Elle est pas belle la vie ...

Montpeyroux / Villefranche-de-Lonchat: châteaux, puits, moulins ...

Dimanche 28 septembre 2014

 

Nous passons cette journée en Dordogne. Direction Montpeyroux signifiant «Monte Petroso» ou "mont de pierre": situé dans la vallée de la Lidoire, le petit village est niché au sommet d'une colline et situé sur le canton de Villefranche-de-Lonchat. Nous serons 23 à nous retrouver sur le parking au centre du village. Nous démarrons le circuit de la place ...

Lire la suite...

... située face à la grange dîmière

Le tour du village sera pour plus tard mais avant le top départ nous nous dirigeons vers le point de vue ...

... sur la vallée et Villefranche-de-Lonchat notre future destination

Départ par la route ...

... avant de gagner un chemin herbeux filant à travers champs cultivés

Belle vue sur Villefranche et les ruines du château de Gurson ...

... avant de poursuivre ...

... jusqu'au lac de Gurson que nous longeons

L'automne est bien là ...

... et une grimpette plus tard nous entrons dans Villefranche ...

Nous débouchons sur la place regroupant la mairie et la chapelle ...

... pause dans le jardin de la mairie ...

... suivie de la visite de la chapelle

Nous traversons le village désert  remarquant au passage un lavoir, une borne ancienne, un puits ...

... cette rue regorge de fruits divers et variés ...

... et ce jardin possède une amarante qui a donné lieu à un véritable délire verbal !!!

L'église est située à la sortie du village: fermée nous ferons seulement le tour du cimetière

C'est par la route longeant les murs du château de Mondésir XVIIIe ...

... et offrant un point de vue sur la vallée ...

... que nous arrivons au moulin

Nous remercions Mme Gaignard et sa famille pour nous avoir ouvert les portes de leur moulin (propriété privée): restauré, il est daté de 1779 et possède son escalier en bois ...

... et à son pied poussent de belles touffes de Sternbergia lutea ... Couramment appelé le crocus jaune d’automne, Sternbergia lutea ressemble par sa forme à un crocus fleurissant à l’automne, mais s’apparente davantage aux narcisses. Il est aussi nommé la vendangeuse, car il s’est naturalisé au milieu des vignes dans le sud de la France, et qu’il fleurit en même temps que la récolte du raisin.  Des bulbes allongés atteignent de 3 à 4 cm de diamètre. Ils portent des feuilles rubanées, d’un vert soutenu, et ayant une croissance distique : la plupart des feuilles poussent face à face. Une fleur unique en coupe, d’un jaune très lumineux, s’épanouit au bout d’une tige de 15 à 20 cm. Elle est formée de 6 tépales, 3 pétales et 3 sépales qui se ressemblent. La fleur montre 6 étamines, ce qui permet de la différencier d’un crocus qui n’en possède que 3. Chaque bulbe peut produire plusieurs fleurs. On ne peut donc pas le confondre avec le colchique d'automne qui lui est de couleur rose plus ou moins violacée au cœur blanc et ses longue feuilles apparaissent après les fleurs

Nous rejoignons le chemin balisé au pied de la propriété en descendant l'allée de vignes passant près d'une source ...

... qui débouche sur une route avec vue sur Villefranche ...

... et aboutit au porte-flèches

Nous virons à droite sur le chemin traversant la forêt ...

... l'endroit est agréable: c'est donc ici que nous prendrons notre repas tiré du sac

Mais les meilleures choses ayant une fin et vu qu'il nous reste encore du chemin à parcourir, il est temps de repartir. Le chemin grimpe lentement mais sûrement et le cheminement est très agréable ...

... le village se rapproche (mais pas la fin de la randonnée) ...

Sur le trajet nous croisons un autre club de rando de Bourg, ce qui provoque un "bouchon" et attise la curiosité des chevaux !!!

Ayant regagné Montpeyroux, nous avons déposé le superflu dans les voitures et c'est parti pour une petite visite des lieux. Le château de Matecoulon : (privé). Monument historique, il occupe la partie orientale de l’oppidum : il fut acquis par Michel de Montaigne pour son jeune frère Bertrand qui le fit rebâtir à la fin du 16e siècle. La bâtisse du XVIème siècle fut remaniée sous le Directoire et agrémentée d’un parc romantique. Aujourd’hui, ce château présente un corps de logis flanqué de pavillons en équerre qui sont cantonnés de tours rondes.

... le point de vue sur la vallée ...

... l’église St-Pierre : elle fut construite au 12e siècle au centre de l’oppidum. Classé monument historique, cet édifice est entièrement roman sauf une chapelle latérale gothique sur le côté sud qui a été reconstruite à la demande de Bertrand de Montaigne, frère du philosophe, pour en faire sa sépulture.

... la croix hosannière : le cimetière autour de l’église se pare d’une croix de pierre du 15e siècle remontée en 1629 après des mutilations successives dues aux guerres de religion. Elle est richement sculptée de 4 statuettes disposées dans des niches et décorée en relief des attributs royaux de Louis XII et d’Anne de Bretagne ainsi que des coquilles et des bourdons des pèlerins de St-Jacques de Compostelle qui trouvaient refuge dans la commanderie située en face de l’église transformée par la suite en faïencerie de renom de 1804 à 1840. (En général la plus classique et monumentale est d'une hauteur pouvant atteindre 10 mètres de haut. Elle est posée sur un soubassement constitué d'un gradin circulaire en pierres. La colonne est pleine, généralement cylindrique et surmontée d'une croix. Elle surmontait souvent une fosse commune ou un ossuaire. Elle se distingue de la lanterne des morts par l'absence d'éclairage)

... photos de groupe devant l'église

La boucle de 11km500 étant bouclée, nous repartons pour effectuer celle de 6km800. Nous laissons derrière nous le château et l'église ...

... et suivons la route ...

... jusqu'à l'entrée du chemin ...

... qui s'enfonce dans un bois de chênes et de châtaigniers

Le porte-flèches indique 2 moulins ...

... nous allons à celui de Calendreaud plus près de nous (pour un AR)

Les derniers kilomètres s'effectuent dans une forêt de pins et de chênes où de nombreux arbres ont été abattus (maladies? reboisement?) puis sur un large chemin blanc qui bifurque plus loin dans un étroit chemin communal ...

... qui nous ramène à Montpeyroux

Un très beau circuit pour cette journée où le soleil a joué à cache-cache avec les nuages.

Un grand merci à nos deux compères Gérard et Roland pour la découverte de ce coin de Dordogne proche de chez nous

les photos sont dans l'album

 

et pour l'album de Serge un clic

ICI


Publié à 18:30, le 13 octobre 2014, dans Journee entiere, Montpeyroux
Mots clefs :




Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Janvier 2020  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Balade à Camblanes ... avec la galette
La Sauve ... avec la galette pour bien commencer l'année
Bordeaux ... randonnée citadine
Balade à Targon
Moulon ... "le parcours du combattant"!
Téléthon 2019
Balade à Cabara
Omet ... comme des montagnes russes
Saint-Germain-de-Grave ... de coteaux en coteaux
Bourg ... entre Dordogne et coteaux
Balade à Croignon
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Cubjac
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Antonne-et-Trigonant

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs