Elle est pas belle la vie ...

Weekend dans le Val de Loire du 24 au 26 octobre 2014

Samedi 25 octobre

 

Nuit tranquille dans les dortoirs, petit déjeuner dans le calme, préparation du sac pour la journée et c'est parti en cortège pour notre destination du jour ... Candes-St-Martin à 15km. Dans la traversée de Bourgueil les voitures ont pris des directions différentes comme d'hab ... les derniers sont arrivés les premiers et au final tout le monde s'est regroupé sur le parking situé près du pont à l'entrée de Candes. Autant le dire tout de suite, le soleil a brillé par son absence et nous aurons même de la pluie.

Candes-St-Martin, classé plus beau village de France, est situé face à la confluence de la Vienne et de la Loire. Ce sera le point de départ de ce circuit de 10km passant par Turquant et Montsoreau. Après quelques info données par Jean-Michel ...

Lire la suite...

... nous démarrons par une grimpette conduisant au moulin ruiné ancien moulin à vent ... dit Moulin de la Pelouse ... différent des autres moulins de la région qui sont pour la plupart des moulins caviers ...

... et à la table d'orientation

Point de vue sur la confluence Vienne-Loire

La route serpente à travers champs où les engins agricoles préparent la terre aux futurs semis ...

... nous gagnons les vignes parées de leur couleur d'automne où trône un curieux moulin à vent bien différent de ceux que l'on rencontre chez nous

C'est ici que nous faisons la pause, dans le Maine-et-Loire, avec un point de vue sur le pont traversant la Loire

Le balisage longe ensuite la route et les maisons de Montsoreau puis s'éloigne pour remonter vers le moulin de la Perruche: Placé derrière un haut mur, le moulin à vent de la Perruche n'est pas visible en intégralité, sa base étant cachée. On peut néanmoins voir depuis le domaine public son remarquable cône restauré en tuffeau blanc de pays qui supporte, en lieu et place de l'ancienne hucherolle, une sorte de petit clocher surmonté d'un toit pentu.   Site  duvoyage.com

Nous virons à gauche sur le chemin qui serpente entre vignes et maïs ...

... conduisant au moulin de La Herpinière (milieu XVIe): Le moulin à vent de la Herpinière est le premier moulin restauré en Anjou en 1978. Guy Petitfils, dessinateur aux Cristallerie Daum de Nancy, qui rêvait de moulin depuis son enfance, l'a acheté, l'a sorti des ronces et des broussailles et entièrement reconstruit, avec beaucoup d'amour mais une expérience limitée. Cette restauration leur a valu, à lui et à son épouse, le prix de " Chef d'œuvre en péril ", en 1980. Avec le Prix, le Président de la République lui accorda le droit de moudre du blé. C'est le seul moulin à vent d'Anjou qui possède des ailes à toiles et une seule paire de meules dans la chambre des meules qui débouche sur la cour du troglodyte, donnant accès à un ensemble remarquable de salles taillées dans le tuffeau.   Site moulinsdefrance.org

Les rosiers placés en bout de rang sont encore en fleur apportant une touche de couleur à la grisaille qui nous entoure

Nous voici sur le sentier d'interprétation des coteaux de Turquant: après un peu de lecture et d'observation ...

... nous descendons vers le village en longeant la propriété de La Fessardière

Par les petites rues étroites et pentues, nos guides nous emmènent à la découverte des maisons troglodytiques (le village posséderait un des réseaux de grottes les plus importantes de France) ...

... et arrivés enfin au point haut, nous nous installons pour le repas

Tout avait bien commencé ... mais la pluie s'est invitée si bien que nous ne nous sommes pas éternisés !!!

Un escalier en "acier rouillé" nous attendait au bout du chemin ...

... pour descendre au pied du village troglodytique des métiers d'art. Seul le restaurant est ouvert: nous y ferons une halte pour boire un café bien chaud. La falaise de tuffeau surplombe la Loire et se perce d’un bout à l’autre d’une série de caves, tantôt habitations troglodytiques, tantôt carrières ... Rénovées pendant six ans, les onze cavités qui menaçaient de s'effondrer sur les habitations voisines ont été rouvertes en 2009. Chacune accueille depuis les artisans de la région : sculpteur, métallier, créatrice de bijoux, souffleur de verre ...

... petite visite chez le sculpteur(clic): de très belles réalisations, travail de la pierre, de cep de vigne et bois flotté ...

... un mannequin plus vrai que nature ...

... et la pluie qui ne nous lâche plus

Direction l'église St-Aubin ...

... avant de gagner les bords de Loire ...

... en passant devant un plan d'eau

La Loire est parsemée d'îlots et traversée par un pont-treillis lire ICI l'histoire mouvementée de sa construction ...

... et tout en suivant son cours, nous arrivons à Montsoreau: château, quais, bateaux

Comme pour Turquant nous partons à la découverte du village: l'église ...

... devant le jardin d'Hersende ...

... le château ...

... les rues pentues et les escaliers ...

... un coup d'oeil à la cour et la façade du château ...

... la chapelle Notre-Dame ...

... anciennement les halles ...

... et c'est reparti ... mais ça en valait la peine !

Bon là les gars, il y a de la contestation dans l'air ... faudrait savoir dans quelle direction on va !!! ...

... et ils ont choisi au hasard la rue la plus glissante ... d'où cette allure hésitante qui a fait dire aux mauvaises langues que nous avions l'air d'un club du 3ème âge !!!

Au bas du village nous passons devant les vestiges de l'église St-Michel ...

... avant de changer de département

La pluie est de retour ...

... nous filons visiter la collégiale en cours de restauration ...

... passons par le port et retrouvons les voitures

De retour au gîte, ce fut la course pour se doucher mais à 19h tout le monde était fin prêt pour l'apéro suivi du repas traiteur ...

... un assortiment d'entrées ...

... suivi du filet mignon de porc et sa sauce - flan de légume vert et gratin dauphinois ...

... fromage et tarte tatin pour terminer

Comme à l'ordinaire le repas fut très animé. Puis chacun a mis la main à la pâte: un groupe s'est occupé de la montagne d'assiettes, de plats et de couverts; les plus costauds ont remis les tables à leur place d'origine; d'autres ont joué du balai et de la serpillière ... Après avoir éteint les lumières, chacun a regagné son dortoir.

 

un clic sur la photo pour voir les albums


Publié à 23:50, le 5 novembre 2014, dans Rando weekend, Candes-Saint-Martin
Mots clefs :




Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Janvier 2020  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Balade à Camblanes ... avec la galette
La Sauve ... avec la galette pour bien commencer l'année
Bordeaux ... randonnée citadine
Balade à Targon
Moulon ... "le parcours du combattant"!
Téléthon 2019
Balade à Cabara
Omet ... comme des montagnes russes
Saint-Germain-de-Grave ... de coteaux en coteaux
Bourg ... entre Dordogne et coteaux
Balade à Croignon
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Cubjac
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Antonne-et-Trigonant

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs