Elle est pas belle la vie ...

Génissac ... et les envahisseurs

Mardi 15 novembre 2016

 

Car c'est bien d'une invasion dont il est question ... non pas de Romains ni de Sarrasins mais bel et bien d'une armada de voitures d'où a jailli une joyeuse troupe de 33 randonneurs !!! Le parking de l'église de Génissac n'étant pas prévu pour accueillir autant de monde (sauf peut-être lors des cérémonies religieuses) il a fallu se ranger en rangs serrés et ordonnés, tout en laissant un passage à l'unique voiture étrangère au groupe ! L'agitation des retrouvailles étant un peu retombée, nous nous regroupons autour de Marc pour écouter quelques info sur le village

Lire la suite...

Nous démarrons le circuit par la route passant devant Le Verdot puis une source d'eau non potable ...

... et arrivés à mi-côte nous virons dans le chemin balisé traversant les vignes du château Rambaud

Après quelques mètres sur la route nous retrouvons les vignes pour un long cheminement jusqu'à Le Bayle

Le château de Génissac se profile à l'horizon ...

... encore quelques pas à admirer le paysage ...

... et il est déjà l'heure de la pause dans les vignes dudit château

Nous sommes attendus pour une petite visite, direction la chapelle : Le 15 janvier 1500, Michel de Chassaigne fonde, avec sa femme Marguerite de Gontaut, le couvent Notre-Dame de Recouvrance, de l’ordre des Frères prêcheurs, afin d’obtenir de Dieu le rétablissement de son frère Jean, abbé de La Sauve-Majeure. Il fait ainsi élever une petite chapelle située à l’intérieur de la vaste enceinte qui entoure alors le château et la basse-cour. Un chapitre composé d’un doyen et de quatre chanoines s’y installe. L’édifice du XVIe compte alors trois travées couvertes de voûtes d’ogives. Il ne subsiste aujourd’hui que la partie la plus orientale, transformée en oratoire ...

... puis le château : dénommé Le Vieux Château il est édifié en 1354 sur le rebord d'un coteau à pentes raides qui domine la large vallée de la Dordogne. Il est construit comme une forteresse pour faire face aux conflits qui agitent la région. Alors que Génissac se trouve en territoire anglais au moment de la guerre de Cent Ans, le roi d’Angleterre Edouard III autorise le chevalier Pierre Amanieu de Moissac à construire une maison forte et à y tenir garnison. Située dans une région qui est le théâtre privilégié des affrontements entre Français et Anglais, cette forteresse, futur château de Génissac, est prise et reprise tour à tour par ces deux camps. La forteresse est encore l’objet de convoitise quand les hostilités s’apaisent. Elle devient ainsi la propriété du maire de Bordeaux, Gadifer Chartoise, à la fin du XVe siècle avant de passer entre les mains de la famille des Chassaigne, qui lui apporte quelques modifications aux XVe et XVIe siècle. Si les fossés qui l’entouraient ont aujourd’hui disparu, on peut toujours admirer ce solide bâtiment aux murs de moellon irrégulier. Des tours rondes flanquent trois des angles, alors que le quatrième est renforcé par le donjon, grosse tour carrée couronnée d’un chemin de ronde sur mâchicoulis. Un châtelet muni de deux échauguettes protège l’entrée. Inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, le château de Génissac est un témoin de la guerre de Cent Ans qui a marqué la région.

Mme Gueyne s'excuse de ne pouvoir assurer la visite mais nous sommes tout de même autorisés à pénétrer dans la cour et à faire le tour de l'imposante bâtisse tout en profitant du magnifique point de vue sur la vallée

Repartis, nous apercevons une dernière fois le tertre de Fronsac ...

... avant de passer au pied du château ...

... puis devant celui de La Tour Caillet au très beau perron sculpté (très peu visible maintenant et plus abîmé qu'en 2006) ...

... et la suite du parcours sera une alternance de routes, de chemins de vignes et de traversées de prés

Midi sonne lorsque nous apercevons les premières maisons de Génissac ... 10 minutes plus tard nous passons devant la mairie ...

... et terminons en beauté par le petit raidillon qui nous ramène à l'église !

 

d'autres photos dans l'album

Un très grand merci à Christiane, Marie-Claude, Marc, Arlette et Guy pour ce très beau circuit de 11km aux couleurs de l'automne

Merci à Mme Gueyne pour son autorisation de passage dans sa propriété


Publié à 23:30, le 16 novembre 2016, dans Rando du mardi, Génissac
Mots clefs :




Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Décembre 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Omet ... comme des montagnes russes
Saint-Germain-de-Grave ... de coteaux en coteaux
Bourg ... entre Dordogne et coteaux
Balade à Croignon
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Cubjac
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Antonne-et-Trigonant
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Saint-Maixant ... entre Garonne et coteau
Loupes ... entre bois et vignes
Vignonet ... en longeant La Dordogne
Gujan-Mestras ... du port de La Hume au port de Larros
Balade à St-Médard-d'Eyrans
Weekend Cantal à Montgreleix-Cézallier du 13 au 15 septembre 2019

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs