Elle est pas belle la vie ...

Sauternes ... une histoire d'eau

Dimanche 29 avril 2018

 

Nous quittons la maison sous la grisaille, prenons Dominique au passage et filons à Sauternes. A peine garés, un abat d'eau nous cueille à la descente de la voiture ... la matinée ne se présente pas sous les meilleurs auspices !!! Mais il en faut beaucoup plus pour décourager les marcheurs de Chemin Faisant qui a vu grandir la troupe à quelques minutes du départ ... et la pluie se calmer.

Nous avons arpenté dans tous les sens et à de nombreuses reprises les chemins du Sauternais. Aujourd'hui, nous irons entre coteaux et Ciron jusqu'à Bommes : un circuit vallonné de 12km essentiellement sur chemins (routes < 2km) avec des points de vue, quelques châteaux, des vignes, des bois, des prairies et un agréable cheminement le long du Ciron (sans les moustiques!). Aux photos du jour se joignent celles de la reconnaissance prises le 22 avril sous le soleil.

Fin prêts et encapuchonnés ou sous les parapluies, nous démarrons de l'église ...

Lire la suite...

... pour rejoindre le chemin balisé situé quelques mètres plus haut ... avec une belle vue sur Sauternes et le château Guiraud.

Petit détour au lavoir de Vimeney avant de gagner et traverser les vignes des châteaux des Lunes et Le Trillon ...

... puis la route pour un petit AR au lavoir du Haut-Bommes (bien entretenu).

Nous suivons ensuite l'allée de vignes qui nous emmène au pigeonnier puis au lycée viticole de La Tour Blanche et ses points de vue ... l'humidité ambiante apportée par le Ciron favorise l'apparition de brumes matinales favorables au développement sur la vigne de Botrytis cinerea. C'est aux bienfaits de ce champignon que le vignoble du Sauternes et le vignoble de Barsac doivent leur qualité et leur réputation.

Puis vient la descente sur Bommes avec la vue sur le vieux château de Budos ...

... nous arrivons juste à temps pour voir passer un peloton ... course féminine "Les Petites Reines de Sauternes" (105km600 au total).

Pour cause de barrières, nous changerons un peu de trajectoire pour rejoindre le pont sur le Ciron, nous traversons et nous installons pour la pause.

Nous refranchissons ensuite le Ciron quelques mètres plus loin et nous le suivons sur près de 2km. Sur un étroit sentier fleuri et odorant au plus près de la rivière jusqu'au pont d'Aulan puis un large chemin en forêt jusqu'au pont de la Madeleine après avoir enjambé un minuscule gué .

Un petit arrêt plus tard pour attendre les derniers, nous empruntons une portion de route, récupérons le chemin balisé longeant les prairies jusqu'à une route ...

... et suivons le chemin en face qui remonte au pigeonnier du château Filhot .

Le portail étant exceptionnellement ouvert jusqu'à midi, nous pouvons traverser le parc (ce qui nous évite la portion de route) et admirer le château . La création du vignoble actuel remonte aux années 1630 à 1650. Le Château FILHOT, lui-même, fut créé en 1709 par Romain de FILHOT, conseiller au parlement de Bordeaux, dont la famille possédait déjà, à Sauternes la maison noble de Verdoulet. Après la révolution, les Lur-Saluces, héritiers des FILHOT par Joséphine de FILHOT gèrent le domaine. En 1845, il reconstruit le château dans un style néoclassique suivant les plans de l'architecte Poitevin et l'entoure d'un superbe parc à l'anglaise du renommé jardinier-paysagiste Fisher. Le bâtiment principal est agrandi fin XVIIIe, les ailes ajoutées en 1850 et les chais reconstruits en 1920. Le domaine "grand cru classé" en 1855 est diffusé mondialement sous l'appellation "château Sauternes" et reprend le nom de Château FILHOT en 1901. Depuis 1974 un groupement agricole familial est créé et géré par le comte Henri de Vaucelles.

Nous retrouvons notre circuit conduisant dans les vignes du château Guiraud ...

... et la route nous ramène à Sauternes et au parking.

Merci aux 18 courageux qui ont bien voulu quitter leur lit douillet pour affronter une journée qui s'annonçait maussade et qui finalement s'est révélée très agréable avec même un rayon de soleil. N'oublions pas nos guides du jour Roland et Dominique et Maria qui a assuré le service d'ordre.

 

plus de photos dans l'album


Publié à 23:00, le 30 avril 2018, dans Rando du dimanche, Sauternes
Mots clefs :


Sauternes ... côté forêt

Mardi 14 mai 2013

 

Origine du nom: "Le nom de Sauternes pourrait provenir du latin Saltüs Ternis. Saltüs signifie saut et Ternis trois. Traduction par trois sauts, c'est à dire trois vallées et trois coteaux importants existant à Sauternes. Les trois monts sont : Arche (altitude 70 m), Lamothe (altitude 67m) et Commarque (altitude 58m). Les trois vallées sont : Piquant, Pineau et Aygue Morte".  
Au XIe siècle. on trouve le nom de SALTERNAS . Site de la commune de Sauternes

Qui pense "Sauternais" associe vignobles, crus renommés et l'or en bouteille. Mais il y a un côté moins connu: celui des prés et des forêts. C'est donc ce circuit passant par Léogeats que nous effectuons aujourd'hui en espérant un temps plus clément qu'en mars 2008 où nous avions affronté les giboulées ! Comme d'habitude nous nous retrouvons sur le parking de l'église ...

Lire la suite...

Quelques mètres nous séparent du lavoir Andrée nous donne quelques infos: 1866 et alimenté par le ruisseau Le Piquan ...

... avant de démarrer pour de bon par la route et rejoindre les vignes du château Lamothe: XVIe et bâti en arrière d'un fortin mérovingien

La vue dégagée offre un panorama sur les coteaux de Budos ...

... puis nous descendons une grande allée où pousse le trèfle incarnat

C'est ici que nous quittons la vigne pour les prés et la route pour d'agréables chemins. Nous verrons des ruches, des vaches, des chevaux et un gigantesque peuplier noir (si grand qu'il ne rentre pas dans l'appareil !!!) ...

Nous poursuivons jusqu'au château Commarque où nous retrouvons la route puis une traversée de hameau calme et fleuri ...

... pas pour très longtemps puisque nous bifurquons dans un chemin sablonneux où nous attend la pause

C'est au terme d'une succession de chemins entre haies fleuries et prairies, que nous entrons dans Léogeats ...

... petit village tranquille que nous traversons jusqu'à l'église

Par le sentier fleuri nous descendrons au lavoir (en pierre) situé au pied de l'éperon rocheux pour un aller-retour ...

... petit tour de l'église: le portail est surmonté d'un hourd montrant qu'elle servait d'ouvrage de défense ...

... avant de reprendre la route ...

... jusqu'au chemin suivant traversant la pinède ... et sans déranger les abeilles

Nous retrouvons un peu de civilisation mais ne croisons âme qui vive à part les chiens qui aboient ... Anne-Marie et Gérard n'en reviennent pas de la taille des chênes et à la Citadelle ours et mannequins s'offrent toujours aux regards curieux (et la robe est même flambant neuve !)

Sur le chemin herbeux conduisant à Nautet, Jean-Michel a découvert une fouine (ça change des serpents) plus morte que vive !!!

Après avoir traversé le lieu-dit ...

... nous longeons le grand mur du château Filhot couvert de coquelicots

Regroupement devant l'entrée du parc ...

... pour suivre la grande allée ...

... arrêt devant la façade pour un historique du château: XVIIe/XVIIIe/1850 et 1920. La création du vignoble actuel remonte aux années 1630 à 1650. Le Château FILHOT, lui-même, fut créé en 1709 par Romain de FILHOT, conseiller au parlement de Bordeaux, dont la famille possédait déjà, à Sauternes la maison noble de Verdoulet. Après la révolution, les Lur-Saluces, héritiers des FILHOT par Joséphine de FILHOT gèrent le domaine. En 1845, il reconstruit le château dans un style néoclassique suivant les plans de l'architecte Poitevin et l'entoure d'un superbe parc à l'anglaise du renommé jardinier-paysagiste Fisher. Le bâtiment principal est agrandi fin XVIIIe, les ailes ajoutées en 1850 et les chais reconstruits en 1920. Le domaine "grand cru classé" en 1855 est diffusé mondialement sous l'appellation "château Sauternes" et reprend le nom de Château FILHOT en 1901. Depuis 1974 un groupement agricole familial est créé et géré par le comte Henri de Vaucelles

Cet arbre gigantesque est un hêtre pourpre

Nous quittons le domaine au niveau des chais. Face au portail se dresse l'imposant pigeonnier en pierre, seconde moitié du XVIIe: des lucarnes d'envol sont ouvertes aux 4 points cardinaux et 2 bandeaux forment des obstacles pour les prédateurs ...

... et nous regagnons Sauternes par la route

Dans le pré derrière l'église nous avons découvert ces 2 amis ... une chèvre naine blanche gardée par un chien noir !

Retour au parking vers 13h ...

... mais seul notre petit groupe de 4 a profité d'un rayon de soleil pour la pause pique-nique sur l'aire aménagée

Un grand merci à Andrée, Eliane et aux deux Christiane pour ce circuit vallonné à travers bois et prairies

clic pour voir l'album


Publié à 15:09, le 4 juin 2013, dans Rando du mardi, Sauternes
Mots clefs :




Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Décembre 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Téléthon 2019
Balade à Cabara
Omet ... comme des montagnes russes
Saint-Germain-de-Grave ... de coteaux en coteaux
Bourg ... entre Dordogne et coteaux
Balade à Croignon
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Cubjac
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Antonne-et-Trigonant
Weekend autour de Périgueux du 11 au 13 octobre 2019 / Périgueux
Saint-Maixant ... entre Garonne et coteau
Loupes ... entre bois et vignes
Vignonet ... en longeant La Dordogne
Gujan-Mestras ... du port de La Hume au port de Larros

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs