Elle est pas belle la vie ...

Portets: commune viticole des Graves

Dimanche 16 février 2014

 

Sur la rive gauche de la Garonne, la commune de Portets est idéalement située en matières de communications. Elle est traversée par la RD 1113 (ex RN 113) Bordeaux/Toulouse; reliée à la rive droite (Langoiran) grâce au premier pont sur la Garonne en amont de Bordeaux; accessible par le train grâce à sa gare ou par le bus; à 5mn de l'échangeur de La Brède et à 30mn de la sous-préfecture de Langon; elle dispose également d'une halte nautique et d'un ponton. C'est sur la place de l'église que nous avons rendez-vous. Et malgré la grisaille et la pluie nous serons 35 au départ de ce circuit entre Garonne, vignes et forêt. Ce sont les chaussures qui vont être contentes (et nous aussi): pour une fois elles ne reviendront pas pleines de boue !!! (clic 2)

Lire la suite...

Tout commence par la traversée de la Grand'Rue bordée de belles maisons (clic 3-5) ...

... suivie de la petite route (clic 3) ...

... conduisant au port (clic 4)

Derrière nous le château de Portets à l’architecture Renaissance, domine la Garonne du haut de son altière terrasse de pierre que Napoléon gravit en 1808 ...

... et c'est sous les ponchos et les parapluies que nous nous dirigeons vers la Tour du Roy appelée aussi Tour de Gascq qui contrôlait le trafic des gabarres sur la Garonne

Quelques info plus tard (clic), nous apprenons que Portets possédait 3 ports. Si la Garonne a perdu son importance comme axe de communication, elle grouillait de bateaux au XVIIIe siècle. Trois ports coexistaient : le vieux port appelé Port-Madame en hommage à l’épouse du seigneur de Portets, Antoine de Gascq ; un deuxième port ou Port du Roy en souvenir d’une visite d’Henry IV ; un troisième qui longeait le mur de soutènement de la terrasse du château.

L'histoire d'eau se terminant ici (mais pas celle qui tombe du ciel!) il est temps de gagner les vignes. Derrière ce portail se cache le château de Mongenan « folie » d’époque Louis XV avec son musée et son jardin botanique inspiré par Jean-Jacques Rousseau qui séjourna au château

... on s'occupe comme on peut en attendant les derniers ...

... pas de train à l'horizon, on peut traverser ...

Un petit bâtiment se dresse en bordure de route ... lire l'histoire des sources et de l'aqueduc de Budos ICI

... nous traversons les vignes (clic) ...

... et là... l'occasion était trop belle !!! (clic)

Au loin le vieux château de Langoiran ...

Nous avons rejoint les vignes du château Crabitey pour quelques info (clic 2-3): au XVIIIème siècle, à l’emplacement d’une forêt de pins et châtaigniers, est construit un prieuré, qui sera concédé en 1868 aux Petites Sœurs des Orphelins. En raison de difficultés financières, celles-ci transforment en 1882 le domaine en exploitation formant les orphelins à la viticulture. On peut ainsi découvrir des statues de la Vierge aux quatre coins de ce vignoble de 26 hectares d’un seul tenant implanté sur un terroir filtrant et homogène de graves profondes, et une chapelle sert aujourd’hui de chai. La gestion du vignoble est confiée en 1982 à Jean-Ralph de Butler, qui entreprend de le restructurer, de l’étendre et de construire un nouveau chai. Arnaud de Butler a succédé à son père à la tête de l’exploitation en 1998 et a racheté le domaine en 2008.

... un arc-en-ciel fait une timide apparition ...

... juste avant de pénétrer dans la forêt pour une pause arrosée (clic 2-3)

Inutile de s'éterniser plus longtemps ...

... et au détour du chemin, un grain aussi soudain que fugace a enfin cédé la place au soleil et à un magnifique ciel bleu (clic) qui ne nous quitteront plus jusqu'à notre retour aux voitures

La douceur nous oblige à tomber une pelure ...

... le panorama sur les coteaux rive droite s'élargit (clic) ...

... dans l'ordre le Haut-Langoiran, Lestiac et le vieux château de Langoiran

Nous retrouvons le bitume et à nouveau 3 regards alignés (1 à droite et 2 à gauche) ...

... arrêt à Bignon pour admirer les épis de faîtage ou poinçons en céramique (clic 2) ...

... et plus loin 2 écureuils nous regardent passer

Nous traversons la passante RD 1113 puis la voie ferrée et un lotissement ...

... à la sortie duquel se trouve un abri bus que certains n'ont pas hésité à utiliser (clic)

Courage, l'arrivée est proche ... on aperçoit l'église ...

... à la gare nous tournons à droite et la rue nous ramène tout droit sur la place

Une belle balade nature ... merci à Nicole, Andrée et Dominique

 

clic pour voir l'album

Pour voir l'album de Serge un clic

ICI


Publié à 23:30, le 21 février 2014, dans Rando du dimanche, Portets
Mots clefs :




Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Décembre 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Téléthon 2019
Balade à Cabara
Omet ... comme des montagnes russes
Saint-Germain-de-Grave ... de coteaux en coteaux
Bourg ... entre Dordogne et coteaux
Balade à Croignon
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Cubjac
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Antonne-et-Trigonant
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Saint-Maixant ... entre Garonne et coteau
Loupes ... entre bois et vignes
Vignonet ... en longeant La Dordogne
Gujan-Mestras ... du port de La Hume au port de Larros

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs