à déplorer. Vue sur le lac où nous n'avons aperçu qu'un héron en vol

Retour vers le chemin en évitant de chuter dans la descente boueuse qui rejoint le Beuve où nous avons joué à "saute flaques" !!!

Nous traversons sur un petit pont enjambant le Beuve et rejoignons les prairies humides ...

... puis la route conduisant à St-Côme: petit arrêt à l'église pour info

Nous suivons ensuite le balisage traversant le village ...

... au loin dans un champ des hérons garde-bœufs ...

... et plus près de nous, le chemin à l'entrée duquel nous faisons la pause rattrapés une fois de plus par l'averse !

C'est sous le soleil revenu que nous filons à travers un petit bois puis des prairies avec vue sur le château Harbieu et la cathédrale de Bazas.

Après quelques mètres sur la route, un petit chemin piétonnier nous amène au pied des remparts ...

... et au bord du Beuve au moulin de la Glory. Après quelques info ...

... nous partons à l'assaut des remparts ...

... avec accès direct sur la place de la cathédrale, de la maison de l'astronome et de la halle

Petite visite rapide des lieux ...

... avant de repartir par les petites rues ...

... et d'emprunter la ruelle pavée pentue et glissante de la Porte de Gisquet ... que tout le monde a fort bien descendue !

Le retour s'effectue par le chemin balisé longeant la station d'épuration où nous retrouvons le Beuve

Je vous raconte pas l'état du chemin ... les photos parlent d'elles mêmes !!!

Ce fut un véritable parcours du combattant entre prairies et rivière dans l'eau et la boue...

... d'autant plus qu'il a fallu remonter ce que nous avions descendu 2h plus tôt !!!

Nous arrivons au lac ...

... et gagnons les voitures. Enfin propres et secs, nous retrouvons le reste du groupe qui nous a rejoints pour le repas

La salle du restaurant affichait complet et le repas servi était tout à fait correct: le menu ...

Tartine de saumon crème citronnée

Pièce de boeuf de Bazas

Dame blanche aux fruits frais et crème anglaise

... quant au quiz de cette année qui a encore fait travailler nos petites cellules grises, je vous laisse le découvrir en cliquant sur le lien suivant Quiz 2016.

 

plus de photos dans l'album

 

Un grand merci à Eliane, Anne-Marie et Gérard pour cet agréable circuit en terre bazadaise

Pour ceux qui voudraient se replonger dans la visite de Bazas du mardi 13 octobre, un clic sur le lien suivant      Bazas ... "cité des vasates"



Publié à 18:30, le 10 février 2016, dans Rando repas, Bazas
Mots clefs :


St-Laurent-du-Bois ... la boucle des saints

Dimanche 8 février 2015

 

Tout au long du trajet nous conduisant à St-Laurent-du-Bois, le thermomètre affichera -3° et nous aurons droit à un magnifique lever de soleil.

Lire la suite...

Les arrivants de la première heure attendront presque le dernier moment pour mettre le nez dehors tant le froid est piquant et glacial ! Une partie des voitures s'est installée au sec sur le parking de la mairie et l'autre sur celui du restaurant le St-Laurent. Car la randonnée terminée, nous irons nous mettre au chaud et les pieds sous la table ...

Bien emmitouflés et au complet avec 37 participants, c'est sous le regard du soldat que nous démarrons d'un pas alerte ...

... en direction de l'église romane du XIIe pour un petit arrêt sous le porche du XVIIIe ... pour quelques info ...

... et c'est reparti ... par la route ensoleillée conduisant au chemin de terre puis dans les vignes

Quelques enjambées plus tard, nous entrons dans St-Laurent-du-Plan (86 âmes) pour un deuxième arrêt à l'église du XIIe au clocher-arcades dépourvu de porche et porte d'entrée dépourvue de décor sculpté ...

... et une visite après avoir récupéré la clef. Une nef unique ...

... la statue bois représente St-Laurent et le gril (mort brûlé à petit feu sur un gril) et les 2 chapiteaux historiés du XIIe: au sud représentation de la baleine (ou un gros poisson) rejetant Jonas et au nord la barque vide de ce dernier tombé à la mer

Nous passons devant la mairie façade début XXe, la plus petite du canton (de St-Macaire), s'apparente à une conciergerie de château ...

... un coup d'oeil au pigeonnier-puits ...

... et nous prenons la direction du château La Vergne ...

... demeure du XVIe dont il ne reste plus qu'une tour circulaire défensive dotée de mâchicoulis et percée de fenêtres à meneaux d'époque plus tardive

Nous dévalons la prairie jusqu'à la route ...

... et après un petit arrêt technique, poursuivons jusqu'au moulin (propriété privée)

Nous suivons la route longeant La Vignague ...

... et grimpons la côte jusqu'à St-Exupéry

Et c'est au pied de l'église dont les fondations remontent au Ve siècle ...

... et au soleil que nous faisons la pause

L'édifice est pourvu d'un clocher-pignon en 1400, la tour est crénelée et fortifiée, la cloche d'1 tonne est la plus grosse de la région

Nous contournons le haut du village afin de récupérer la route laissée quelques minutes plus tôt et passant devant le moulin de Chouet ... "qui veut jouer avec moi ?" semble nous dire le chien de la maison !

Une côte nous attend de l'autre côté du carrefour ...

... et dans les vignes nous prenons encore un peu de hauteur avec un point de vue sur l'église St-Exupéry

Nous cheminons entre bois et vignes ...

... notre destination est en vue ...

... nous passons à proximité d'un puits ...

... et à la route nous nous regroupons

Il ne nous reste plus qu'à suivre le chemin grimpant dans le petit bois et à traverser la prairie ...

... par laquelle nous rejoignons le tronçon commun à celui du départ, nous ramenant au parking

Il est midi trente: nous avons le temps de nous changer en attendant l'arrivée de celles et ceux qui n'ont pas marché. Nous rejoignons le restaurant: les tables sont prêtes à recevoir les 60 convives inscrits

Chacun ayant choisi sa place et après distribution du quiz, a consciencieusement planché sur les questions ...

... entre l'apéro et le dessert ... un repas qui fait encore beaucoup parler dans les chaumières donc je n'en rajouterai pas une couche !!!

C'est donc après la correction du quiz  que nous nous sommes séparés alors que la journée était bien avancée.

Un grand merci à Dominique, Roland et Gérard pour cet agréable circuit entre bois et vignes

 

un clic sur l'album

 

pour l'album de Serge un clic

ICI



Publié à 18:40, le 13 février 2015, dans Rando repas, St-Laurent-du-Bois
Mots clefs :


Paillet: vallon de L'Artolie

Dimanche 2 février 2014

 

A une semaine près, nous avons les mêmes conditions météo que celles du dimanche 10 février 2013 ! Grandes marées, forts coefficients, crues du Tarn et du Lot, des jours et des jours pluvieux ... comme on s'y attendait la Garonne est sortie de son lit. Conséquence ... impossible d'emprunter le chemin de halage. Nos guides ont donc légèrement modifié le tracé au départ avec un peu de bitume le long de la passante D10. Nous grimperons sur les coteaux comme prévu, au moins là-haut nous ne risquons rien ... Nous nous rendrons ensuite présentables et rejoindrons les non marcheurs qui nous attendent au chaud au restaurant de La Liberté à Paillet.

Mais commençons par le début: nous nous regroupons sur le parking face au restaurant, 31 pour être précis. C'était pas gagné d'avance vu le temps prévu, mais la matinée fraîche et ensoleillée est vite devenue agréable. Quelques gouttes vite oubliées sont tombées à l'heure de la pause. Nous avons profité des magnifiques points de vue offerts par le circuit tout en montagnes russes. Mais nous n'avons pas échappé à la boue des chemins ni à l'eau qui ruisselle de partout. Nous nous préparons dans le calme  (clic 2) ...

Lire la suite...

... puis direction l'église après avoir franchi l'Artolie ...

... pour rejoindre la D10 que nous suivons jusqu'à l'entrée de Lestiac

De là nous empruntons la petite rue calme bordée de quelques belles maisons, passant devant l'église et la mairie (clic 1-2) ...

... je crois bien qu'on nous attend ...

... puis devant le château de Marsan ...

... et plus loin nous jouons les curieux pour voir ce qui se cache derrière le mur (clic)

Après les anciens chais et château ruinés ...

... nous voici devant la maison troglodyte ...

... et face à la Garonne (clic 1) aux palus inondés

Au lavoir du Pied du Château ...

... nous virons à droite pour grimper au vieux CHÂTEAU LANGOIRAN(ICI) (clic 2)

... petit coup d'oeil sur les palus ...

... tout en faisant le tour des murailles (clic 1)

Après une traversée de prairies et de vignes humides ...

... nous entamons la grimpette vers l'église du Haut-Langoiran (clic 2-4) ...

... où nous ferons la pause (clic 1-2)

Nous attendons les retardataires pour repartir ...

... dans le mur on peut voir un puits double ...

... et nous voici déjà à patauger ...

... laissant derrière nous les coteaux du Haut-Langoiran (clic 1-2)

Nous bifurquons dans le chemin à la cabane de vignes (clic) ...

... et arrivés sur la route nous suivons les panneaux

A droite se dresse le radar de l'aviation civile de Lestiac ...

... sur la hauteur en face le château d'eau de Tabanac ...

... un bonjour au cheval tout crotté ...

... et nous quittons la route. C'est quoi ce moulin là-haut ? ...

... dans l'ordre: moulin Mandis derrière nous, l'Hérétey en contrebas à gauche ...

... devant le groupe qui patauge encore ...

... belle vue en montant ...

... jusqu'à l'arrivée au moulin restauré

L'endroit mérite qu'on s'attarde un peu (clic 1-2-5): coteaux et moulin, château Fauchey ...

... profitons-en avant de descendre sur l'Hérétey et Ste-Catherine

Ne reste plus qu'à suivre la route menant à Paillet: un détour buissonnier nous fait longer le ruisseau de Laubès qui dévale tel un torrent ...

... sur les bas côtés poussent les perce-neige ...

... et comme c'est bien connu, on adore pataugerangry eh bien on en remet une couche voire plusieurs ...

... bon d'accord question paysage ... y'a rien à redire ...

Plus on grimpe plus le panorama s'élargit (clic) ...

... et là enfin on entrevoit la descente sur Paillet (clic 1)

Nous gagnons les premières maisons, suivons la bien nommée ...

... retrouvons le parking et nos vêtements propres avant de nous diriger vers le restaurant

Les copains et copines nous attendent déjà: chacun ayant choisi sa table, nous pouvons nous installer (clic 1-2)

Cette année encore le QUIZ nouveau est au programme: alors à vos crayons et faites travailler vos petites cellules grises tout en savourant cet excellent repas (clic)

Punch maison

Salade de briquette de chèvre chaud au miel et jambon Serrano

Brochette de magret et de boeuf

Tourtière aux pommes maison

Etrangement il n'y a pas eu de contestation lors de la correction du quiz ! La journée était déjà bien avancée lorsque nous nous sommes séparés.

Un grand merci à Andrée, Dominique, Roland et Gérard pour avoir préparé ce circuit

et à Andrée pour avoir trouvé cette excellente table

 

clic pour voir l'album

 

Pour voir l'album de Serge un clic

ICI

Et pour les absents vous pouvez récupérer le

QUIZ (ICI)



Publié à 20:15, le 8 février 2014, dans Rando repas, Paillet
Mots clefs :


Arbanats:une randonnée arrosée ...

Dimanche 10 février

 

Les jours se suivent et se ... ressemblent. La météo de ce dimanche n'étant guère optimiste nous aurons donc sans surprise, une journée grise et pluvieuse pour notre randonnée suivie du repas au restaurant. Nous avons RV à Arbanats, rive gauche de la Garonne que nous traversons au pont de Langoiran. Un coup d'oeil au Grand Estey et au port en passant nous indique que ... ça déborde. Le pont n'est pas fermé mais foi d'Anne-Marie qui vit au bord du fleuve "une 1/2h plus tôt, on ne passait pas". Les palus et les vignes baignent dans l'eau, les arbres ont les pieds dans l'eau et à Portets au point le plus bas, elle a envahi la route ... C'est assez fréquent au moment des forts coefficients de marée auxquels viennent s'ajouter 4 mois pluvieux! Toutes ces mauvaises conditions n'ont pas découragé nos randonneurs du dimanche puisque nous serons 38 à prendre le départ (clic 1-2)

Lire la suite ...

La troupe étant maintenant au complet et le service d'ordre en bonne place, nous traversons sans traîner la très passagère D1113 ...

... pour rejoindre la gare et le centre du village. La pluie nous a rattrappés devant les anciens chais Prudent-Lafitte (1930) de style Arts déco ...

... la voie est libre ...

... les rues sont calmes ...

... devant l'église (clic 1) nous pressons le pas car l'averse redouble alors que nous gagnons la fontaine Sainte-Radegonde pour quelques info

C'est par une petite route que nous nous dirigeons vers la gravière et les bords de Garonne (clic 1-3). Les palus étant inondées et la terre collante nos guides ont préféré cette solution. Dans le chemin nous avons dû composer avec les flaques ...

... jusqu'à l'endroit où en principe nous devions descendre au bord de la gravière bordée de saules ...

... sauf qu'il est impossible de s'en approcher, le niveau de l'eau ayant considérablement monté. Ici les arbres ont développé un curieux système de racines aériennes

La gravière quelques mois plus tôt (clic 2)

Nous n'échapperons pas au chemin boueux (une petite chute sans gravité à déplorer seuls le poncho et le pantalon auront besoin d'un bon nettoyage!) ...

... avant de longer la gravière (clic 1-2)

Petit coup d'oeil sur la Garonne et les coteaux de la rive droite depuis le haut de la digue (clic 1- 2) ...

... juste avant la pause (clic 1-2-4)

Il est temps de se remettre en route, dépassés, à vitesse réduite par 2 quads (clic) ...

... un petit vent s'est levé chassant la pluie, nous suivons la route traversant les palus de Virelade (clic 2): sur la hauteur le château Fauchey (Villenave de Rions) et le radar (clic) de l'aviation civile de Lestiac ...

... et tranquillement nous arrivons aux ruines du château Moron (XIVe-XVe)

Petit arrêt devant le pré aux moutons ...

C'est à l'église de Virelade que nous allons ...

... mais avant il faut traverser les vignes, longer les fossés (appelés "noues") (clic 1) ...

... et remonter la grande allée jusqu'au village

Petit arrêt à l'église (fermée) ...

... quelques info sur Mr Carayon Latour ...

... et direction la barrière non gardée juste au moment où survient un train de marchandises  (clic 2)

Après avoir traversé la D1113, nous empruntons un chemin à travers vignes ...

... puis le chemin à travers bois qui nous ramène au restaurant Le Luma ...

... où nous attend le reste du groupe (une vingtaine). Il était grand temps d'arriver: la pluie se remet à tomber aussi sommes nous pressés de nous retrouver à l'abri et au chaud (clic 2-3)

Chacun étant maintenant bien installé il est temps de passer aux choses sérieuses. Comme chaque année, le Quiz nouveau est arrivé sur la table ... de quoi faire travailler les méninges tout en savourant le repas ...

Notre menu tout poisson et son framboisier

Lorsque vient le moment de l'énoncé des réponses ... il y a de la contestation dans les rangs ... les cabanes ayant fait beaucoup parler d'elles!!! Vous trouverez ci-dessous le document en pièce jointe

QUIZ 2013

Nous nous sommes séparés vers 16h. Chacun a repris la route  ... sous la pluie. Ci-joint ces photos prises à Portets des vignes et des palus immergées (clic3)

Un grand merci à notre trio de choc: Dominique, Roland et Gérard

et à tous les courageux qui ont osé braver la pluie et la boue des chemins

clic sur la photo



Publié à 21:49, le 13 février 2013, dans Rando repas, Arbanats
Mots clefs :




Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Décembre 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Téléthon 2019
Balade à Cabara
Omet ... comme des montagnes russes
Saint-Germain-de-Grave ... de coteaux en coteaux
Bourg ... entre Dordogne et coteaux
Balade à Croignon
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Cubjac
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Antonne-et-Trigonant
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Saint-Maixant ... entre Garonne et coteau
Loupes ... entre bois et vignes
Vignonet ... en longeant La Dordogne
Gujan-Mestras ... du port de La Hume au port de Larros

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs