Elle est pas belle la vie ...

Weekend sur l'île d'Oléron du 13 au 15 octobre 2017

Dimanche 15 octobre

Château-d'Oléron / Grand-Village-Plage 15km400

 

Ce matin, les chalets sont de véritables fourmilières ! Une fois le petit-déjeuner avalé, chacun a rangé ses baluchons dans les coffres, balais et serpillières sont passés à l'action et après vérification des chalets, c'est en convoi que nous avons rejoint le parking du Château-d'Oléron à 5mn. Mais le ciel de ce dimanche avait une couleur un peu inhabituelle ... peut-être la tempête Ophélia a-t-elle soufflé son sable glané dans le Sahara jusque sur nos côtes?

Lire la suite...

Si la journée d'hier était placée sous le signe du soleil, celle d'aujourd'hui sera placée sous le signe du vent ... un petit vent frisquet qui nous a cueillis à la descente de la voiture. Avant de démarrer le circuit, Jocelyne nous explique que le nom de l'île d'Oléron viendrait peut-être d'Ularius, nom du castrum romain situé au Château d'Oléron, ou selon une autre interprétation d'Insula Olerum, l'île des herbes odoriférantes ou l'île des parfums.

Historique ... le Château-d'Oléron est situé sur la côte sud-est de l'île. Sur son promontoire rocheux surélevé, le bourg médiéval s'étirait le long de la côte orientale, au-dessus de l'ancien port, entre le château fort féodal et l'extrémité de l'actuelle rue Pierre Wiehn. Au XVIIème siècle, la construction de la citadelle modifie le bourg. L'ancien château des Ducs d'Aquitaine, les maisons et les édifices religieux sont rasés et laissent place à l'Ouvrage à Cornes, à la demi-lune du bourg et aux glacis de protection. Au XVIIIème siècle, la ville intra-Muros voit le jour et au XIXème l'île connait un essor économique avec la culture de l'huître. Le Château-d'Oléron devient alors la capitale ostréicole de l'île et la porte principale du passage d'eau devenu régulier grâce au navire à vapeur.

Du Château-d'Oléron à Grand-Village-Plage en passant par Ors: l'avenue du port nous mène vers le port, ses sculptures et cabanes colorées ...

... nous traversons pour rejoindre la route puis le village d'Ors. Petit arrêt à l'ancienne gare ...

... avant de gagner le port des Salines (où nous irons plus tard) puis le marais (par une journée de chasse)

Arrivée à Grand-Village-Plage ...

... avec un arrêt prolongé à la chapelle St-Joseph où nous sommes attendus pour une visite commentée : explications et photos dans un autre album

De Grand-Village-Plage au Château-d'Oléron en passant par le port des Salines : le Port des Salines se situe sur un ancien marais abandonné. L’idée de sa création naît en 1989 de la volonté de restaurer cet environnement menacé et de réimplanter une activité économique traditionnelle et autrefois très importante sur l’île : la culture du sel. La Municipalité de Le-Grand-Village-Plage en collaboration avec le Conseil Général de Charente-Maritime portent ce projet. En 1990, les travaux pour réhabiliter ce site débutent, tentant de conserver ce lieu tout en le retravaillant pour lui donner son nouveau visage : celui d’un marais salant opérationnel. Les conseils techniques de sauniers guérandais sont sollicités afin de retravailler l’argile de ce marais et de veiller au bon fonctionnement du réseau hydraulique. A ce marais salant, s’ajoute au projet, la création d’un écomusée, d’un grenier à sel, de quais, d’un port et de cabanes qui permettront d’animer culturellement et touristiquement le site du Port des Salines. En 1994, le Port des Salines est inauguré officiellement, il accueille ses premiers visiteurs et le saunier tire ses premières tonnes d’or blanc. Un sentier d’interprétation, aménagé par le Conseil Général de Charente-Maritime, complète le site en 1996, invitant les visiteurs à lire et comprendre l’environnement paysager qu’ils observent le long du cheminement piétonnier. Cette même année, le site entre dans le réseau des Pôles-Nature, label octroyé par le Conseil Général. Suite à un incendie en 1999, l’exposition et les collections inhérentes à l’histoire du sel sont entièrement détruites; des dons, des prêts et le soutien de la Corderie Royale ont permis à l’écomusée de sensibiliser de nouveau ses visiteurs à la production du sel. En 2006, la gestion du Port des Salines est transférée à la Communauté de Communes de l’Ile d’Oléron, nouvellement compétente dans le domaine culturel.  Source La Charente Maritime

Sortis du marais ...

... nous regagnons les 2 cabanes aux couleurs "flashy" du port ostréicole et le chenal. Le chenal d’Ors, et ses cabanes multicolores se jette dans le Pertuis de Maumusson près du viaduc. C’est le plus long chenal ostréicole et un des plus beaux de l’île d’Oléron sur une longueur de plus de 1,5 km.

Des panneaux aux photos anciennes jalonnent le site ... ici Jean nous explique que sous les pantalons de ces charmantes ramasseuses d'huîtres, se cachaient jupes et jupons. En face nous découvrons un bateau abandonné appelé "lasse", bateau traditionnel à fond plat de l'île d’Oléron. Ces bateaux étaient utilisés pour la pêche dans les courreaux où il y a peu de fond et surtout pour les activités ostréicoles ...

... et c'est devant ce site un peu particulier que nous faisons la pause repas : les photos sont dans l'album avec celui de la chapelle

C'est après avoir fait le tour de ce musée à ciel ouvert et sous le soleil revenu que nous reprenons notre cheminement ...

... avec vue sur le viaduc d'Oléron et le viaduc de la Seudre

Retour par le sentier du littoral encore appelé sentier de la mémoire du fait de la disposition de panneaux d'anciennes cartes postales rappelant la résistance oléronaise lors de la seconde guerre mondiale.

Mais avant de retrouver les voitures, nous filons vers les cabanes colorées, anciennes cabanes ostréicoles  aujourd'hui ateliers d'artisans d'art et d'artistes. Nous suivrons le cicuit du patrimoine ...

... à la découverte du quartier historique, de la citadelle et du port

Et c'est avec le pot de l'amitié que se termine ce séjour oléronais.

 

retrouvez d'autres photos dans l'album

Un très grand merci à Jocelyne et Jean sans oublier Gérard pour ces trois agréables journées en terre charentaise


Publié à 23:45, le 10 novembre 2017, dans Rando weekend, Château-d'Oléron
Mots clefs :




Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Décembre 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Téléthon 2019
Balade à Cabara
Omet ... comme des montagnes russes
Saint-Germain-de-Grave ... de coteaux en coteaux
Bourg ... entre Dordogne et coteaux
Balade à Croignon
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Cubjac
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Antonne-et-Trigonant
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Saint-Maixant ... entre Garonne et coteau
Loupes ... entre bois et vignes
Vignonet ... en longeant La Dordogne
Gujan-Mestras ... du port de La Hume au port de Larros

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs