Elle est pas belle la vie ...

Weekend montagne au Mont-Dore du 29 septembre au 1er octobre 2017

Vendredi 29 et samedi 30 septembre

 

La reconnaissance de ce weekend s'était faite dans des conditions dantesques entre froid, grésil, brouillard, pluie et surtout vent particulièrement violent. Nos vaillantes guides avaient néanmoins effectué la balade du samedi avant de laisser tomber celle du dimanche ... il y a des limites à tout !

Le déroulement du weekend ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices non plus ... la météo ayant le moral au plus bas.

Vendredi soir: youpi ! Le soleil brille et le ciel est d'un beau bleu.

Samedi matin ... changement de décor : il pleut.

Le départ se fait du gîte des Hautes Pierres (toujours au top que ce soit pour l'accueil ou la cuisine). Passage le long de la Dordogne ...

Lire la suite...

... et montée vers la première du jour : la cascade du Queureuilh (qui s'écoule sur des orgues basaltiques) au milieu d'arbres magnifiques. Il y a moins d'eau dans la cascade que sur les ponchos !

Un peu plus haut, la cascade du Rossignolet qui s'étale tel un voile. L'état des tenues prouve que la météo est vraiment déprimée

Petite consolation, c'est l'automne et nos têtes chercheuses ont trouvé des trésors

La montée se poursuit jusqu'au col de la croix Morand où, devant un café bien chaud, la décision est prise de ne pas poursuivre une randonnée qui n'a plus rien d'agréable. Les chauffeurs assurent l'intendance et c'est au gîte des Hautes Pierres que sera pris le repas de midi

Dans l'après-midi, le ciel se montre moins capricieux. Après un petit moment de flottement (on y va ou pas ???) ... on y va. Direction la grande cascade au-dessus du Mont-Dore. Départ du gîte et passage derrière les termes pour la rejoindre par un sentier escalier bien tracé et marqué  mais assez pénible. Les vues sur la ville laissent découvrir un peu de ciel bleu

Le sentier suit le torrent pour arriver à la grande cascade. L'état des troupes est plus frais que le matin

Et tiens, puisqu'il fait beau, si on montait un peu plus haut. Ce qui fut fait vers le col de la croix St-Robert ... avec toujours le Mont-Dore et les sommets loupés le matin

Mais la fatigue se fait sentir et l'heure avance. Retour au gîte et au chaud, apéro offert par une heureuse gagnante au Bandit Manchot !!! ... repas et au lit.

----------------------------------

Dimanche 1er octobre

 

Le temps s'est considérablement amélioré (ce n'était pas difficile de faire mieux). 3/4 d'heure de route plus tard, voici le lac Pavin. Le sourire est de retour autour des voitures

Le Pavin sous toutes les coutures ...

... grimpette et c'est le sommet du Puy de Montchal culminant à 1407m

Photo souvenir au sommet puis descente dans le cratère au repos

Cheminement doux ensuite  vers le lac de Montcineyre. Doux mais pas tranquille ! Une nuée de quads (90 comptés) agrémente le paysage du doux murmure de leurs moteurs (soyons gentils, ils étaient charmants et très prudents). Mais, découverte plus intéressante ... les cèpes poussent là aussi et en quantité. Même Christine en a trouvé un (il parait que c'était son premier depuis sa naissance !!!)

Les vaches s'en donnent à cœur joie dans les pâturages en arborant de magnifiques bijoux de museau très tendance

Arrivée au lac de Montcineyre, repas pris derrière une grange pour se protéger du vent et exposition de la récolte ...

... le plateau aux alentours

Le retour vers le lac Pavin se fait par un chemin sympa et bucolique sans difficulté.

Descente sur Besse où le seul bar ouvert rechigne à accueillir des marcheurs fatigués. Mais tout s'arrange et les chocolats permettent de terminer ce weekend au chaud. Le Massif Central doit nous en vouloir car l'an dernier le brouillard avait empêché de voir quoi que ce soit. Et il y a quelques années, les raquettes s'étaient faites sur l'herbe. Il va falloir conjurer le mauvais sort !

 

d'autres photos dans l'album

Photos de Nicole et Marie-Hélène

Texte de Nicole très librement interprété par Gérard



Publié à 00:30, le 13 octobre 2017, dans Sortie montagne, Mont-Dore
Mots clefs :


Weekend montagne à Gèdre 24 et 25 juin 2017

Nous voilà de retour à Gèdre pour un weekend à la montagne. Toujours le même gîte "L'Escapade" dans le village d'Ayruès sur les hauteurs. Pourquoi chercher ailleurs ... on est si bien ici. La météo hésitait entre soleil, brouillard, pluie ... rien de sûr mais notre optimisme est sans faille.

Au programme

  • samedi: départ de la chapelle d'Héas du côté du cirque de Troumouse pour aller vers la cabane de l'Aguila puis la tour de Lieussaube et la cabane des Aires. On continuera vers les lacs des Aires avant de revenir à la chapelle. 700m de dénivelé sans compter les menues descentes et remontées.
  • dimanche: départ du village de Gèdre pour rejoindre le lac des Gloriettes 750m plus haut en passant par les granges de Hountas et de Coumély.

En chemin, des marmottes, des isards et même un gypaète barbu en plein casse-croûte, des fleurs et des paysages magnifiques.

Si les cirques de Troumouse et d'Estaubé n'ont pas la même renommée que leur voisin Gavarnie, ils n'ont rien à lui envier. Et en plus, on y est bien plus tranquille.

--------------------

Vendredi 23 juin

 

Arrivée de la troupe (10 randonneurs) vendredi soir. Bonjour au lama près du gîte. Vite les Crocs et direction le réfectoire pour l'apéro

Repas pris et nuit dormie ... c'est ...

Lire la suite...

Samedi 24 juin

 

Illusion du matin: il fait beau mais vite le brouillard prend le dessus et c'est dans le smog que démarre la balade

Il suffisait de passer au dessus de la couche de brume pour trouver un soleil qui ne nous quittera plus jusqu'au soir ...

... et très vite une marmotte nous salue

La montée, bien que raide, est facile jusqu'à la passerelle sur le ruisseau de l'Aguila où encore, un coucou de marmotte

Arrivés sur le plateau on retrouve la faune habituelle ... les vaches. La cabane de l'Aguila pour la pause ...

... et nouveau départ après avoir traversé l'Aguila et salué l'oratoire de la Sainte Famille

La montée est raide en direction de la tour de Lieussaube ...

... avec le Vignemale loin de nous

La tour se situe entre falaise et ravin avec des paysages sublimes

En suivant, nos pas retrouvent les pâturages en allant à la cabane des Aires ...

... nous sommes dans le cirque de Troumouse où les pics qui le composent nous saluent bien

Pause repas les pieds dans l'eau ...

... et c'est reparti vers les lacs des Aires en manque d'eau

Des vaches et des chèvres autour de la cabane à notre retour

Le ciel se couvre quand  nous entamons la descente vers Héas ... mais rien à craindre la barrière du cirque est solide

Descente abrupte qui met les genoux à la peine ...

... dans laquelle, après avoir constaté les dégâts faits par les chenilles sur les orties, nos yeux étonnés tombent sur un gypaète barbu en plein repas et peu après sur une mère isard et son petit

Des fleurs et des papillons ...

... et le brouillard en fin de parcours peu avant le parking

Un petit arrêt à la chapelle d'Héas puis à la chapelle d'à côté avant de revenir au gîte où nous avons nos habitudes: apéro, repas et même sport avant de dormir

 

plus de photos dans l'album



Publié à 19:15, le 23 juillet 2017, dans Sortie montagne, Gèdre
Mots clefs :


Weekend montagne à Gèdre 24 et 25 juin 2017

Dimanche 25 juin

 

Dimanche matin, même topo que la veille ... brouillard. On fait le pari qu'il en sera de même qu'hier et partons à l'assaut du plateau de Coumély

Lire la suite...

Gèdre, sous-bois et toiles d'araignées humides ...

... avant de passer au dessus de la couche brumeuse ... le soleil ne nous quittera plus

Un cèpe, des lys martagon et un pigamon

Arrivés sur le plateau, Troumouse est devant nous ...

... nous traversons les granges de Hountas et de Coumély ...

... avec la visite des marmottes et des parterres de linaigrettes

Un panneau qui explique les glaciers ...

... et enfin le lac des Gloriettes nous apparait

Nous déjeunerons là, au soleil ...

... avant de faire le tour du lac

La descente se fait par un chemin en contrebas du passage aller à travers les granges

Gèdre est en vue, les esprits se détendent et nous nous retrouvons au bar pour fêter la fin du weekend au moment où l'orage se déchaine

 

plus de photos dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos



Publié à 19:00, le 23 juillet 2017, dans Sortie montagne, Gèdre
Mots clefs :


Weekend au Pays Basque du 16 au 18 septembre 2016

Dimanche 18 septembre

 

Dimanche matin, c'est toujours couvert mais on nous promet une belle journée. C'est bien car nous devrions avoir des points de vue superbes au cours de notre cheminement.

Départ à proximité du camping avec les ponchos à portée de main ...

Lire la suite...

... le sentier monte entre les chênes marqués par le temps ...

... où l'on croise une vache égarée

Le paysage s'éclaircit et arrivés au lac (au nom imprononçable !), nous faisons la pause

C'est reparti pour un passage plus raide et ... pluvieux mais ce ne sera pas grand chose mais la dernière pluie du weekend. Fin des ponchos, visite d'une grange ...

... et montée vers le col de Pitare où l'on retrouve le GR10 qui vient de la plage d'Hendaye et se termine en arrivant à la Méditerranée

La montée plus soutenue continue sous un ciel qui s'améliore de minutes en minutes

Arrivés au col d'Ibardin, un repas au restaurant (nous avions décidé de supprimer le pique-nique) nous attendait ...

L'estomac chargé, nous repartons sous le soleil par le GR10 vertical en laisant Ibardin derrière nous ...

... la descente sera un plaisir ensoleillé sur le plateau d'Aire Leku

Retour au camping pour un pot de fin de weekend bien mérité

L'ambiance et la bonne humeur ont compensé la météo chagrine. Merci à Isabel pour son apéro délicieux. Merci à Dominique et Michel pour avoir goûté tous les restaurants d'Ibardin avant de nous proposer le meilleur et le plus sympa ...

Bon rétablissement à Dominique éloigné des chemins pour quelque temps suite à une entorse du genou.

 

plus de  photos dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos



Publié à 16:15, le 28 septembre 2016, dans Sortie montagne, Ascain
Mots clefs :


Weekend au Pays Basque du 16 au 18 septembre 2016

Vendredi 16 septembre

 

Attendre et espérer la pluie pendant 2 mois et la prendre sur la tête les 2 jours où on n'en voulait pas, ce n'est pas de chance! Mais il en faut plus pour désespérer Chemin Faisant qui sait faire contre mauvaise fortune bon coeur.

Au programme de cette sortie basque: l'ascension de La Rhune avec 750m de dénivelé et une balade sur les crêtes d'Ibardin avec 550m de dénivelé. Nous verrons que les évènements nous ont obligés à effectuer quelques modifications.

Nous étions logés (17 participants au weekend) dans les mobil homes du camping du col d'Ibardin ... rien à reprocher. L'accueil, le site, la piscine (que nous nous sommes contentés de regarder), la restauration ... tout est bien et à recommander.

La route vers le Pays Basque s'est faite sous la pluie et l'installation aussi ...

Lire la suite...

... et le repas a été apprécié ainsi que le dodo

_____________________________________

Samedi 17 septembre

 

Samedi matin dans la bonne humeur on se déplace vers Ascain pour faire l'ascension de La Rhune, premier sommet pyrénéen depuis l'Atlantique. Départ et première montée sous un ciel menaçant voire légèrement pluvieux ...

... La Rhune est aux abonnés absents et l'ascension se poursuit sans aucun souci (si ce n'est les gouttes d'eau)

Arrivés aux "Trois Fontaines" l'averse attendue nous tombe dessus mais nous avons eu le temps de nous réfugier dans une grange

En bas rien à voir, en haut non plus, le petit train de La Rhune fait des voyages pour rien et les moutons rentrent au bercail

C'est ici que ça  se gâte. On monte gentiment ...

... quand soudain, au passage d'un petit col, le vent violent se lève accompagné de trombes d'eau comme nous n'en n'avons jamais vu. En quelques secondes nous sommes trempés jusqu'aux os, cachés derrière les arbres pour s'abriter. N'écoutant que notre courage, nous décidons de revenir en arrière

Le ruisseau des Trois Fontaines, gonflé par les eaux, n'est plus traversable sans se déchausser. On profite d'une ancienne digue pour passer de l'autre côté (sous la pluie) ... l'eau sort de partout

La descente se fera par un temps plus calme et un ciel compliqué ...

... un moment très court nous l'avons vu

On continue entre giboulées, brouillard et quelques rayons de soleil

Retour au camping pour un pique-nique à l'abri (mis à notre disposition par notre hôte)

Pour occuper l'après-midi et pouvoir randonner de nouveau, direction le château d'Abbadia et son parc alors que La Rhune se dégage doucement (ça ne tiendra pas)

Nous cheminerons pendant 2 heures sur la falaise vers les Deux Jumeaux et la baie de Lohia ...

... avec au passage le souffleur des Jumeaux ...

... une grosse giboulée puis le parc d'Abbadia

Guy ayant soigné son bétail ...

... on peut passer à l'apéro que nous offre Isabel pour fêter plein de choses et son anniversaire

La foule est autour de la piscine quand nous allons vers le restaurant : repas pantagruélique ...

... et digestion compliquée pour certains.

 

d'autres photos dans l'album



Publié à 21:21, le 26 septembre 2016, dans Sortie montagne, Ascain
Mots clefs :


Weekend au Mont-Dore du 3 au 5 juin 2016

Vendredi 3 juin

 

Nous voici de retour au Mont-Dore pour un weekend qui s'annonce mitigé pour ce qui est de la météo. Quand on fait une sortie sur le Sancy, on ne cherche plus: notre point de ralliement est le gîte des Hautes Pierres. C'est toujours un bonheur de venir ici. Tout est bien: l'accueil, les repas, la bonne humeur, les conseils et j'en oublie. Cette fois encore, nous ne serons pas déçus.

Au programme:

  • samedi les Puy de Lassolas et de la Vache
  • dimanche autour du lac Chambon

La météo n'a pas été au top mais, si le brouillard était présent, la pluie s'est faite discrète. Nous étions 22 pour cette escapade dans le Massif Central. Vendredi, à l'heure dite, tout le monde est arrivé et les chambres sont prêtes pour la nuit. En attendant que sonne l'appel de l'apéro, petite promenade dans les rues du Mont-Dore. C'est une ville thermale dont l'origine date de l'Ancien Régime. Napoléon III est passé par là et l'architecture s'en ressent

Lire la suite...

Françoise et Alain étant de nouveau mamie et papi ...

... c'est avec plaisir que nous trinquons à la santé du nouveau-né ...

... avant de passer à table

La soirée sera bruyante car le gîte est plein comme un oeuf ... 40 personnes à table, ça fait du bruit !

 

d'autres photos dans l'album



Publié à 01:10, le 24 juin 2016, dans Sortie montagne, Mont-Dore
Mots clefs :


Weekend au Mont-Dore du 3 au 5 juin 2016

Samedi 4 juin

 

Samedi matin ... le ton est donné: ce sera brumeux

Lire la suite...

Nous faisons route vers Laschamps qui sera notre point de départ. En chemin, arrêt au col de Guéry pour admirer une nouvelle fois la Roche Tuilière et Sanadoire (reste d'un volcan effondré) et arrivés au parking, quelques explications volcaniques données par Jean-Michel

Un arrêt près d'une coulée de lave volcanique qui affole les boussoles ...

... et c'est parti en direction du Puy de Lassolas par des sous bois et des chemins brumeux

Il faut faire attention aux balises et ne pas manquer les moutons

C'est le printemps: les fleurs et bourgeons en témoignent

Notre déambulation brumeuse continue dans une forêt toujours plus sombre

Arrivés au pied du Puy de Lassolas on récupère ...

... puis on attaque la montée ... rude !

La fin se fait dans un brouillard intense ...

... et c'est le sommet d'où nous pouvons admirer le paysage

Ça redescend plus vite que les limaces ...

... puis ça remonte vers le Puy de la Vache. Ah, la vache c'était dur ici aussi !!!

Sur le sommet, de curieuses concrétions: il s'agit de fumeroles pétrifiées lors de leur sortie créant un paysage fantomatique ...

... on ne voit rien mais il fait bon et c'est l'heure du pique-nique

Repus, c'est une nouvelle descente qui nous attend jusqu'à une carrière de roche volcanique, là aussi étrange sous la brume

... on en profite pour faire une séance photo

Le sentier est parfois humide ...

... et revenus sur le plateau, nous allons cheminer au milieu des fleurs et des champs ... dans le brouillard de plus en plus dense ...

... avec des moutons et des chevaux énigmatiques et des fleurs chargées d'eau

Passée la barrière, le parking est là

Nous dégustons le gâteau fourni par le gîte et faisons route vers Orcival pour un arrêt culturel avec l'abbatiale ... où nous attendrons patiemment la sortie des mariés pour visiter

Retour au gîte pour la douche, du repos et l'apéro ...

... avant de prendre un repas frugal !!! ...

... avant de se coucher.

 

d'autres photos dans l'album



Publié à 01:05, le 24 juin 2016, dans Sortie montagne, Mont-Dore
Mots clefs :


Weekend au Mont-Dore du 3 au 5 juin 2016

Dimanche 5 juin

 

Le ciel a la même allure que la veille. Nous quittons le gîte  des Hautes Pierres en espérant une journée sans eau (on ne peut raisonnablement pas demander plus)

Lire la suite...

Nous nous garons tout près du village de Chambon-sur-lac où la encore Jean-Michel nous parle du lac qui diminue constamment en surface et en profondeur

C'est un nouveau départ au dessus du village et du lac. Le chemin est facile et agréable ...

... mais la vallée est sous les nuages alors que restent des névés

Cet arbre et ces fleurs alimenteront la conversation pendant quelques minutes alors que d'autres fredonnent la Cucaracha en pensant à du concentré de tomate (l'altitude sûrement !)

Au milieu des genêts par un temps à ne pas sortir une limace

Notre cheminement se fait sur un plateau fait de prairies et champs cultivés ...

... et de quelques obstacles pour égayer le voyage

Au milieu des fleurs, nous arrivons à Champsiaux à l'heure de la pause ... ChampsiauxFabienne a trouvé la maison de ses rêves

Le voyage continue au milieu des fleurs et des vaches

C'est là que la pluie nous rattrape et nous oblige à enfiler les ponchos

Quelques hectomètres et nous découvrons le Saut de la Pucelle

Jean-Michel nous raconte la légende: une pucelle, bergère, est harcelée par le seigneur du coin (Murol) qui s'en allait chassant. Il ne lui reste pour lui échapper, qu'à sauter du haut de la falaise. Miracle, 100m plus bas elle est indemne. Elle se plaint au village dénonçant les manoeuvres du châtelain. On se gausse, on se moque, on ne la croit pas. Elle décide de refaire le saut pour prouver sa bonne foi. Elle saute et y laisse la vie. La moralité de l'histoire laissant à désirer je vous en fais grâce. Continuons sur un beau chemin en bordure de falaise pour arriver à Murol ...

... où il est midi, l'heure du repas pendant que les vêtements sèchent

Un écureuil nous rend visite

Nous pénétrons dans Murol par un parc superbe

La curiosité est la présence de deux gigantesques séquoias dont nous ferons le tour à 7 pour l'un et 11 pour l'autre ...

... passage devant les serres et arrivée sous la pluie aux rhododendrons en fleurs

Nous sortons du parc (sous la pluie dense), arrivons au presbytère puis à l'église du village ...

... au passage une maison "sonnante"

Nous sommes sous le château et le Puy de Tartaret nous attend ... il faut maintenir la forme !

On monte puis on descend et nous voila sur les rives du lac Chambon

Au fond du lac, un passage planchéié a été aménagé pour ne pas se noyer ...

... la Couze alimente le lac

Derniers pas et le village de Chambon arrive avec une très belle église peinte

Le ciel essaye de se dégager mais rien n'y fera ...

... et c'est sous l'oeil du pêcheur que nous prendrons le pot de fin de weekend à la terrasse d'un café ...

... où un moineau taquin laissera un petit souvenir vestimentaire à Arlette qui a eu le malheur de se trouver en dessous de son perchoir !

N'oublions pas d'honorer nos sponsors du weekend

Pour finir une photo du Sancy prise le lendemain de notre visite sous le soleil retrouvé. Pas de chance !!!

 

d'autres photos dans l'album ainsi que les 3 petits films de cette journée

Un grand merci à Jean-Michel et Christophe pour l'organisation de ce weekend

sans oublier Gérard pour le texte et les photos



Publié à 01:00, le 24 juin 2016, dans Sortie montagne, Murol
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 2 sur 4 } { Page suivante }


Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Janvier 2020  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Balade à Camblanes ... avec la galette
La Sauve ... avec la galette pour bien commencer l'année
Bordeaux ... randonnée citadine
Balade à Targon
Moulon ... "le parcours du combattant"!
Téléthon 2019
Balade à Cabara
Omet ... comme des montagnes russes
Saint-Germain-de-Grave ... de coteaux en coteaux
Bourg ... entre Dordogne et coteaux
Balade à Croignon
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Cubjac
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Antonne-et-Trigonant

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs