Elle est pas belle la vie ...

Budos: une histoire d'eau

Dimanche 13 avril 2014

 

Lors de nos nombreuses randonnées sur la rive gauche, nous avons croisé en bord de route, dans les vignes ou les forêts, de petits édicules. Ce sont ceux de l'aqueduc de Budos: l'eau est captée aux sources de Fontbanne et conduite au réservoir enterré du Béquet à Villenave d'Ornon. Alors direction Budos petit village du Sauternais pour en savoir plus: le bourg du village se situe sur un éperon dominant au nord la vallée de la Garonne et à l'est la vallée du Ciron. Du fait de cette situation privilégiée, la vue s'étend jusqu'aux coteaux de SAINTE CROIX DU MONT et sur tout le célèbre pays du Sauternais.  Son versant nord, côté Garonne, est essentiellement dédié à la culture de la vigne et, dans sa partie la plus basse, à une belle forêt de robiniers (ou faux acacias) implantée sur des terrains autrefois, eux aussi viticoles, mais qui n'ont pas été réhabilités après la grave crise du phylloxéra à la fin du XIXème siècle. Sa partie sud se développe sur les premiers grands espaces de la Lande Girondine dédiée à la sylviculture du pin maritime. Enfin, une zone humide, d'une riche variété végétale occupe la rive gauche du Ciron, affluent de la Garonne et marquant, à l'est, les limites de la commune.      Site commune de Budos.

Le parking de l'église est en travaux et celui de la mairie réservé aux boulistes: c'est donc à la salle des fêtes que nous nous garons ce qui ne perturbe pas le démarrage de notre circuit  (clic 1)

Lire la suite...

C'est par un petit tronçon de route puis les vignes ...

... avec vue sur le château de Budos dans la brume ...

... que nous gagnons la chinoise pour un premier arrêt et quelques info (clic 2) ... Appelé chinoise ou glacière, cet étrange bâtiment servait à entreposer les denrées alimentaires au Moyen Age. A l'intérieur se trouvait un puisard aujourd'hui disparu. En hiver, l'eau contenue dans celui-ci gelait. La glace se conservant de longs mois permettait de conserver les aliments au frais. L'ancêtre du réfrigérateur en quelque sorte. Tenant son nom de la forme de son cône qui rappelle un chapeau chinois, il est censé avoir été construit au XVIIIè siècle et était sûrement rattaché au château tout proche.  Il a fait l'objet d'une restauration au début des années 80 : un des premiers chantiers de l'association Adichat qui a consisté à dévégétaliser le bâti envahi par le lierre, à débarrasser le toit du revêtement en ciment dont il avait été recouvert et rejointer les pierres à l'identique. De construction beaucoup plus récente que le château fort, on peut penser qu'il a peut-être été édifié lors du comblement d'une salle basse, dévolue également au rôle de garde-manger.

Sur cet article publié dans le Sud-Ouest d'août 2003 sont ajoutées les notes suivantes : L'hiver la glace formée sur les fossés pleins d'eau du château était récupérée et entreposée dans le puits. Ce puits vraisemblablement sec, l'eau de fonte s'échappait par infiltration,  conservait la glace une grande partie de l'année du fait de sa masse et de l'isolation naturelle du puits. La construction tout entière bâtie de moellons avec de très petites ouvertures en œil de bœuf  maintenait fraîche la température intérieure de ce local confiné. Le puits était certainement muni d'un couvercle. Les aliments étaient descendus dans le puits où la température avoisinait 2 °C pour y être conservés.     Source Vallée du Ciron

Retour quelques pas en arrière laissant le village à notre droite ...

... direction le château que nous contournons (clic 2) ... cette forteresse ruinée a été construite en 1308 par Raymond Guilhem de Budos, neveu du pape Clément V. À la fois forteresse et palais, l'édifice imite le château pontifical de Villandraut par son plan ...

... vue sur les douves et ce qui fut l'emplacement d'un pont-levis ...

... pour rejoindre la porte d'entrée surmontée d'une tour carrée

On franchit la porte par un pont maçonné à une arche: le passage de l'entrée est voûté d'un berceau brisé et conserve un sol pavé.

On se retrouve dans la cour pour des info ...

... la courtine nord-est est flanquée d'une tour cylindrique et d'une tour octogonale découronnée percée de deux larges canonnières. A l'intérieur les niveaux supérieurs ont été transformés en pigeonnier, comme en témoignent les nombreux boulins (clic) ...

... les 2 tours d'angle crénelées et cylindriques de la courtine sud-est ...

... la tour porte communément appelée donjon culmine à 22m: elle n'en a pas les fonctions et il n'y en a jamais eu. Pour pénétrer dans la cour intérieure, il fallait franchir une succession d'obstacles: archères, mâchicoulis, pont-levis, assommoir, herse, porte à deux vantaux, barre transversale et nouvelle porte

Nous laissons le château derrière nous et prenons la route pour les sources de Fontbanne tout proches (clic 4) ...

... point de départ de l'aqueduc de Budos: dans les années 1870, Bordeaux manque d'eau potable. L'ingénieur Wolff est chargé de trouver des solutions qui le seront à Budos avec les sources de Budos (13) achetées en 1880. Début de la construction en avril 1883, mise en service le 4 juillet 1887. L'aqueduc en chiffre:  - 41km de Budos jusqu'au réservoir enterré du Béquet, franchissant 15 communes et s'alimentant au passage à d'autres sources  - 12 siphons prévus pour franchir les ruisseaux ou replis de terrain, chaque siphon est doté de 3 regards. D'autres regards sont disposés de place en place sur le tracé pour en assurer l'entretien.

Là où nous ne voyons plus aujourd'hui qu'une prairie entourée de murs se situait une profonde excavation taillée dans une paroi rocheuse dominant un vaste bassin circulaire ouvert en direction de l'est. De cette paroi et du fond du bassin jaillissaient treize venues d'eau d'inégale importance. Du mince filet bouillonnant au fond du bassin au gros débit à forte pression sortant de la paroi en cascade, ces sources offraient une grande diversité de formes, de nature et de directions.   Source commune de Budos

De l'eau il en sera encore question après un arrêt au lavoir situé à quelques mètres (clic) ... La Ville de Bordeaux fut condamnée à autoriser le pompage des eaux qui seraient nécessaires à ses habitants ainsi qu'à construire à ses frais un abreuvoir à bestiaux et un lavoir alimentés par la fontaine de l'ancien jardin du moulin. Elle devait en outre creuser un puits dans le quartier de Pasquillot sur un terrain que devrait fournir la commune. La ville de Bordeaux exécuta les travaux demandés pour l'abreuvoir et le lavoir, mais pour le puits, ce fut une tout autre affaire ... Source Vallée du Ciron Histoire des sources de Fontbanne
 

Terminé pour la partie culturelle et reprenons notre cheminement d'un pas alerte sur une portion de route passante ...

... jusqu'au pont de la Madeleine : nous traversons le Ciron (clic) ...

... et virons aussitôt à droite dans la forêt en suivant le cours de la rivière (clic 1-2)

C'est un peu plus loin que nous trouvons le gué : les troncs un peu bancals sont toujours en place, le niveau de l'eau n'a pas baissé, restant suffisant pour remplir les chaussures ! Daniel et moi passons les premiers ...

... Dominique et Gérard rajoutent quelques troncs, puis après avoir testé la solidité de l'installation ...

... c'est parti pour une traversée animée mais où personne n'est tombé à l'eau (clic 1-2)

C'est bien connu, les émotions ça creuse ... nous faisons la pause près de la palombière (clic 1) ...

... avant de poursuivre et trouver un peu d'humidité sur le chemin (clic 2) ...

... qui s'enfonce dans la pinède (clic)

Quelques mètres sur une petite route et nous franchissons le Ciron au pont de Caussarieu ...

... parcourons une nouvelle pinède doucement vallonnée (clic 1) ...

Puis nous rejoignons "Les Mouliets" par un chemin de traverse aboutissant dans un endroit marécageux (clic 2-3) ...

... nous traversons la route pour emprunter en face un chemin ombragé (clic )

Une courte pause plus loin (clic) ...

... nous arpentons la large piste rectiligne ...

... qui nous ramène à Budos: un dernier petit effort à fournir dans la grimpette (clic) ...

... le château de Budos est à notre droite ...

... derrière nous les coteaux du Sauternais avec vue sur les châteaux de Bommes et Sauternes (clic 1) ...

... et devant nous l'église de Budos

Retour au parking où nous attendent déjà Michelle et Gérard (clic 2)

Profitant du soleil et de la douceur, notre petit groupe s'est installé sur l'aire de pique-nique de la Madeleine au bord du Ciron (clic 2)  prolongeant cette matinée de façon agréable ... sans trop nous presser

Chacun a ensuite regagné ses pénates en attendant la prochaine sortie.

Un grand merci à Andrée, Dominique ... et aux 28 marcheurs présents

 

clic pour voir l'album

 

Pour l'album de Serge un clic

ICI


Publié à 10:00, le 21 avril 2014, dans Rando du dimanche, Budos
Mots clefs :




Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Décembre 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Omet ... comme des montagnes russes
Saint-Germain-de-Grave ... de coteaux en coteaux
Bourg ... entre Dordogne et coteaux
Balade à Croignon
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Cubjac
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Antonne-et-Trigonant
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Saint-Maixant ... entre Garonne et coteau
Loupes ... entre bois et vignes
Vignonet ... en longeant La Dordogne
Gujan-Mestras ... du port de La Hume au port de Larros
Balade à St-Médard-d'Eyrans
Weekend Cantal à Montgreleix-Cézallier du 13 au 15 septembre 2019

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs