Elle est pas belle la vie ...

Les Choraleurs

Mardi 15 décembre 2020

 

 Ce petit message de la part de Marylise et des Choraleurs ...

"Malgré le confinement, nous chantons ... chez nous en visio avec Nathalie, notre cheffe de choeur. Voilà ce que donne une de nos chansons, en toute modestie, bien sûr "

Pour écouter sans modération cette très belle chanson, un clic sur la photo qui ouvre le site de la compagnie Nukku Matti.

Un grand bravo et merci à toutes et tous.



Publié à 19:30, le 15/12/2020, dans Choraleurs, Camblanes-et-Meynac
Mots clefs :


Balade au parc de La Burthe à Floirac

Jeudi 22 octobre 2020

 

Nous voilà de retour à Floirac au parc de La Burthe, havre de paix en milieu urbain. Les lieux seraient idéaux s’il n’y avait la rocade bordelaise à proximité. Fort heureusement le bruit s’oublie et les paysages automnaux ont su nous le faire oublier, malgré une averse aussi soudaine que brève et forte.

24 marcheurs qui s’interrogent sur la suite des évènements … COVID est toujours là, plus présent que jamais. C’est avec précautions et en groupes séparés que la balade se déroule. Quelques renseignements sur le parc de la Burthe ...

Lire la suite...

... et c’est parti sous un ciel couvert et des feuillages jaunissants.

Arrêt au centre équestre devant une barrière fermée pour laisser passer les chevaux allant au pâturage.

Nous cheminerons tout au long de la matinée sur les sentiers du parc parfois larges, parfois encaissés avec pour but le château de la Burthe.

C’est la saison des champignons mais  hélas pas de cèpes !

Encore la forêt ...

... un bûcheron au travail avec la fendeuse ...

... et c’est la pause.

Reprise de la randonnée toujours sur les sentiers ...

... et découverte du refuge de l’étoile, refuge urbain de la métropole bordelaise qui en essaime dans ses parcs. Les habitants ayant, sur réservation, la possibilité d’y passer une nuit, sauf cette année à cause de quoi vous savez …

Après un passage sous des pins majestueux ...

... nous rencontrons un cheval masqué ...

... puis ce sera le retour vers le parking avec le soleil revenu .

Merci à Gérard pour le texte et les photos

 

d'autres photos sont à découvrir dans l'album



Publié à 20:40, le 21/11/2020, dans Balade du jeudi, Floirac
Mots clefs :


Sainte-Terre ... une histoire d'eau

Mardi 13 octobre 2020

 

Pas besoin de couper le vin avec de l’eau cette année : l’automne s’en est chargé ! Aujourd’hui encore les 28 marcheurs ont donné du parapluie et du poncho pour ne pas être trempés comme des soupes. Sainte-Terre est la capitale, auto-désignée, de la lamproie ... poisson aussi bon (quand il est bien cuisiné) qu’il est laid. A noter au lieu-dit "Lavagnac" la maison de la lamproie où l’on peut tout savoir sur ce poisson étrange.

Départ de Merlande en bordure de la Dordogne. Quelques explications sur la localité de Sainte-Terre ...

Lire la suite...

... et c’est parti par un chemin longeant le fleuve et traversant des champs de maïs.

Au loin des biches qui prendront peur très vite.

Le sentier passe devant Cabara puis le château de Blagnac.

Toujours sur les rives du fleuve jusqu’à Lavagnac où se trouve le pont vers St-Jean-de-Blaignac. En chemin quelques curiosités locales ...

... et revue de détail des troupes avant le déluge.

La route est passante et dangereuse mais bordée de jolies maisons.

Pause à l’entrée de Sainte-Terre où nous dégusterons les cannelés offerts par Jean-Pierre pour son anniversaire.

Direction le village en passant devant la Dordogne, le chat et la récolte de poupées et un coquin perché dans un arbre.

La pluie nous prend avant d’entrer dans Sainte-Terre et ne nous quittera qu’à l’arrivée.

Sans doute un sort jeté par une sorcière ...

 

d'autres photos à découvrir dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos



Publié à 14:45, le 17/10/2020, dans Rando du mardi, Sainte-Terre
Mots clefs :


Castets-en-Dorthe ... marchons sous la pluie

Mardi 6 octobre 2020

 

Après quelques hésitations dues à la COVID, Chemin Faisant reprend ses activités interrompues le temps de deux randonnées. Pour fêter l’évènement il fallait l’arroser … et l’évènement a été arrosé, copieusement il faut le dire. La météo était mauvaise, très mauvaise même. Nous étions 6 à avoir fait le déplacement à Castets-en-Dorthe. C’est peu mais on n’en voudra pas aux randonneurs d’avoir shunté cette journée. La balade promettait : le port de Castets, le Canal Latéral, les églises anciennes typiques de cette région, les palus de Barie et le village. Malgré la pluie (surtout pendant le dernier tiers de balade), la randonnée était agréable. La campagne sous les intempéries peut aussi avoir du charme.

Tout va bien au départ.

Lire la suite...

Pendant la première heure l’eau restera dans les nuages. Le long du canal depuis Castets jusqu’à Mazérac.

Montée vers Mazérac pour admirer l’église et la chouette qui veille.

Retour vers le canal jusqu’à l’écluse 50 et son restaurant. 

Les tournesols ont la tête basse et les oseraies sont prêtes à être récolté.

Arrivés au moulin fortifié de Piis la pluie nous rejoint et il pleut comme vache qui p… (facile). Nous prenons une pause à l’abri à défaut de la prendre à l’ombre.

Nouveau départ sous un léger crachin qui nous accompagnera jusqu’à Barie. Nous sommes sur des terres fertiles donc maraichères ...

... enfin la Garonne pleine comme un œuf de l’eau venue des terres.

Notre itinéraire nous mène jusqu’à Barie avec quelques découvertes en chemin.

Midi sonne et nos estomacs crient famine. Nous partons à la recherche d’un abri pour poser nos sacs : ce sera le porche de la mairie qui nous abritera du vent et de l’eau.

Rapidement repus, nous repartons vers la Garonne.

A partir de là, les éléments ne nous seront plus favorables pour rejoindre le canal ...

... en chemin une porte anti inondation qui, fermée, empêche l’eau de la Garonne de pénétrer dans les terres.

Nous rejoignons l’écluse d’entrée du canal en longeant la rivière Bassane par un sentier superbe malgré les chutes d’eau ...

... au passage le pont sur la Bassane que nous devions emprunter mais qui a coulé.

Retour au point de départ le long du canal.

Trempés mais contents le voyage se termine là.

 

retrouvez d'autres photos "humides" dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos

et un grand bravo aux 6 courageux marcheurs



Publié à 19:00, le 16/10/2020, dans Journee entiere, Castets-en-Dorthe
Mots clefs :


Balade à Latresne

Jeudi 24 septembre 2020

 

22 marcheurs pour la reprise des randonnées douces du jeudi matin. Les masques sont encore et toujours de rigueur de même que la marche par groupe de 10. Petit à petit les règles rentrent dans les têtes et tout se passe sans problème. L’itinéraire est connu, il part du centre de Latresne pour rejoindre la Garonne puis la longer en se dirigeant vers l’île d’Arcins avant de revenir au point de départ par l’ancienne voie ferrée Bordeaux-Sauveterre de Guyenne.

Départ masqué donc.

Lire la suite...

On retrouve les "jambes en l’air" fichées dans une clôture depuis belle lurette …

... puis un tracto-cendrier original et plein de mégots.

Sur le bord de la route menant à la Garonne un camion décharge sa cargaison et c’est la pub qu’il porte sur ses flancs qui nous interpelle.

Les bords de Garonne sont d’une propreté qui nous étonne ... plus de résidus portés par les marées ...

... et de nouveaux carrelets ont fait leur apparition.

On chemine entre Garonne, estey et propriétés ...

... jusqu’à atteindre l’île d’Arcins.

Il est déjà l’heure de la pause.

La marée est basse.

Quelques fleurs tardives ...

... un squelette ...

... des marcheurs masqués, enfin presque ...

... des élégantes ...

... quelques belles demeures ...

... et nous voilà sur l’ancienne voie ferrée pour le retour vers les voitures.

En chemin un papier séchant sur un fil et une œuvre murale.

La matinée s’achève sous un soleil timide … l’automne est arrivé.

 

retrouvez d'autres photos dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos



Publié à 19:40, le 27/09/2020, dans Balade du jeudi, Latresne
Mots clefs :


Weekend Aveyron du vendredi 18 au dimanche 20 septembre 2020

Dimanche 20

 

Le trou de Bozouls ou le canyon de Bozouls ... on a dit le trou avant de parler de canyon, la preuve il y a une rue du trou dans le village. Les maisons font face au trou, sont dans le trou ou autour du trou. Ce sont les Bozoulais(es) qui nous accueillent en ce matin brumeux. La rivière qui a créé ce relief particulier se dénomme le Dourdou. Le canyon forme un cingle habité de tous côtés. Les falaises vertigineuses plongent d’une centaine de mètre environ. Une photo du site permet de mieux en apprécier la complexité. Sur le promontoire central, long et étroit se situe l’église romane de Sainte-Fauste construite au XIIe siècle.

Lire la suite...

Rendez-vous devant l’église moderne du village puis passage devant l’hôtel de ville ...

... et arrivée devant le trou où la vue est …époustouflante.

Nous monterons et descendrons au gré des sentiers le long des falaises. Quelques explications ...

... et on descend au fond du trou pour découvrir un lavoir et une source.

Remontée sur le plateau pour un petit tour à travers champs et bois ...

... et la découverte d’une chapelle ... la chapelle Sainte-Catherine.

Retour sur Bozouls. Nous n’y entrons pas et repartons sur le plateau vers l’entrée du canyon sans oublier de jeter un nouveau regard sur le …trou.

Un coucou à Patrick (Bruel) ...

... et nous descendons de nouveau dans le trou afin de remonter le cours du Dourdou jusqu’à Bozouls. En chemin, coincés entre les falaises quelques ponts de singe mettent notre équilibre à l’épreuve .

Petit jeu : la chèvre est quelque part dans la falaise mais où ?

La rivière que l’on longe s’appelle le Dourdou où des ânes paissent en toute tranquillité.

Après un passage près du gouffre d’enfer ...

... nous sortons du trou pour aller sur le cingle déjeuner en paix sans oublier de jeter un regard sur le …trou.

Visite de la vieille église Sainte-Fauste ...

... et c’est parmi les fleurs et les sculptures que nous remontons le cingle ...

... avant de redescendre au fond du …trou ...

... et avant de remonter une dernière fois dans le village par une rude côte à couper le souffle.

Retour au point de départ et nouveau regard sur le …trou.

Heureux hasard ... se trouve en ce lieu une terrasse accueillante. Ce sera la fin de la journée et du weekend.

 

 d'autres photos sont à découvrir dans l'album

Merci à Gérard pour le texte et les photos

et cette belle découverte de ce coin de France



Publié à 15:24, le 26/09/2020, dans Rando weekend, Bozouls
Mots clefs :


Weekend Aveyron du vendredi 18 au dimanche 20 septembre 2020

Samedi 19

 

Samedi matin lever sous un ciel chagrin et inquiétant conforme à la météo annoncée. Tant pis, direction le village de Salles-la-Source, lieu de notre randonnée du jour. Les Salles Sourçois(es) ou Salles Comtois(es) nous saluent depuis leur cascade alimentée par une rivière souterraine. Rivière d’un débit aléatoire mais qui a néanmoins vu son eau alimenter une centrale hydroélectrique dont la naissance se perd dans la nuit des temps, entrainant depuis 2005 la fin de la perception d’une indemnité par la commune. En plus du tourisme, sur la commune, on élève des brebis et des vaches, on fabrique du fromage et du vin dans le vignoble de Marcillac qui est une AOC. Une filature, située dans le village, est transformée en musée.

On avance de quelques kilomètres en amont du village, près d’un viaduc ...

Lire la suite...

... parking et montée rude dès le départ afin de gagner un plateau sec et pauvre où seuls deux chevaux nous regardent paisiblement passer.

Le soleil est là, on n’y croyait pas ! Au bord d’un ravin et au-dessous de nous, la ville de Salles-la-Source. Mais d’abord quelques explications ...

... avant de s’approcher et écarquiller nos yeux devant le paysage.

L’œil bien rincé, nous descendons vers la ville divisée en trois quartiers. Arrivée place de l’église, lieu de pause et de visite .

Balade dans les rues ...

... avant de rejoindre le vieux village (Saint Paul) ...

... et son église.

Retour vers le centre où nous avons rendez-vous avec la cascade.

Départ par le quartier St Laurent ...

... vers le village de Le Monteil en empruntant un sentier longeant les vignes.

La pluie nous inquiète un moment mais, fausse alerte ...

... et nous atteignons Le Monteil.

Une demeure artistiquement décorée nous accueille ...

... et c’est tout près d’elle que nous faisons la pause de midi sous un ciel menaçant.

Le son du tonnerre et le passage des nuages chargés d’eau nous inquiéterons toute la durée du repas, mais la chance est avec nous. A noter qu’un propriétaire nous a donné gentiment l’autorisation de déjeuner sur sa propriété et qu’un second (l’artiste) nous a offert le gîte si la pluie arrivait. Merci à eux. Nous traversons le ruisseau "Le Créneau" et revenons sur nos pas par l’autre rive. La déambulation se fait en forêt avec vues sur Salles- la- Source.

Ouf la dernière montée a été rude et le village de Marcillac nous accueille, enfin le bar plutôt ! Il était temps, l’orage gronde, la noirceur des nuages fait penser à la nuit tombante.

Les trombes d’eau arrivent avec notre installation à table. Les plus près de la route auront les pieds mouillés par les voitures qui passent !

Direction le gîte de Nauviale dès que la pluie diminue. Le repas du soir est pris au restaurant du village qui fait également cantine pour les enfants de l’école.

 

d'autres photos à découvrir dans l'album



Publié à 20:03, le 25/09/2020, dans Rando weekend, Salles-la-Source
Mots clefs :


Weekend Aveyron du vendredi 18 au dimanche 20 septembre 2020

Journée du vendredi 18

 

Si l’on parle de Salles la Source ou de Bozouls … vous allez prendre un air étonné et pourtant quelle surprise et quel bonheur à la découverte de ces deux sites aveyronnais. Nous avons découvert également la ville de Rodez, ses jolies pierres, sa cathédrale monumentale et ses rues pleines de jeunesse et d’animation. Les orages ! On les a vu et entendu depuis la terrasse du bar où nous étions bien à l’abri à la fin de notre balade du samedi. Arrivés pessimistes au gîte, nous sommes repartis secs, heureux et conquis par cette belle région.

Vendredi après-midi, rendez-vous est pris sur un parking de Rodez pour une visite de la ville. Tout le monde est à l’heure ...

Lire la suite...

... et c’est parti par la cathédrale  et la place de la cité.

S’en suit une déambulation dans les rues de la ville jusqu’à un point de vue. Puis retour en ville avec des hôtels particuliers et des ruelles aux belles pierres.

Après deux heures de balade, nous nous dirigeons vers le village de Nauviale où se trouve notre gîte et nous sacrifions au rite habituel (douche, cuisine, apéro et repas du soir).

 

d'autres photos à découvrir dans l'album



Publié à 13:49, le 25/09/2020, dans Rando weekend, Rodez
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 2 sur 53 } { Page suivante }

Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums


«  Mars 2021  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Rubriques


Accueil
AG
Balade du jeudi
Choraleurs
Cotentin
Court sejour
Divers
Journee entiere
Long sejour
Marche soutenue
Rando du dimanche
Rando du mardi
Rando galette
Rando repas
Rando urbaine
Rando weekend
Randonnee nocturne
Sortie montagne
Sortie raquettes
Telethon

Derniers articles


Bienvenue sur notre blog de randonnée
Dans la vallée de l'Engranne à Bellefond
Marche soutenue à Saint-Léon
Les pieds dans la boue à Lignan-de-Bordeaux
Saint-Germain-du-Puch ... le retour du froid
Balade à Latresne
Marche soutenue à Carignan-de-Bordeaux
Sadirac ... le retour !
Les Choraleurs
Balade au parc de La Burthe à Floirac
Sainte-Terre ... une histoire d'eau
Castets-en-Dorthe ... marchons sous la pluie
Balade à Latresne
Weekend Aveyron du vendredi 18 au dimanche 20 septembre 2020
Weekend Aveyron du vendredi 18 au dimanche 20 septembre 2020

Sites favoris


Blog Anne-Marie
Blog de Le Pout
Blog de Catherine
Boîtes à lettres1
Boîtes à lettres2

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email

Visiteurs